Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 février 2018

Bordeaux blanc : Turcaud : cuvée Majeure 2016, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard 2015, Fronsac : La Rousselle 2010

                Voici une série de vins bordelais qui ont été débouchés récemment. Ils ont été bus avec des viandes blanches ou rouges. Le château Turcaud cuvée Majeure 2006 est bien réussi, il offre en bouche toutes les qualités du millésime 2016 tant en termes d' aromatique que de structure, avec une fraîcheur qui lui apporte l'équilibre nécessaire en finale. Il a bien tenu sur les deux dégustations à 24 heures d'intervalle. La bouteille de Montagne Saint Emilion 2015 de... [Lire la suite]

11 janvier 2018

Des vins de la rive droite du millésime 2015 dégustés à l'aveugle : deuxième partie

Si la première série a suscité peu de discussion lors de débriefing, cette deuxième série a offert moins d'unanimité. Le vin "pirate" Magrez Fombrauge 2015 en appellation Saint Emilion qui ne faisait pas partie du thème initial ( des vins de la rive droite hors saint Emilion et Pomerol) a fait l'objet de controverses. Pour certains dégustateurs le vin est trop richement doté, avec un élevage marqué, et une fraîcheur insuffisante. Ces arguments sont recevables. Il faut néanmoins constater que le vin est bien... [Lire la suite]
17 novembre 2017

Castillon-Côtes de Bordeaux : Château Beynat : cuvée Léonard 2011 et Simon Blanchard : Montagne Saint Emilion "village" 2015

Pour accompagner de la joue de boeuf et un filet de boeuf wagyu, nous avons ouvert respectivement une bouteille du Château Beynat (Castillon-Côtes de Bordeaux) cuvée Léonard 2011, et Montagne Saint Emilion "village" 2015 de Simon Blanchard. La cuvée Léonard 2011 du Château Beynat a été dégustée sur deux jours en bouteille. Le vin s'est montré bien plus plaisant que lors de sa précédente rencontre il y a deux ans. Il s'est très bien goûté la première fois, un peu moins bien le lendemain avec un élevage ressortant un peu plus... [Lire la suite]
23 octobre 2017

Domaine Simon Blanchard à Montagne Saint Emilion

Simon Blanchard, associé consultant chez Derenoncourt Consultants, a acquis en mai 2015 un petit vignoble de 1,36 hectares, réparti en trois parcelles, en appellation Montagne Saint Emilion. Il a pu gérer la deuxième partie de cycle végétatif du cycle de la vigne du millésime et les dates de vendanges selon ses choix. Il a décidé de ne pas produire un seul vin , mais de s'inspirer d'une approche plutôt bourguignonne, c'est à dire de produire un vin par parcelle qui a sa propre idendité. Trois vins sont donc élaborés : Montagne... [Lire la suite]
27 septembre 2017

Une verticale de la cuvée 1901 ( millésime 2005 à 2015) du Château Beauséjour à Montagne

Pierre Bernault nous a conviés à un dîner/dégustation en compagnie d'amateurs et de professionnels de la filière viti-vinicole en son château Beauséjour à Montagne. L'objectif était de déguster une verticale de la cuvée 1901 (âge de plantation des vignes, avec un encépagement 50% Merlot, et 50% cabernet franc) allant du millésime 2005 (date de l'acquisition de la propriété par Pierre) au millésime 2015 (bouteilles découvertes). Le repas était articulé autour d'un excellent gigot de sept heures, avec des entrées, fromages et... [Lire la suite]
16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes. Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées. L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais... [Lire la suite]

21 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : Les appellations Fronsac, Montagne, Puisseguin, et Lalande de Pomerol

Des propriétaires de vignobles des côtes argilo-calcaires de la Rive Droite ont également élaboré d'excellents à grands vins potentiels dans ce millésime 2016. D'une façon générale, j'ai pu goûter de bons à très bons vins, comme les lecteurs le verront dans les commentaires de billet. L'effet millésime et le savoir faire des vignerons ont permis de gommer la légère rusticité tannique que l'on observe assez souvent dans les finales des vins de ces terroirs, et qui les pénalisent dans la dégustation des vins "primeurs". Lorsque l'on... [Lire la suite]
02 décembre 2016

Effervescence à Colombey-les-Deux-Eglise...

Je commente aujourd'hui les vins qui ont été bus lors du casse croûte qui a suivi la dégustation des Beaujolais « primeur ». François nous a apporté un vin de Champagne d'un producteur de Colombey-les-Deux-Eglises. Je ne possède pas avec précision , dans ma tête, les contours de la zone d'appellation Champagne (Côte des Bar : voir le plan ), et j'ai été étonné que l'on produise du Champagne dans ce village célèbre et très fréquenté pour une toute autre raison. En faisant des recherches sur Internet, un biographe du... [Lire la suite]
04 novembre 2016

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 : 2010, et Côtes de Bourg : Clos Alphonse Dubreuil 2010

J'ai ouvert deux bouteilles de vins bordelais du millésime 2010 pour voir leur évolution. Les bouteilles ont été épaulées une heure avant leur dégustation, puis après avoir été conservées en cave fraîche, regoûtées le lendemain la cuvée 1901 du Château Beauséjour à Montagne est issue de vieilles vignes plantées en 1901 avec les cépages Merlot et Cabernet franc en part égale. Ces vignes sont situées au sommet d'une croupe de calcaire fissuré surmontée d'une couche argileuse peu épaisse (20 à 50 centimètres). Le vin se goûte déjà... [Lire la suite]
09 juin 2016

Dégustation, à l'aveugle, de vins de la rive droite de Bordeaux : millésime 2005 : fin

La dernière série a été un peu plus homogène. Un vin a divisé l'assistance : La Gargone 2005 du domaine du Bouscat. Marqué par une très nette réduction à l'olfaction, que la moitié des dégustateurs présents ont trouvé rédhibitoire, le vin a offert de très belles qualités de bouche (structurelle et aromatique) et a été très apprécié par cinq autres participants. Pavie Macquin 2005 a joué les caméléons. Comprimé et doté d'une fraîcheur un peu vive, il s'est déployé davantage en carafe, une heure plus tard, et a retrouvé un... [Lire la suite]