Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
12 septembre 2019

Mâcon-Vergissson : Eric Forest : Sur la Roche 2016, Pauillac : Pontet Canet 2005, Barsac : Doisy Daëne 2011

Je commente dans ce billet les vins qui ont accompagné le deuxième dîner avec nos amis mi-nordistes ( Grand Lille), mi-creusois. Le menu était le suivant : noix de Saint Jacques à l'orange sur un carpaccio de coeur d'artichaut, gigot en basse température, Saint Nectaire, salade de fruits rouges à la violette.   J'ai pu lire ou entendre parler très positivement des vins du Mâconnais d'Eric Forest . Il se trouve que le principal caviste de Libourne en distribue deux cuvées. J'ai ouvert et épaulé une bonne heure avant le service... [Lire la suite]

05 septembre 2019

Terrasses du Larzac : Montcalmès 2010, Saint Emilion : Laroze 2012, Pauillac : Domaine Les Sadons 2015

Nous continuons dans ce billet les commentaires des vins qui ont accompagné des viandes de boeuf ou d'agneau au cours de ce mois d'août. La dernière bouteille de Montcalmès 2010 avait été un peu décevante, avec un milieu de bouche un peu lâche, et une finale portée par une acidité un peu vive qui conduisait à un manque d'équilibre harmonieux. La bouteille commentée dans ce billet est conforme à nos premières dégustations, bien que ce millésime ne nous paraisse pas dans les sommets de ce qu'a produit cette propriété, cependant d'une... [Lire la suite]
13 août 2019

IGP Alpilles : Trevallon 2008, Pauillac : Lynch-Bages 2000, et Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008

Le déjeuner avec Alexandre se poursuit autour des plats suivants : gigot d'agneau à la sarriette en basse température accompagné d'oignons à la pêche (façon Michel Guérard); fromages (Saint Nectaire et Chaource); sabayon aux fruits rouges.   Alexandre nous fait goûter à l'aveugle une bouteille ouverte le matin du Domaine de Trevallon 2008 dans son assemblage classique (Cabernet Sauvignon 50% et Syrah 50%) avec une nette perception du Cabernet Sauvignon. Un vin fin, élégant, dans une construction allongée, une belle réussite... [Lire la suite]
01 août 2019

Déjeuner à la table d'hôte : Le Coeur des Vignes à Pauillac

A Pauillac, s'il est un endroit où s'arrêter, c'est au Coeur des Vignes  Tout y est fabuleux! Le cadre, la gentillesse des hôtes, une cuisine remarquable et pleine de saveurs. Lorsque nous nous rendons dans le Médoc, notre ami Alain nous invite toujours à la table de Pascale. C'est un régal pour les yeux avant d'être un plaisir gustatif, car la rénovation de leur bâtisse est admirable. La table est exquise : Pascale offre des produits frais du marché, et a un talent culinaire indéniable. Quand se rajoutent à cela les vins... [Lire la suite]
30 juillet 2019

Visite-dégustation au Domaine Les Sadons d'Alain Albistur à Pauillac

En cette fin de mois de juillet redevenu frais, Alain Albistur, propriétaire du Domaine le Sadons à Pauillac nous a conviés à déjeuner à la table d'hôte "Le Coeur des Vignes " à Pauillac. Nous reviendrons ultérieurement sur ce très bon repas et les vins associés. Notre recontre avec Alain a débuté avec une dégustation dans ses chais de ses trois derniers millésimes en bouteilles et des échantillons tirés des barriques du millésime 2018 en cours d'élevage et qui s'avèrent excellents dans la lignée du très réussi millésime 2016 ... [Lire la suite]
28 juillet 2019

Des vins de l'appellation Pauillac du millésime 2016 au Week-End des Grands Crus ( UGCB)

Cette dégustation s'est déroulée des le cadre du Week-End des Grands Crus organisé par l'Union des Grands Crus de Bordeaux (UGCB) au hangar 14 à Bordeaux. Le millésime 2016 est un grand millésime bordelais . Voici les cinq conditions établies par le professeur Denis Dubourdieu et ses collaborateurs de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l'Université de Bordeaux pour l'obtention d' un grand millésime.   1) et 2) une floraison et une nouaison précoces et relativement rapides sous un climat assez chaud et pas trop... [Lire la suite]

12 mai 2019

Côte Rôtie : Château d'Ampuis 2005, et Pauillac : Echo de Lynch-Bages 2016

J'avais ouvert, il y a deux ans une bouteille de Château d'Ampuis 2006 (appellation Côte Rôtie), l'élevage très soutenue n'était ni fondu , ni intégré et la dégustation n' a eu aucun charme. Le plaisir n'était pas au rendez-vous et nous étions assez dubitatif sur un avenir radieux pour ce vin. Les vins de la Côte Rôtie du millésime 2005 dégustés jusqu'à ce jour n'ont pas été très plaisants, mais j'ai eu la tentation de goûter une première bouteille du Château d'Ampuis 2005. Je m'attendais à un élevage très présent et pas encore... [Lire la suite]
07 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : l' appellation communale Pauillac

Le millésime 2018 a été favorable à l' appellation Pauillac pour élaborer de grands vins, avec parfois sur certaines propriétés des rendements limités par les attaques virulentes du mildiou au printemps et au tout début d'été. D'une façon générale l'ensemble des vins dégustés bénéficient de l'effet millésime. Cependant d'autres facteurs ont un impact sur le style et la qualité des vins produits : le type de vin choisi par le château, l'encépagement et la qualité du terroir. Si l'on regarde de près le parcellaire, l'encépagement de... [Lire la suite]
19 mars 2019

Châteauneuf du Pape : Charvin et Vieux Télégraphe millésime 2005, Pauillac : Les Sadons 2014 et Grand Puy Lacoste 2005

Les vins commentés ce jour ont été placés sur un lièvre à la royale.  Evidemment nous avions parié sur des châteauneufs, mais nos amis vignerons ont eu à coeur de vouloir nous faire découvrir des cuvées de millésimes plus anciens. De ce fait notre dégustation des Pauillac s'est faite juste après celle des vins du Rhône, ce qui a permis d'apprécier également des vins de Bordeaux sur ce lièvre. Les fromages ont été accompagnés d'autres vins bordelais, commentés dans le billet suivant. Les vins ont été servis en carafe, après... [Lire la suite]
21 février 2019

Lynch-Bages 2000, Léoville Barton 2000, Simon Maye : Syrah vieilles vignes 2011, Elio Sandri : Barolo Perno 2010

    La suite du repas a été une fabuleuse découverte en matières de vins, notamment grâce à un vin italien qui s'est admirablement comporté avec les fromages. Les deux Bordeaux proposés, très différents dans leur style ont permis que s'affirment deux expressions en terme d'accords mets/vins. Le Lynch Bages devait à sa profondeur de ses arômes (certains déjà un peu tertiaires) de magnifiques répondants avec la sucrosité des légumes blancs proposés (émincé de navet et pois gourmands) tandis que le Léoville Barton,... [Lire la suite]