Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
22 juin 2018

Pauillac : Duhart-Milon 2003 et 2004, et Saint Estèphe : Lilian Ladouys 2014

Quelques préparations culinaires à base d'agneau ces deux derniers mois nous ont permis de goûter deux millésimes différents (2003 et 2004) du Château Duhart-Milon (Pauillac). Deux millésimes de style opposé : 2003 est le millésime caniculaire avec dès le mois de juin de chaudes journées, et des chaleurs torrides pendant un été également sec jusqu'au 20 août, ponctué par des vendanges précoces. Le millésime 2004 a été marqué par un mois de juin beau et sec, un mois de juillet et un début du mois d'août plutôt clément avec des... [Lire la suite]

09 mai 2018

Domaine Les Sadons 2014, Pédesclaux 2014, Clerc Milon 2014, Le Crock 2014, et Le Défi de Fontenil 2005

André a organisé pour des étudiants en oenologie une série de dégustations techniques qui ont été suivies d'une dégustation à l'aveugle de vins de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle, avec quelques pirates. J'ai participé à ces deux dégustations, et nous avons été rejoints par Dany Rolland qui nous a servi un vin à l'aveugle (en magnum). Il s'agissait du Défi de Fontenil 2005, qui a dominé la dégustation à tel point que le magnum a été terminé et qu'il n' y a pas eu, pour ce vin, une deuxième dégustation le lendemain. La série de... [Lire la suite]
07 mai 2018

Une verticale du Château Pontet Canet organisée au Château Fleur de Roques ( Puisseguin)

Nous avons été conviés par un ami à une dégustation verticale d'une dizaine de millésimes du Château Pontet Canet (Pauillac) au château Fleur de Roques à Puisseguin (Gironde). Chaque participant a contribué à l'élaboration de cette dégustation par son ou ses apports personnels. Les vins ont été rassemblés pour les derniers le matin de la dégustation qui s'est déroulée à partir de 17 heures et a été suivie d'un dîner. Neuf participants sur 10 ont évalué les vins qui ont été servis en carafe, mais pas à l'aveugle. Notre hôte a... [Lire la suite]
02 mai 2018

Chablis : Dauvissat : La Forest 2010, Pauillac : Mouton Rothschild 2002, Coteaux du Layon : Delesvaux : SGN 2006

        Le mois d'avril est le prélude aux premières belles végétations, aux fruits et légumes printanièrs. Il est aussi un mois d'anniversaire que l'on a donc fêté en toute simplicité, en s'accordant toutefois les plus beaux produits du moment. Les recettes, bien que très naturelles, loin de toute sophistication, justifiaient en plus de l'occasion à solenniser, que l'on s'offre de belles bouteilles pour des accords réussis. Comme au restaurant, les plats de l'entrée sont "à la carte". Les amateurs d'huîtres... [Lire la suite]
17 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : l'appellation Pauillac à l'UGC

Tous les vins de cette série ont la caractéristique commune suivante : ils présentent des tannins fins et mûrs finement enrobés à bien enrobés. Tout ceci résulte de la sécheresse qui a sévi du printemps jusqu'au début du mois de septembre dans l'ensemble du bordelais. Les milieux de bouche sont rarement amples et corsés. Le vins ont donc un profil allongé et la variable, c'est une matière plus ou moins dense. Les finales possèdent des acidités souvent assez vives à vives, les vins les plus construits sont certes... [Lire la suite]
06 avril 2018

Pauillac : Pichon Baron 2010 et 2014, Pédesclaux 2014 à Bordeaux Tasting

Je commente aujourd'hui trois vins de l'appellation Pauillac qui ont été dégustés lors de la manifestation "Bordeaux Tasting" au mois de décembre dernier. Le château Pichon Baron a été racheté en 1987 à la famille Bouteiller, par Axa Millésimes. Cette propriété de 73 hectares est située à Saint Lambert (Pauillac). Le vignoble est planté sur des croupes de graves à matrice marno-argileuse, dont la principale constitue le coeur du vignoble (Grand Vin). L'encépagement est constitué de Cabernet Sauvignon (65%), Merlot (30%),... [Lire la suite]

23 mars 2018

Saint Emilion : Matras 2009 et l'Hermitage 2001, Pauillac : Domaine Les Sadons 2015

Nous nous sommes rendus, avec André au Château Bourseau à Lalande de Pomerol. Cette propriété d'une douzaine d'hectares appartient à Véronique Gaboriaud-Bernard qu'elle exploite avec ses deux fils Jérôme et François-Xavier. Le vignoble est planté sur des sols de sables et de graves reposant sur des formations plus argileuses avec les cépages Merlot (50%) et Cabernet franc (20%). Nous avons dégusté la faible récolte du millésime 2017 en cours d'élevage (forte gelée sur cette partie de l'appellation les 26 et 27... [Lire la suite]
07 février 2018

Visite et Dégustation au Château Pédesclaux à Pauillac

  Nous sommes allés avec André le 24 janvier en visite au Château Pédesclaux à Pauillac. Il ne s'agit pas de relater dans ce billet de façon détaillée l'historique de la propriété, toutes les réalisations à la vigne ou tous les aspects techniques des nouveaux bâtiments (cuvier et chai d'élevage) depuis l'achat de Pédesclaux par Jacky Lorenzetti en 2009. Je présenterai plutôt les principales actions qui ont contribué à la progression des vins, que nous avons constatée lors de la... [Lire la suite]
29 décembre 2017

Pauillac : Domaine Les Sadons 2015, Cornas : Domaine du Tunnel 2010, et Saint Emilion : Mangot Quintessence 2009

La suite du repas évoqué dans le billet précédent est constitué de pigeons, cuits au foie gras, recette que je considère comme la meilleure pour la raison que cet abat permet d'attendrir le viande. Ce sont des pigeons chassés en forêt de Thiérache et comme tels, ils sont très variables. Quelquefois c'est un tout jeune pigeonneau, quelquefois c'est son aîné de quelques hivers... et là il faut plusieurs heures de cuisson. Mais le resultat est toujours merveilleux. La chair est très giboyeuse et s'apparente vraiment aux palombes.... [Lire la suite]
24 novembre 2017

Pauillac : Grand-Puy-Lacoste 2005, et Sauternes : Rabaud-Promis 2009

J'ai profité de cette réunion familiale pour ouvrir ma première bouteille de Grand-Puy-Lacoste 2005. Après une dégustation à l'ouverture, le vin a été mis trois bonnes heures en carafe, et la dégustation qui a suivi a été très concluante. Le vin offre déjà beaucoup de séduction, et la légère fermeté tannique en finale (voir le commentaire) avait totalement disparu le lendemain (fond de carafe). Rabaud-Promis 2009 a été servi en bouteille cachée sans mise en carafe, et a ravi la tablée. C'est un des meilleurs vins produits par ce... [Lire la suite]