Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
29 décembre 2017

Pauillac : Domaine Les Sadons 2015, Cornas : Domaine du Tunnel 2010, et Saint Emilion : Mangot Quintessence 2009

La suite du repas évoqué dans le billet précédent est constitué de pigeons, cuits au foie gras, recette que je considère comme la meilleure pour la raison que cet abat permet d'attendrir le viande. Ce sont des pigeons chassés en forêt de Thiérache et comme tels, ils sont très variables. Quelquefois c'est un tout jeune pigeonneau, quelquefois c'est son aîné de quelques hivers... et là il faut plusieurs heures de cuisson. Mais le resultat est toujours merveilleux. La chair est très giboyeuse et s'apparente vraiment aux palombes.... [Lire la suite]

23 septembre 2016

Domaine du Bouscat : La Gargone 2000, Dominique Jouanin : Les Roches Croquées 2009, Saint Emilion : Mangot Quintessence 2008

A la suite de la dégustation à l'aveugle des vins blancs secs bordelais, quelques vins rouges nous ont été proposé à l'aveugle par des participants présents lors du dîner décontracté qui a suivi. Les trois vins se sont révélés être de très bon à excellent niveau. La Cuvée Quintessence 2008 du Château Mangot s'est très bien goûtée, l'élevage s'intègre bien à la matière, les arômes fruités sont expressifs à tous les stades de la dégustation, et le vin est sérieusement construit dans ce millésime, avec des tannins enrobés. La Gargone... [Lire la suite]
16 juillet 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite de Bordeaux ( deuxième séance) (2)

Signalons tout d'abord qu'aucun vin n 'a été jugé défectueux sur la totalité des quinze vins dégustés. Certains vins ont fait l'objet de divergences d'appréciation parmi les participants, souvent réparties en deux groupes. Des sensations d'amertume, parfois de légère sécheresse, avec des fruits parfois plus discrets un peu masqués sous l'élevage en finale ont été le facteur dominant de ces avis contraires. La plupart des vins m'ont paru être suffisamment riches et pleins pour supporter des élevages soutenus et de qualité que le temps... [Lire la suite]
12 septembre 2014

Dégustation des vins du millésime 2011 au Château Mangot (Saint Emilion)

Nous avons profité des « Portes Ouvertes » de Saint Emilion au tout début du mois de mai dernier pour nous rendre au Château Mangot et déguster les quatre vins élaborés par la famille Todeschini dans le millésime 2011. Château La Brande est frais, fruité et très tonique, il remplit parfaitement son rôle de « vin plaisir » bordelais (vin structuré) que l’on peut boire jeune. Les trois cuvées ( Saint Emilion ) sont très fraîches, et marquées par des fruits mûrs et frais, les différences se font essentiellement sur... [Lire la suite]
11 avril 2014

Primeurs 2013 : l' appellation Saint Emilion : deuxième partie

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
03 juin 2013

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite du millésime 2010

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]

10 mai 2013

Déjeuner à Château Mangot

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
17 avril 2013

Primeurs 2012 : des vins de Saint Emilion à La Grappe, chez JL Thunevin, etc.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
01 février 2013

Des vins de Pomerol et Saint Emilion du millésime 2009

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html) Le premier vin a été dégusté au verre à Bu Baravin. Château Taillefer, géré par Catherine Moueix, est une propriété de Pomerol (13  hectares) qui jouxte Libourne, le long de la voie ferrée Libourne-Bergerac, Le vignoble (75% Merlot, 25% Cabernet franc) est planté sur des sols et sous-sols de sables et graves à passées d’alios (crasse de fer). L’élevage est... [Lire la suite]
19 septembre 2012

Des mets et leurs vins associés

Pour accompagner des mets à base de viande, nous avons ouvert deux vins de la rive droite. Les plats préparés ont consisté en une queue de bœuf au vin et un lapin de garenne également en sauce. Les accords ont bien fonctionné, le premier vin a équilibré le gras et le moelleux du bœuf, tout en apportant de la complexité au mets par ses saveurs épicées et ses notes de truffes noires. Le deuxième vin, par sa puissance et sa richesse n’a pas souffert des saveurs giboyeuses (pas trop soutenues) du plat, les fruits et les épices l’ont même... [Lire la suite]