Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
14 avril 2017

Des vins "Primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux : l'appellation Margaux à l'UGC et autre

Une série agréable à déguster avec un éventail de vins s'étalant entre des styles plutôt classiques à plus modernes ( plus richement dotés, plus étoffés, et plus charnus). Dans l'ensemble des vins très bons à grands pour quelques uns. Le millésime 2016, pour les terroirs qui n'étaient pas trop riches en graves sèches a permis d'élaborer des vins fins, très fruités et très floraux, allongés et frais. Les Cabernets Sauvignons sont très souvent largement majoritaires, les chauds et secs mois de juillet, d'août, et le début septembre... [Lire la suite]

14 avril 2016

Bordeaux : Primeurs 2015 : L'Appellation Margaux

Cette appellation qui a subi des pluies modérées à la mi-septembre a élaboré des vins de très belle facture. Si les nez sont assez fermés, voire réduits, le fruit en milieu de bouche et en finale a les belles fraîcheurs, l'éclat et l'intensité observés ailleurs. On rencontre comme d'habitude les deux écoles qui définissent le style des vins de cette appellation. Un style classique ou traditionnel qui contribue à élaborer des vins fins, infusés, dotés de fruits frais, assez sveltes, dans une construction en allonge. Ces vins ont... [Lire la suite]
15 avril 2015

Primeurs 2014 : Margaux

Les vins ont été dégustés mardi 31 mars au château Dauzac, dans des conditions convenables. Nous n'avons pas observé de sous-maturité dans les vins dégustés. Les vins de facture plus «classique» sont construits en finesse, avec des profils longilignes, des arômes expressifs (pour une grande majorité) à tous les stades de la dégustation. Les propriétés qui élaborent des vins avec des maturités plus abouties proposent des vins plus centrés, plus longs avec des fruits plus mûrs tout en restant frais. Les amateurs doivent garder à... [Lire la suite]
24 avril 2013

Primeurs 2012 à Bordeaux : des vins de l'appellation Margaux

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]
27 juin 2012

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2009 (fin)

Je commente, aujourd’hui, la deuxième et dernière série de vins dégustés à l’aveugle. Les notes données par les participants sont essentiellement des notes «  plaisir », même si elles sont en rapport avec les qualités organoleptiques et structurelles des vins, il faut reconnaître que les vins, qui commencent à entrer dans une phase de fermeture aromatique sont moins favorisés.   Un participant a apporté un château Julia, en appellation Pauillac, une petite propriété (superficie de moins d’un hectare), travaillée... [Lire la suite]
25 avril 2011

Primeurs 2010 : Margaux (2)

  Cette deuxième partie de la dégustation nous a offert des vins de très belle facture. Certains lecteurs évoqueront des styles parfois proches de la rive droite. En ce qui me concerne, j’ai toujours une préférence pour les vins élaborés avec des fruits totalement mûrs, leurs évaluations seront donc sans surprise. Labégorce Le nez est net, fruité, avec quelques notes florales, la bouche est souple, en attaque, les tannins se resserrent en milieu de bouche, en très léger relief, la finale, à l’allonge modérée, un peu tannique,... [Lire la suite]
12 avril 2011

Premières impressions : Margaux 2010

  Margaux : premières impressions Comme chaque  année lors de la dégustation des primeurs, l’appellation nous offre un panel de vins aux styles très différents, d’un classicisme certain à des vins mûrs à très mûrs pour d’autres dans une conception plus moderne de la maturité du fruit, des tannins et de l’élevage, dans son intensité. Certains critiques ou amateurs n’adhérent pas à ce style de vins mûrs, pour ma part, cette conception de vins plus charnus que sveltes me convient parfaitement. Il serait tout de même... [Lire la suite]