Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
26 janvier 2018

Léoville Las Cases 2001, Pavie Macquin 1998, et Maydie 2012 pour terminer le dîner chez Bernard et Anne-Marie

        Nous faisons s'envoler lors de cette soirée tous nos espoirs de retrouvailles.... et le vent les emporte loin.....!!!               Nous arrivons au fromage ET dessert. Le fromage est un chaource au lait cru que j'ai fourré de lamelles de truffe fraîche. Sur deux étages!   et le dessert est un splendide entremets au chocolat! une merveille! La qualité du chocolat, la douceur et la légèreté des mousses sont incomparables avec tout ce qu'ils nous... [Lire la suite]

22 décembre 2017

Bordeaux : Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, Côte Rôtie : Jamet 2009, et Sauternes : Guiraud 2007

La suite du repas se compose d'un faisan et nous l'associons avec un vin de Bordeaux et un second du rhône nord (l'impétrante est fanatique de la syrah), de divers fromages pouvant s'accorder tant avec les rouges que les blancs secs déjà servis en entrée voire le Sauternes qui est déjà ouvert  pour le dessert. Nous avons la chance d'avoir une fourme de Valcivières. Elle est séche, persillée naturellement et effectivement si le Sauternes ne lui convient pas tout à fait elle est tout à fait en phase avec le Pavie Macquin.... [Lire la suite]
01 septembre 2017

Alsace : Kientzler : Riesling : Geisberg 2011 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2007 pour accompagner un déjeuner

Nous avons reçu à déjeuner nos amis Charles et Aline, lundi 28 août, autour d'un repas qui s'est voulu simple et convivial. Carpaccio de saumon aux cinq baies ou aux graines de pavot et sésame Noix de Saint Jacques sur un tartare de coeur d'artichaut, et sabayon à l'orange Queue de boeuf maturé à la réglisse Bavarois aux pêches Les deux premiers mets ont été accompagnés par le Riesling Geisberg 2011 du Domaine Kientzler. Un vin sec à très sec qui a très bien équilibré le gras du saumon, et mis en valeur par son aspect salin... [Lire la suite]
05 juillet 2017

Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, et Beauséjour Duffau Lagarrosse 2011

Je commente aujourd'hui deux vins de la rive droite de Bordeaux dont je souhaitais voir l'évolution. Des pièces de boeuf rôti ou grillé nous en ont offert l'occasion. Je rappelle que les vins sont toujours goûtés pour eux-mêmes avant le repas. Pavie Macquin 2003 issu de ce millésime caniculaire n'a pas encore atteint son plateau de maturité dans ma cave fraîche. Si du point aromatique, il n'a pas complètement le caractère d'un vin de Bordeaux classique, son terroir donnant des Ph bas lui permet de conserver un bon équilibre dans ce... [Lire la suite]
18 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Emilion : Premiers Grands Crus Classés

Les dégustations faites à la propriété me conduisent à regrouper dans ce billet les vins appartenant à la catégorie des Premiers Grands Crus Classés (A et B) à la suite de dernier classement de l'appellation Saint Emilion datant de 2012. Certains vins n'ont pas été dégustés essentiellement par un manque de temps, et ne sont donc pas commentés. Les propriétés de ce haut du classement, qui disposent des moyens nécessaires, permettant d'être très réactifs, surtout lors des six premiers mois de l'année, où la pression des maladies... [Lire la suite]
21 mars 2017

Châteauneuf du Pape : Rayas 2000 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2013

Les deux vins suivants ont été placés avec un confit de joue de boeuf et de queue de boeuf. Plusieurs heures de mijotage avec de la graisse d'oie... quelques carottes ajoutées en fin de cuisson, des épices douces, de la girofle et du vin rouge. La recette est tout à fait classique mais je dois à la qualité de la viande de mon boucher un mets d'une saveur magnifique.   Le Bordeaux a été placé sur un gaperon et un chaource affiné. Ce sont des alliances que nous faisons souvent et que nos lecteurs ont sans doute déjà... [Lire la suite]

13 février 2017

Saint Emilion : Pavie Macquin 1998 et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

Les deux vins commentés ce jour ont accompagné le fromage et le dessert. J'ai choisi la recette du baba au rhum, mais version orange et Grand Marnier. Pour plus de moelleux, j'ai fait une chantilly avec le sirop ayant servi à faire confire les écorces. C'est une recette classique et somme toute très simple à faire, elle s'associe immanquablement aux Sauternes.   J'ai ouvert une bouteille de Pavie Macquin 1998 de ma cave pour voir son évolution. Le vin s'est fort bien présenté, et il n'est pas loin de son plateau de maturité... [Lire la suite]
01 novembre 2016

Dîner à L'Auberge Saint Jean : Pavie Macquin 2011

Le suite du repas s'énonce ainsi :    Suprême de colvert accompagné d'une cuisse confite sur pulpe de potiron, oranges confites à la coriande, salsifis et légumes divers   Plateau de fromages   Dessert composé d'un Hérisson (clin d'oeil au nom des propriétaires!) fait avec un biscuit aux amandes, meringue, rhubarbe à l'estragon), coque en chocolat et sorbet fraise         Et comme si les réjouissances devaient ne pas en finir nous avons un second dessert qui nous est apporté avec... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 octobre 2016

Albert Mann : Pinot gris 2011, Saint Emilion : Pavie Macquin 2007, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Le troisième dîner avec nos amis du Nord s'est déroulé autour des mets suivants : terrine de fois gras, magrets cuits au barbecue avec des sarments de vigne, et mangues laquées Le Pinot gris Hengst 2011 a accompagné la terrine de foie gras, il était assez riche en sucres résiduels ce qui n'a pas facilité l'accord. Dans ce millésime 2011 la recherche d'une bonne maturité s'est faite en même temps que le développement du botrytis ( je parle de la pourriture noble) ce qui a enrichi les baies en sucres et à favorisé la présence... [Lire la suite]
08 août 2016

Des vins de l'appellation Saint Emilion : millésime 2013 à l'UGC

Je commente dans ce billet quelques vins du millésime 2013 de l'appellation Saint Emilion, dégustés au Week-End Des Grands Crus. Dans l'ensemble, ce millésime très difficile et ingrat est bien interprété, sans outrecuidance. Les différents styles des propriétés sont conservés et même accentués par l'effet millésime. Les châteaux qui ont choisi d'élaborer habituellement des vins fins et élégants de facture plutôt « classique », le sont davantage, mais leurs vins manquent d'un peu de chair et de consistance. A ceci s'ajoute... [Lire la suite]