Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
04 novembre 2018

Des vins bourguignons, bordelais et italiens pour deux repas en Alsace

    Après cette première matinée, dont la deuxième partie nous a menés au domaine Kientzler ( qui sera commenté ultérieurement) en compagnie de Pierre déjà présent chez Mader, nous faisons une pause casse croûte dans notre gîte de Riquewihr. Elle sera assez rapide car Pierre doit regagner Strasbourg et nous,  continuer nos visites-dégustations dès 14 heures. Pierre nous fait déguster un Meursault vieilles vignes 2013 du domaine Buisson-Charles tout à fait conforme à ce que en connaissons, et nous... [Lire la suite]

18 juillet 2018

Des vins de l'appellation Margaux au Week-end des Grands Crus

Samedi 16 juin, je me suis rendu avec André à la dégustation des vins du millésime 2015 organisée par l'UGCB dans le cadre du Week-End des Grands Crus. Nous nous contentons généralement de goûter le nouveau millésime en bouteille, même si chaque propriété propose un autre millésime à la dégustation et qu'il nous arrive de faire quelques exceptions. Cette dégustation toutes appellations confondues, a été difficile, avec des vins assez marqués par leur élevage, et un manque d'aération qui donnaient très souvent des finales... [Lire la suite]
05 janvier 2018

Les mets et vins du déjeuner de Noël

Le jour de la Nativité, les réunions familiales battent leur plein. Une deuxième table est proposée, avec un menu entièrement différent mais non moins intéressant... Bis repetita placent!  Comme pour le réveillon, les vins offerts le sont pour convenir au menu mais aussi aux goûts plutôt disparates des convives. Entre ceux qui ne veulent que du Champagne, ceux qui ne souhaitent que les vins rouges, nous tentons de proposer à la fois selon les desiderata et selon les mets. Le menu est le suivant :    Tatin... [Lire la suite]
09 octobre 2017

Margaux : Prieuré-Lichine 2014 et 2010 et Paveil de Luze 2014

Les vins de ce billet consacrés à l'appellation Margaux ont été dégustés lors d'un off de Vinexpo Le Chateau Prieuré-Lichine d'une superficie de 70 hectares, situé sur la commune de Cantenac, est encépagé avec 50% de Cabernet Sauvignon, 45 % de Merlot et 5% de Petit Verdot. Les sols de cette propriété sont essentiellement composés de croupes de graves, de petits conglomérats siliceux, avec des apports de sables et d'argiles récentes, reposant sur un substrat, argilo-marno calcaire qui peut être sub-affleurant dans les points bas. La... [Lire la suite]
16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes. Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées. L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais... [Lire la suite]
27 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : Complément : vins rouges

Le nombre important de carnets divers personnels ou donnés par les différentes associations lors de ces dégustation de vins "primeurs" du millésime 2016 m' a fait oublier quelques vins dans les commentaires précédents. J'y remédie aujourd'hui. Je commente aujourd'hui l'If en appellation Saint Emilion Grand Cru appartenant à Jacques Thienpont plus connu pour sa propriété " Le Pin" à Pomerol. Ce château (8 hectares) acquis en 2010 jouxte Troplong Mondot sur le coté nord du plateau. Une étude détaillée des sols et sous-sols faite... [Lire la suite]

14 avril 2017

Des vins "Primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux : l'appellation Margaux à l'UGC et autre

Une série agréable à déguster avec un éventail de vins s'étalant entre des styles plutôt classiques à plus modernes ( plus richement dotés, plus étoffés, et plus charnus). Dans l'ensemble des vins très bons à grands pour quelques uns. Le millésime 2016, pour les terroirs qui n'étaient pas trop riches en graves sèches a permis d'élaborer des vins fins, très fruités et très floraux, allongés et frais. Les Cabernets Sauvignons sont très souvent largement majoritaires, les chauds et secs mois de juillet, d'août, et le début septembre... [Lire la suite]
23 décembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard blanc 2007 et Margaux : Prieuré-Lichine 2005

J'avais conservé en cave une bouteille de Charmes-Godard 2007 (Francs-Côte de Bordeaux) que j'ai ouverte mi-décembre, et dégustée en deux fois , à l'ouverture, puis le lendemain après l'avoir conservée au frais. Le vin s'est bien comporté dès la première dégustation et un léger ton au dessus 24 heures plus tard. Pas de symptôme d'oxydation, le vin offre une palette aromatique simple et agréable, il est frais, étiré et persistant. Si les vins des derniers millésimes sont d'un calibre supérieur, le plaisir est néanmoins au rendez-vous... [Lire la suite]
22 décembre 2016

Margaux : Château du Tertre 2000 et Hermitage : Vidal-Fleury 2001

Comme expliqué dans le billet précédent, ces deux vins ont été placés sur un Saint Nectaire et un Saint- Marcellin. Nous trouvons sur notre marché local cette belle spécialité du Dauphiné, appréciée affinée, jaunie et vieille d'un mois environ. Le goût reste très suave, confine aux saveurs de noisette et a la texture du beurre. Dans cette configuration, ce fromage reste un compagnon très plaisant pour les vins rouges de Bordeaux. Sur le dessert, nous avons apprécié le Saussignac qui était ouvert depuis 48 heures environ. Ce liquoreux... [Lire la suite]
14 avril 2016

Bordeaux : Primeurs 2015 : L'Appellation Margaux

Cette appellation qui a subi des pluies modérées à la mi-septembre a élaboré des vins de très belle facture. Si les nez sont assez fermés, voire réduits, le fruit en milieu de bouche et en finale a les belles fraîcheurs, l'éclat et l'intensité observés ailleurs. On rencontre comme d'habitude les deux écoles qui définissent le style des vins de cette appellation. Un style classique ou traditionnel qui contribue à élaborer des vins fins, infusés, dotés de fruits frais, assez sveltes, dans une construction en allonge. Ces vins ont... [Lire la suite]