Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
22 mars 2020

IGP Hérault : Mas Jullien blanc 2016, et Saint Emilion : Clos de l'Oratoire 2000

Pour accompagner un lapin à la lavande, nous avons ouvert une bouteille de Mas Jullien blanc 2016. Ce vin est élaboré avec des vignes situées sur des parcelles riches en marnes , argiles, et cailloutis calcaires, et des parcelles sur des alluvions à galets roulés de la vallée de l'Hérault. Il est est le résultat d'un assemblage de Carignan blanc pour deux tiers et de Chenin pour un tiers. Le vin s'est bien goûté dès la première dégustation mais un ton au dessus 24 heures plus tard (voir le commentaire ). Le Clos de l'Oratoire (Saint... [Lire la suite]

18 mars 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2004, Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2010, Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2001

Le billet de ce jour est donc consacré à lafin du repas qui a été décrit précédemment. Rappelons donc que c'est un tournedos Rossini qui a été présenté pour que soit apprécié au mieux Pavie Macquin 2004. Inutile de dire que c'est une un accord remarquable, car tant sur le plan des saveurs (et les arômes de truffe sont intéressantes) tant sur la texture entre le moelleux du foie gras, la tendreté de la viande et les tanins pulpeux enrobés du Saint Emilion, nous sommes en terrain conquis. C'est de la juste cuisine qui s'inspire des... [Lire la suite]
25 avril 2019

Vin du Pays d'Hérault : Mas Jullien blanc 2010 et Saint Estèphe : Montrose 2000

S'il y a un jeu auquel nous gagnons systématiquement, c'est celui d'avoir un an de plus chaque année! On peut s'en réjouir ou en être chagrins, ce qui compte pour nous c'est de fêter la joie d'une existence sereine. Nous prenons plaisir à un repas élaboré, généralement destiné à mettre au point certaines recettes et les accords avec les vins. Le menu choisi se compose de deux entrées : Des noix de Saint Jacques aux asperges et aux morilles, puis un ris de veau laqué au miel d'acacia et gingembre. Le plat est une joue de boeuf à... [Lire la suite]
08 janvier 2019

Drappier : La Grande Sendrée 2008, Riesling Rosacker 2014, Mas Jullien 2007, Quart de Chaume 2014 pour un repas de fin d'année

  Les petits-enfants viennent découvrir ce que le Père Noël leur a apporté : la cheminée est pleine de présents, et s'il est un vrai plaisir que de découvrir leur impatience, leur fébrilité, celui des parents est aussi celui du partage d'une belle table et de vins sortis de derrière les fagots. Le menu se veut simple pour que l'on ne s'aventure pas dans les moues dubitatives des plus jeunes.  Après quelques mises en bouche essentiellement composées de légumes et de poissons fumés, l'entrée est une noix de Saint Jacques... [Lire la suite]
28 mai 2018

La Soumade : Fleur de Confiance 2006, Mas Jullien : Lous Rougeos 2015, Bollinger : la Côte aux Enfants 2013, Guiraud 2001, etc..

  Pour accompagner le plat principal (coq au vin) deux vins rouges ont été servis. Le premier vin est proposé à l'aveugle, sans mise en carafe, par notre ami nordiste Didier. Il a été apprécié par l'ensemble du groupe, le vieillissement sous verre lui a apporté un beau fondu de tannins, avec des arômes encore frais. La finale est encore un peu ferme avec un petite touche chaleureuse. Il peut encore se garder deux à trois ans pour obtenir une finale plus harmonieuse. J'ai servi après une mise en carafe d'une... [Lire la suite]
09 mars 2018

Dégustation de vins français du millésime 2007 à l'aveugle : troisième partie et fin

Si l'on fait abstraction d'un vin déviant, cette dernière série a proposé pour ma part et quelques autres dégustateurs des vins excellents. Le Mas Jullien 2007 nous a offert un profil séduisant, tant dans son expression aromatique que dans sa forme structurelle, tout en laissant entrevoir au dégustateur qu'il n'avait pas encore atteint son plateau de maturité. La bouteille de Patrimonio 2007 du domaine Leccia était déviante (acescence). A revoir sur un autre flacon. Le Châteauneuf du Pape Reine des Bois... [Lire la suite]

12 février 2018

Languedoc : Mas de Daumas Gassac 2005, Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2015

Des viandes en sauce ou des civets, nous ont permis d'ouvrir des vins languedociens. La bouteille de Mas de Daumas Gassac 2005 s'est très bien goûtée, dès la première dégustation, puis également le lendemain. Les tannins sont fondus, enrobés par une chair délicate à tous les stades de la dégustation. A lire certains commentaires sur Internet, nous nous attendions à un vin plutôt austère, ce ne fut pas le cas. Avec 80% de Cabernet Sauvignon, ce vin n'a plus vraiment la côte auprès de amateurs, qui préfèrent des vins élaborés, avec les... [Lire la suite]
06 décembre 2017

Chablis : Thomas Pico : Vent d'Ange 2014, et Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2012

Lors d'une dégustation à l'aveugle de vins de Chablis du millésime 2014 en avril dernier, la cuvée Vent d'Anges 2014 de Thomas Pico ne s'était pas bien goûté, le vin était très réduit et la finale comprimée. J'ai donc ouvert une nouvelle bouteille de ce vin, la semaine dernière, pour voir si sept mois de plus en cave lui avaient été profitables. Le vin a été dégusté en bouteille sur une durée de 24 heures. Il se présente bien dès la première dégustation sans réduction, il est richement doté, mûr et d'une bonne... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]
25 juin 2015

Un amical dîner autour de Mas Jullien 2006 et Grand Mayne 1995 (fin)

Deux vins rouges ont été proposés avec le plat principal et les fromages.       Mas Jullien 2006 a fort bien accompagné le pigeonneau rôti. Grand Mayne 1995 s'est comporté de façon classique réalisant un bon accord avec le Saint Nectaire et la tome italienne. Nous avons terminé ce dîner avec une soupe de framboises et de mangue aux épices ( vanille et baies de Setchouan ) servie avec des macarons du pâtissier Larnicole (Libourne). Les vins ont été servi à l'aveugle par notre hôte, après mise en carafe. Mas... [Lire la suite]