Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
19 mai 2021

Primeurs 2020 : vins blancs secs et liquoreux

Vins blancs secs et liquoreux du millésime 2020   Je termine ce tour d'horizon des "primeurs " par quelques vins blancs secs et liquoreux. Je n'ai pas eu le temps dans le créneau imparti par l'UGC ( 2 heures 30) de pouvoir déguster les vins blancs de l'appellation Pessac-Léognan. Je me suis contenté de quelques vins de la rive droite de vignobles plantés sur des terroirs argilo-calcaires qui ont permis, dans ce millésime à l'été sec et chaud, de conserver aux vins une bonne fraîcheur. La bonne maturité des baies a donné des... [Lire la suite]

01 septembre 2020

Alsace : Josmeyer : Riesling Hengst Samain 2008, Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Une année révolue, une nouvelle qui devra apporter plus de sérénité... Les circonstances très exceptionnelles que nous connaissons actuellement ont décidé pour nous d'un anniversaire empreint d'intimité et de quiétude. L'année a été marquée de moments douloureux et il s'agit maintenant de reprendre confiance en la vie, en ce qu'elle peut nous apporter de meilleurs.        Notre passion commune pour la gastronomie et le vin participe beaucoup à cette apaisement.  Nous décidons de faire très simple, sans... [Lire la suite]
22 septembre 2019

Paul Ginglinger: Riesling Drei Exa 2016, Aubert de Villaine : Les Clous Aymé 2015, Sauternes : Lafaurie Peyraguey 2001

André et Fabienne nous ont convié à un dîner à Libourne pour que nous puissions faire connaissance avec les parents de Fabienne, Jean et Michèle Rouquet. Lucie la fille de Fabienne et son compagnon Neels ont complété la table. La dégustation des vins ne s'est pas voulue être rigoureuse dans leur ordre d'apparition, car certains convives ne boivent que des vins blancs, d'autres plutôt des vins rouges. Finalement l'ordre de dégustation des vins a été laissé au libre arbitre de chacun. Le menu était composé de charcuteries variées, de... [Lire la suite]
29 janvier 2019

Saint Julien : Léoville Las Cases 2002, Castagnier : Gevrey-Chambertin : Les Cazetiers 2013 et Lafaurie-Peyraguey 2001

 Les vins commentés dans ce billet sont ceux qui ont été placés avec l'oie, cuite en basse température, puis avec les fromages. Comme nos amis sont auvergnats, il n'était pas question de mettre des fromages d'Auvergne, qui pourtant font le bonheur de notre table, car ils s'associent bien avec les rouges de Bordeaux. Nous avosn souhaité placer des fromages qui s'accordent avec des pinots. De ce fait cela a permis aussi de mettre un vin de Bourgogne en plus du vin de Bordeaux. Nous avons choisi un chaource affiné, puis nous avons... [Lire la suite]
21 octobre 2018

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008, Côte Rôtie : Jamet 2012, Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2003

  A l'occasion des seize ans de la cadette, sa soeur aînée, qui apprécie les vins rouges essentiellement et en particulier les Côte-Rôtie, est venu partager un repas qui s'est voulu festif mais simple. L'entrée a consisté en uniquement des mises en bouche de toutes variétés mais dont les recettes étaient à base de légumes. Sur cette entrée, nous avons divisé la table entre amateurs de bières et amateurs de vins. En clair, nous avons profité que les vins blancs ne soient pas nécessairement ce qu'aiment nos hôtes pour... [Lire la suite]
28 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : l'appellation Sauternes à l'UGC

  Les châteaux du Sauternais n'ont pas été épargnés par le gel intense de la fin du mois d' avril 2017. Au château Rabaud-Promis, 75% du vignoble de 33 hectares ont été gelés rapporte Thomas Dejean, et les Sauvignons ont été totalement détruits. Pour d'autres propriétés, comme à Lafaurie Peyraguey, le coeur du vignoble destiné à l'élaboration des vins liquoreux a été peu impacté. Dès la fin du mois d'août les raisins sont mûrs et sains avec des acidités maliques plutôt élevées. Un début de passerillage, commence à affecter... [Lire la suite]

26 juillet 2017

Rémi Gresser : Riesling Kastelberg 2008, Côte Rôtie : Saint Cosme 2005, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Les températures devenues plus clémentes permettent que nous invitions sur notre terrasse en toute simplicité, bien évidemment, nos amis habitués à la maison et qui partagent notre goût de la dégustation. Après des huîtres en gelée et une crème d'artichaut au citron et à l'ail, je prévois des lasagnes, puis des fruits. Difficile de faire plus ordinaire... mais justement, partager l'ordinaire d'un dîner pour simplement discuter et déguster dans la fraîcheur nocturne, c'est le goût des choses simples... Les heures s'égrènent sans... [Lire la suite]
26 avril 2017

Des vins blancs liquoreux " primeurs" du millésime 2016 : l' appellation Sauternes-Barsac

Le temps chaud et sec , jusqu'au 13 septembre a retardé l'installation du botrytis dans les vignobles de Sauternes et Barsac. La première "trie" faite à la fin du mois de septembre a ramassé des baies essentiellement passerillées (environ un quart de la récolte). Un nouvel épisode pluvieux ( 30 septembre ) a permis le développement d'un botrytis qualitatif et abondant au cours du mois d'octobre qui constitue l'essentiel de la récolte (plus de 50%), Une troisième "trie" fin octobre et début novembre l'a complétée. Les vins sont purs,... [Lire la suite]
24 octobre 2016

Albert Mann : Pinot gris 2011, Saint Emilion : Pavie Macquin 2007, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Le troisième dîner avec nos amis du Nord s'est déroulé autour des mets suivants : terrine de fois gras, magrets cuits au barbecue avec des sarments de vigne, et mangues laquées Le Pinot gris Hengst 2011 a accompagné la terrine de foie gras, il était assez riche en sucres résiduels ce qui n'a pas facilité l'accord. Dans ce millésime 2011 la recherche d'une bonne maturité s'est faite en même temps que le développement du botrytis ( je parle de la pourriture noble) ce qui a enrichi les baies en sucres et à favorisé la présence... [Lire la suite]
27 avril 2016

Bordeaux Primeurs 2015 : l'appellation Sauternes-Barsac à l'UGC et Yquem

La météorologie des mois de septembre et d'octobre 2015 a favorisé de développement d'un botrytis de très grande qualité qui a permis d'élaborer de remarquables vins à Sauternes et à Barsac. 2015 peut être qualifié de grand à très grand millésime dans cette appellation. Pour étayer ces propos, je m'appuie sur la description des vendanges à Yquem décrites dans le livret donné par la propriété lors de la dégustation en primeur d'Yquem 2015. « Les vendanges ont débuté les 3 et 4 septembre sur les parcelles de sol graveleux. Durant... [Lire la suite]