Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
28 mai 2018

La Soumade : Fleur de Confiance 2006, Mas Jullien : Lous Rougeos 2015, Bollinger : la Côte aux Enfants 2013, Guiraud 2001, etc..

  Pour accompagner le plat principal (coq au vin) deux vins rouges ont été servis. Le premier vin est proposé à l'aveugle, sans mise en carafe, par notre ami nordiste Didier. Il a été apprécié par l'ensemble du groupe, le vieillissement sous verre lui a apporté un beau fondu de tannins, avec des arômes encore frais. La finale est encore un peu ferme avec un petite touche chaleureuse. Il peut encore se garder deux à trois ans pour obtenir une finale plus harmonieuse. J'ai servi après une mise en carafe d'une... [Lire la suite]

09 mars 2018

Dégustation de vins français du millésime 2007 à l'aveugle : troisième partie et fin

Si l'on fait abstraction d'un vin déviant, cette dernière série a proposé pour ma part et quelques autres dégustateurs des vins excellents. Le Mas Jullien 2007 nous a offert un profil séduisant, tant dans son expression aromatique que dans sa forme structurelle, tout en laissant entrevoir au dégustateur qu'il n'avait pas encore atteint son plateau de maturité. La bouteille de Patrimonio 2007 du domaine Leccia était déviante (acescence). A revoir sur un autre flacon. Le Châteauneuf du Pape Reine des Bois... [Lire la suite]
12 février 2018

Languedoc : Mas de Daumas Gassac 2005, Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2015

Des viandes en sauce ou des civets, nous ont permis d'ouvrir des vins languedociens. La bouteille de Mas de Daumas Gassac 2005 s'est très bien goûtée, dès la première dégustation, puis également le lendemain. Les tannins sont fondus, enrobés par une chair délicate à tous les stades de la dégustation. A lire certains commentaires sur Internet, nous nous attendions à un vin plutôt austère, ce ne fut pas le cas. Avec 80% de Cabernet Sauvignon, ce vin n'a plus vraiment la côte auprès de amateurs, qui préfèrent des vins élaborés, avec les... [Lire la suite]
06 décembre 2017

Chablis : Thomas Pico : Vent d'Ange 2014, et Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2012

Lors d'une dégustation à l'aveugle de vins de Chablis du millésime 2014 en avril dernier, la cuvée Vent d'Anges 2014 de Thomas Pico ne s'était pas bien goûté, le vin était très réduit et la finale comprimée. J'ai donc ouvert une nouvelle bouteille de ce vin, la semaine dernière, pour voir si sept mois de plus en cave lui avaient été profitables. Le vin a été dégusté en bouteille sur une durée de 24 heures. Il se présente bien dès la première dégustation sans réduction, il est richement doté, mûr et d'une bonne... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]
25 juin 2015

Un amical dîner autour de Mas Jullien 2006 et Grand Mayne 1995 (fin)

Deux vins rouges ont été proposés avec le plat principal et les fromages.       Mas Jullien 2006 a fort bien accompagné le pigeonneau rôti. Grand Mayne 1995 s'est comporté de façon classique réalisant un bon accord avec le Saint Nectaire et la tome italienne. Nous avons terminé ce dîner avec une soupe de framboises et de mangue aux épices ( vanille et baies de Setchouan ) servie avec des macarons du pâtissier Larnicole (Libourne). Les vins ont été servi à l'aveugle par notre hôte, après mise en carafe. Mas... [Lire la suite]

15 octobre 2014

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc ( vignes plantées sur des sols et des sous-sols argilo-calcaires) (fin)

Cette dernière série a été la plus qualitative : Montcalmès 2011 est de l’avis des dégustateurs une remarquable réussite dans ce millésime : séduisante palette aromatique, bouche bien charpentée et très harmonieuse portée par une fraîcheur avenante. Mas Jullien 2007 s’est montré à son meilleur niveau, lors de la deuxième dégustation. Il est doté de la richesse du millésime, sans en posséder les excès que l’on observe sur d’autres vins du millésime 2007 (finale chaleureuse). Il possède dans sa longue finale un équilibre et... [Lire la suite]
14 octobre 2014

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc ( vignes plantées sur des sols et des sous-sols argilo-calcaires) (2)

Cette série a été intéressante avec des vins offrant beaucoup de caractère et de personnalité. Le Clos de l’Anhel (pirate par son origine mais conforme par la composition géologique de ses sols et sous-sols) est un vin de très bonne qualité (parfumé, frais et dynamique) même s’il n’a pas  la densité et la puissance de la cuvée « Les Dimanches ». Mas Jullien 2009 n’a pas pu être préparé comme il se doit (apport de dernière minute), il n’a commencé à se révéler qu’en fin de dégustation, après trois heures de mise en... [Lire la suite]
07 octobre 2013

Mas Jullien 2004 et Montcalmès 2007

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]
25 septembre 2012

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc (fin)

Deuxième série  La deuxième série est également d’excellent niveau. Les conditions de dégustation ont été exposées hier, je n’y reviendrai pas. Deux vins se sont révélés défectueux lors de cette dégustation, ils n’ont pas été évalués. Le plaisir a été au rendez-vous, avec des vins très abordables, après une mise en carafe. Certains vins qui ont été regoûtés le lendemain, après avoir été conservés dans une cave à 13° dans leur carafe ont gardé toutes leurs qualités (La Grange des Pères 2005 et Montcalmès 2007, notamment), Les... [Lire la suite]