Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
14 septembre 2021

Médoc:Clos Manou 2019, Terrasses du Larzac:Mas Jullien autour de Jonquières 2013, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011

Nous poursuivons notre dîner dont le début a été évoqué dans le billet précédent, avec le plat principal : hampe de boeuf Angus grillé sur les sarments, et os à moelle cuits au four. Deux vins sont servis successivement avec ces mets, ils ont été mis en carafe deux heures avant le service, ce qui leur a permis de s'ouvrir harmonieusement. Le Clos Manou 2019 est une réussite remarquable de la propriété. C'est pour ma part, le meilleur vin dégusté à ce stade après la mise : aromatique, très beaux tannins fins et bien enrobés, beaucoup... [Lire la suite]

08 avril 2021

Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2016, Margaux : Malescot Saint Exupéry 2009

Suite et fin du repas commenté dans le billet précédent et qui concerne le menu de Pâques : les deux vins commentés sont ceux qui ont été appréciés sur un tajine de poulet aux épices, puis un Saint Nectaire et enfin des pommes rôties au four, aux amandes et à la gelée de groseille.         Les deux vins rouges ( Mas Jullien : Lous Rougeos 2016, et Malescot Saint Exupéry 2009) ont été ouverts et mis en carafe deux heures avant la dégustation. Ils se sont goûtés à un excellent niveau. Le lendemain après... [Lire la suite]
04 février 2021

Maison Morey Coffinet : Saint Romain Sous le Château 2017, Mas Jullien : Autour de Jonquières 2013

J'ai fait l'acquisition de quelques bouteilles de Saint Romain "Sous le Château" 2017, un climat vinifié par Thibault Morey (négoce Morey Coffinet). N'ayant jamais goûté ce climat, j'ai ouvert une bouteille pour m'en faire une idée plus précise en termes de qualité, de style, et de garde. La littérature fait état d'un vignoble d'altitude autour de 350 mètres, ventée, plutôt tardif, avec un substrat calcaire sur le climat " Sous le Château " Le vin a été dégusté en bouteille, une première fois et pour accompagner un bar en papillotte.... [Lire la suite]
22 mars 2020

IGP Hérault : Mas Jullien blanc 2016, et Saint Emilion : Clos de l'Oratoire 2000

Pour accompagner un lapin à la lavande, nous avons ouvert une bouteille de Mas Jullien blanc 2016. Ce vin est élaboré avec des vignes situées sur des parcelles riches en marnes , argiles, et cailloutis calcaires, et des parcelles sur des alluvions à galets roulés de la vallée de l'Hérault. Il est est le résultat d'un assemblage de Carignan blanc pour deux tiers et de Chenin pour un tiers. Le vin s'est bien goûté dès la première dégustation mais un ton au dessus 24 heures plus tard (voir le commentaire ). Le Clos de l'Oratoire (Saint... [Lire la suite]
18 mars 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2004, Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2010, Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2001

Le billet de ce jour est donc consacré à lafin du repas qui a été décrit précédemment. Rappelons donc que c'est un tournedos Rossini qui a été présenté pour que soit apprécié au mieux Pavie Macquin 2004. Inutile de dire que c'est une un accord remarquable, car tant sur le plan des saveurs (et les arômes de truffe sont intéressantes) tant sur la texture entre le moelleux du foie gras, la tendreté de la viande et les tanins pulpeux enrobés du Saint Emilion, nous sommes en terrain conquis. C'est de la juste cuisine qui s'inspire des... [Lire la suite]
25 avril 2019

Vin du Pays d'Hérault : Mas Jullien blanc 2010 et Saint Estèphe : Montrose 2000

S'il y a un jeu auquel nous gagnons systématiquement, c'est celui d'avoir un an de plus chaque année! On peut s'en réjouir ou en être chagrins, ce qui compte pour nous c'est de fêter la joie d'une existence sereine. Nous prenons plaisir à un repas élaboré, généralement destiné à mettre au point certaines recettes et les accords avec les vins. Le menu choisi se compose de deux entrées : Des noix de Saint Jacques aux asperges et aux morilles, puis un ris de veau laqué au miel d'acacia et gingembre. Le plat est une joue de boeuf à... [Lire la suite]

08 janvier 2019

Drappier : La Grande Sendrée 2008, Riesling Rosacker 2014, Mas Jullien 2007, Quart de Chaume 2014 pour un repas de fin d'année

  Les petits-enfants viennent découvrir ce que le Père Noël leur a apporté : la cheminée est pleine de présents, et s'il est un vrai plaisir que de découvrir leur impatience, leur fébrilité, celui des parents est aussi celui du partage d'une belle table et de vins sortis de derrière les fagots. Le menu se veut simple pour que l'on ne s'aventure pas dans les moues dubitatives des plus jeunes.  Après quelques mises en bouche essentiellement composées de légumes et de poissons fumés, l'entrée est une noix de Saint Jacques... [Lire la suite]
28 mai 2018

La Soumade : Fleur de Confiance 2006, Mas Jullien : Lous Rougeos 2015, Bollinger : la Côte aux Enfants 2013, Guiraud 2001, etc..

  Pour accompagner le plat principal (coq au vin) deux vins rouges ont été servis. Le premier vin est proposé à l'aveugle, sans mise en carafe, par notre ami nordiste Didier. Il a été apprécié par l'ensemble du groupe, le vieillissement sous verre lui a apporté un beau fondu de tannins, avec des arômes encore frais. La finale est encore un peu ferme avec un petite touche chaleureuse. Il peut encore se garder deux à trois ans pour obtenir une finale plus harmonieuse. J'ai servi après une mise en carafe d'une... [Lire la suite]
09 mars 2018

Dégustation de vins français du millésime 2007 à l'aveugle : troisième partie et fin

Si l'on fait abstraction d'un vin déviant, cette dernière série a proposé pour ma part et quelques autres dégustateurs des vins excellents. Le Mas Jullien 2007 nous a offert un profil séduisant, tant dans son expression aromatique que dans sa forme structurelle, tout en laissant entrevoir au dégustateur qu'il n'avait pas encore atteint son plateau de maturité. La bouteille de Patrimonio 2007 du domaine Leccia était déviante (acescence). A revoir sur un autre flacon. Le Châteauneuf du Pape Reine des Bois... [Lire la suite]
12 février 2018

Languedoc : Mas de Daumas Gassac 2005, Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2015

Des viandes en sauce ou des civets, nous ont permis d'ouvrir des vins languedociens. La bouteille de Mas de Daumas Gassac 2005 s'est très bien goûtée, dès la première dégustation, puis également le lendemain. Les tannins sont fondus, enrobés par une chair délicate à tous les stades de la dégustation. A lire certains commentaires sur Internet, nous nous attendions à un vin plutôt austère, ce ne fut pas le cas. Avec 80% de Cabernet Sauvignon, ce vin n'a plus vraiment la côte auprès de amateurs, qui préfèrent des vins élaborés, avec les... [Lire la suite]