Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
02 février 2021

Châteauneuf du Pape : Charvin 2004, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : Au champ de la fenêtre 2016

J'ai conservé dans ma cave une ultime bouteille de Châteauneuf du Pape 2004 du Domaine Charvin. Cela faisait deux ou trois ans que j' hésitais à l'ouvrir pour la raison que les trois bouteilles précédentes se sont révélées être nettement bouchonnées. Je me suis donc décidé à la déboucher. Pas d'arômes liégeux à l'ouverture , j'ai convervé un fond de verre régoûté deux heures plus tard sans aucun défaut avant de procéder à la première dégustation. Le vin est élégant, avec des arômes qualitatifs d'évolution dans une construction... [Lire la suite]

05 janvier 2021

Saint Estèphe : Montrose 2004, Chili : Almaviva 2004, et Elian Da Ros : Sua Sponte 2015

Suite et fin du repas de fin d'année : ce sera le commentaire des vins qui ont été placés avec le fromage et le dessert. Les fromages sont apportés par Didier : il aime choisir ces fromages Aux Bons Paturages. C'est un fromager qui a pignon sur rue dans le Vieux Lille et dont les affinages sont très respectueux des pratiques traditionnelles. Nous avons donx un échantillon qui permet un plateau varié et intéressant : les tommes sont magnifiques et parfumées comme il se doit. Un vieux chèvre trouve aussi sa place et il connaît un... [Lire la suite]
08 décembre 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin dans les millésimes 2004 et 2014

Ce dernier mois, nous avons accompagné nos grillades de boeuf et de canard ( entrecôte et magret ) sur les sarments de vigne avec des vins de la rive droite en l'occurrence Pavie Macquin dans les millésimes 2004 et 2014.     Deux millésimes de style classique, caractérisés par des étés plutôt frais, mais avec des fins de cycle restant suffisamment sec (voire très sec comme 2014), ensoleillé tout en conservant des nuits fraîches. Toutes ces conditions permettent un mûrissement lent avec l'obtention des maturités... [Lire la suite]
14 avril 2020

Alsace : Trimbach : Gewurztraminer 2004, et Saint Emilion : Château Laroze 2011

J'ai retrouvé dans ma cave une bouteille orpheline qui a été oubliée facilement car elle a hélas été placée ailleurs que dans les casiers réservés aux vins d'Alsace. C'est probablement le cadeau d'un ami. Nous avions visité en 2018 la maison Trimbach avec grand plaisir pour l'accueil qui nous avait été réservé. Je rappelle que les 50 hectares de vignes appartenant à ce domaine situé à Ribeauvillé se repartissent en 50 parcelles sur neuf communes dont Bergheim, Hunawirh, et Ribeauvillé. Cette bouteille de Gewurztraminer 2004... [Lire la suite]
18 mars 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2004, Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2010, Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2001

Le billet de ce jour est donc consacré à lafin du repas qui a été décrit précédemment. Rappelons donc que c'est un tournedos Rossini qui a été présenté pour que soit apprécié au mieux Pavie Macquin 2004. Inutile de dire que c'est une un accord remarquable, car tant sur le plan des saveurs (et les arômes de truffe sont intéressantes) tant sur la texture entre le moelleux du foie gras, la tendreté de la viande et les tanins pulpeux enrobés du Saint Emilion, nous sommes en terrain conquis. C'est de la juste cuisine qui s'inspire des... [Lire la suite]
02 février 2020

Pomerol : Gazin 2005, Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2004, Maury : Arguti : Hugo 2015 pour finir le dîner

Le billet de ce jour commente la troisième partie du repas. C'est à dire les vins qui ont été dégustés sur les fromages et sur le dessert. Les fromages choisis ont été un Saint Nectaire, un grand classique de nos dégustations, et une mimolette demi-vieille. Pour les lecteurs qui seraient étonnés de ce choix, rappelons que la tradition bordelaise en terme d'accords avec les fromages est essentiellement celle pratiquée avec  les fromages hollandais. Dès le XVII, Bordeaux entretient des liens particuliers avec la Hollande,... [Lire la suite]

01 octobre 2019

Les six premiers vins dégustés au repas de la Jurade de Saint Emilion du dimanche 22 septembre 2019

Notre ami Bernard, intronisé à la Jurade de Saint Emilion, est vigneron d'honneur et bourgeois de Saint Emilion. Pour fêter les intronisations, un cocktail suivi d'un déjeuner est proposé. Nous figurons parmi les invités.   Le menu est attrayant : Fumet fumé de langoustine, jus tranché à la tomate/Risotto de pommes de terre au parmesan, jaune d'oeuf et copeaux de cecina de Léon/Aiguillette de volaille au foin, oignons confits aux blettes, vapeur de poireaux au foie gras/Fromages affinés/Crêpe Suzette revisitée, citron... [Lire la suite]
25 août 2019

Chassagne-Montrachet Morey Coffinet Blanchots Dessus 2013, Castagnier Clos de la Roche 2013, Domaine de Chevalier 2004

Mon fils a eu la bonne idée de descendre de ses collines corréziennes pour venir nous rendre visite. Comme il a été initié dans sa jeunesse à la dégustation de vin, je lui propose lors de dîners chez nous quelques beaux vins de caractère à l'aveugle. Autour du repas composé d'une blanquette de homard au curry, de côtes de veau sous la mère et risotto de pommes de terre, d'un Saint Nectaire, et de mirabelles, j'ai ouvert les vins commentés ci-dessous qui se sont très bien entendus respectivement avec l'entrée, le plat principal et le... [Lire la suite]
16 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : fin

Je commente dans ce billet les trois vins qui cloturent cette dégustation à l'aveugle. Le restant des vins en carafe est stoké en cave fraîche ( 13°C) puis redégusté 24 heures plus tard. Lynsolence 2004 offre une meilleur fondu des tannins, notamment dans la finale, avec une accentuation de son caractère sanguin ( ferrugineux) qui participe à l'équilibre. La Gaffelière 2004 confirme hélas son caractère déviant accentué ( ethyl-phénols) qui déséquilibre totalement le vin. Je rappelle qu'un défaut de bouteille n'implique pas la... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : première partie

Nous nous sommes réunis début juillet à notre domicile après la période chaude de la fin juin, sans être caniculaire en Gironde (si l'on de réfère à la définition du mot canicule) pour une dégustation de vins de Saint Emilion (rive droite) du millésime 2004. Cette dégustation a été préparée par Isabelle qui a réuni les apports des dégustateurs et a procédé à une mise en carafe des vins deux heures avant la première dégustation. Les vins ont été goûtés à l'aveugle, un première fois, puis regoûtés à l'aveugle une deuxième fois après... [Lire la suite]