Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
14 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : première partie

Nous nous sommes réunis début juillet à notre domicile après la période chaude de la fin juin, sans être caniculaire en Gironde (si l'on de réfère à la définition du mot canicule) pour une dégustation de vins de Saint Emilion (rive droite) du millésime 2004. Cette dégustation a été préparée par Isabelle qui a réuni les apports des dégustateurs et a procédé à une mise en carafe des vins deux heures avant la première dégustation. Les vins ont été goûtés à l'aveugle, un première fois, puis regoûtés à l'aveugle une deuxième fois après... [Lire la suite]

02 juillet 2019

Degustation à l'aveugle de vins du millésime 2009 de l'appellation Cornas, et Zind-Humbrecht : Clos Windsbulh Riesling V.T 2004

Cette deuxième et dernière série est un peu moins qualitative que la première. Si l'on reprend de façon plus détaillée l'ensemble des vins du millésime 2009 de cette dégustation, nous pouvons observer : Granite 60 de Vincent Paris est un vin construit mais restant souple et fruité dans sa première partie de bouche. La finale n'a pas l' harmonie, que l'on attendait, elle un peu trop acide, avec une touche végétale. Une petite maturité supplémentaire des raisins aurait été plus favorable. Les deux vins du Domaine du Tunnel sont très... [Lire la suite]
19 mai 2019

Saint Emilion : La Mondotte 2004, et Collines Rhodaniennes : Rostaing : Les Lézardes 2015

Pour accompagner une pièce de boeuf maturé, j' ai ouvert une bouteille de Mondotte 2004 (Saint Emilion). Je rappelle que les vins commentés dans ce contexte sont toujours goûtés pour eux-mêmes avant d'accompagner le plat choisi . La première dégustation a montré un vin abordable et conforme à ce que nous en attendions, il est un bon ton au-dessus le lendemain. Pour ceux qui souhaitent des tannins un peu plus fondus en finale, il faudra attendre le vingtième anniversaire du millésime. Les Lézardes 2015 (Collines Rhodaniennes ) de... [Lire la suite]
06 mai 2019

30 millésimes du Château Pavie Macquin (Saint Emilion) : les millésimes classiques ( deuxième partie)

Les millésimes classiques    Les vins de cette série concernent la nouvelle période de la gestion de Pavie Macquin sous la houlette de Nicolas Thienpont et de Stéphane Derenoncourt. Les méthodes culturales plus rigoureuses associées à des baisses de rendements ont permis d'élaborer des vins plus précis et plus complets, avec des maturités bien adaptées à ce terroir plutôt froid et tardif. Puis ensuite la réorganisation du cuvier (trois cuves en inox et quatre en bois ont été ajoutées aux sept cuves en béton), et... [Lire la suite]
24 janvier 2019

Moulin à Vent, Pauillac, Saint Julien,Arbois, Château-Chalon, Porto pour continuer et finir le dîner

Le plat principal a consisté en une pintarde au chou rouge râpé et confit. La pintade a été cuite avec des oignons et des châtaignes, de circonstance pour cette période de Noël et flamblée au cognac. La variété des vins rouges a donc été une belle expérience gustative pour cette sommellerie. Si les vins étaient du choix des convives, le plat avait été annoncé quelques jours avant. Les fromages ont été variés mais essentiellement orientés vers des comtés vieillis, et obtenus chez le meilleur fromager lillois, ( ICI)... [Lire la suite]
27 novembre 2018

Guigal : Lieu-dit Saint Joseph 2007, CDP La Janasse vieilles vignes 2004, Pomerol Clos l'Eglise 1978, Rieussec 1985

    La suite du repas concerne les deux plats de viande. Un suprême de pintade, carottes en texture et vanille, et du filet de race Montbeliarde maturé, linguine et champignons. Ces deux plats sont très agréables tant au niveau des textures, offrant des consistances variées et des saveurs épicées douces et fumées. Les vins proposés ont présenté des harmonies surprenantes car superposées mais réussies. En particulier avec le choix de carottes vanillées pour la syrah. Il fallait oser et disons-le c'est magistral. On... [Lire la suite]

11 novembre 2018

Paul Ginglinger: Riesling Drei Exa 2008, Faugères : La Part du Diable 2009, Comtes Lafon : Volnay Santenots du Milieu 2004

      Avec ce billet se terminent les commentaires des vins dégustés lors de repas à notre gîte de Riquewihr, pendant notre séjour alsacien de la fin du mois d'octobre. Les vins de ce billet ont été ouverts jeudi 25 octobre lors du dîner dont le plat principal était des joues de boeuf confites. Deux autres vins ont également été débouchés mais se sont révélés être plus ou moins défectueux. Clos Lalfert 2013 présentait des arômes d'oxydation après une longue aération avec une présence très marquée de... [Lire la suite]
11 septembre 2018

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée Reine des Bois 2003, Clos des Pape 2006, Saint Emilion : Pavie Macquin 2004

  Le repas se poursuit avec un coq au vin préparé avec une volaille élevée entièrement au grain. Trois vins ont été choisis pour accompagner ce plat très apprécié de nos hôtes, deux vins de Châteauneuf du Pape et un vin de Bordeaux pour ceux qui préféraient rester dans une optique régionale. Le Châteauneuf du Pape Reine des Bois 2003 du Domaine de La Mordorée n'avait pas été redégusté depuis 2015, il a bien évolué avec des tannins plus fondus (encore légèrement fermes en finale), la finale offre une bon équilibre,... [Lire la suite]
02 juillet 2018

Saint Joseph ( blanc) , Côtes de Bourg, Hermitage (rouge) et Yquem pour accompagner un dîner

Pour accompagner le dîner avec en entrée (Tomate de pays, burrata et toast tapenade d’olives noires), et le poisson (maigre aux trois légumes), fromages et un gâteau d'anniversaire, nous avons bu les vins restants de la dégustation à l'aveugle. Mais comme notre petit groupe aime toujours jouer dans la générosité, quelques nouveaux vins ont été servis lors de ce repas à l'aveugle, après avoir été mis en carafe, peu de temps avant le service. Le Saint Joseph Les Oliviers 2013 de Gonon s'est fort bien goûté, il est assez richement... [Lire la suite]
22 juin 2018

Pauillac : Duhart-Milon 2003 et 2004, et Saint Estèphe : Lilian Ladouys 2014

Quelques préparations culinaires à base d'agneau ces deux derniers mois nous ont permis de goûter deux millésimes différents (2003 et 2004) du Château Duhart-Milon (Pauillac). Deux millésimes de style opposé : 2003 est le millésime caniculaire avec dès le mois de juin de chaudes journées, et des chaleurs torrides pendant un été également sec jusqu'au 20 août, ponctué par des vendanges précoces. Le millésime 2004 a été marqué par un mois de juin beau et sec, un mois de juillet et un début du mois d'août plutôt clément avec des... [Lire la suite]