Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 mai 2016

Côte Rôtie: domaine Vernay : Blonde du Seigneur 2007 et Saint Julien : Léoville Barton 2002

Voici les commentaires des deux derniers , goûtés et bus lors des repas du soir de notre séjour dans le Jura. Le premier vin commenté dans le billet du jour m'a été proposé à l 'aveugle par notre ami Pascal. La bouteille de Côte Rôtie du Domaine Vernay : Blonde du Seigneur 2007 est très jeune, très peu évoluée, avec un fruit primaire, peu marquée par des arômes de poivre. Le vin évolue lentement dans son vieillissement sous verre, et n'a pas encore acquis les marqueurs caractéristiques de l'appellation notamment du point de... [Lire la suite]

07 avril 2016

Bordeaux : Primeurs 2015 : L'Appellation Saint Julien à l'UGC

Les propriétés de l'appellation ont bien géré la fin de cycle avec la semaine pluvieuse du 11 au 19 septembre. Les vins offrent un très beau style plus classique qu'opulent et très riche, ils sont plus frais, en dégustation, avec pour certains des tannins un peu plus sensibles qu'en rive droite ou à Pessac-Léognan, mais ils possèdent de magnifiques fruits mûrs et très aromatiques. Cette appellation reste très qualitative et homogène, même si quelques propriétés devancent le peloton et le tirent vers le haut. Les amateurs des vins de... [Lire la suite]
30 novembre 2015

De grandes bouteilles dégustées sur la période 2011 à 2015 inclus : première partie

  Lors de rencontres entre amateurs et professionnels, nous abordons assez souvent la question des grands vins que les uns et les autres ont pu déguster. Cette fin d'année plus calme en manifestations oenophiles avant les fêtes m ' a permis de me replonger dans mes notes de dégustation des cinq dernières années. J'ai pu faire le bilan des grandes bouteilles (je préfère cette notion à celle de grand vin) dégustées et bues pendant cette période. Plusieurs billets évoqueront ce sujet dans les jours à venir. J'ai choisi de ne... [Lire la suite]
25 août 2015

Repas avec Matthieu et Nicolas : Troplong Mondot, Léoville Barton, Lynch-Bages, Pontet Canet, Maydie...

Hormis deux vins, la suite des vins a été moins glorieuse. Selon les seuils de détectabilité, et lorsque l'on est dégustateur et rompu à cet exercice, on perçoit vite les vins défectueux, et le plaisir de les boire est vite remisé. Rares sont nos bouteilles qui présentent des défauts, mais il est une loi, celle des séries. Lire pour plus d'informations ICI Les vins ont été appréciés sur le plat de pigeon puis sur le fromage. Nous avons terminé avec un vin de liqueur, qui nous a semblé plus approprié pour le cheese-cake aux mûres... [Lire la suite]
23 juillet 2015

Un dimanche à Château Fleur de Roques : Léoville Barton 1978 et Sauternes : Château Charrier 1994 (fin)

La suite du repas est donc tout aussi gourmande et ajustée avec les vins qui sont offerts. Le Léoville Barton n'est pas de première jeunesse, il est donc apprécié sur un plateau de fromages peu affinés dans l'ensemble pour permettre que les palais y trouvent le plaisir d'un vin intégralement complexe en communion avec les mets. Parmi ces fromages, citons de la tomme de Brebis, absolument délicieuse. Le dessert se prend sur un bavarois au Grand Marnier aux oranges confites. Le Sauternes est délicatement vieilli et ne souffre... [Lire la suite]
16 juin 2015

Des vins de l'appellation Saint Julien (millésime 2012) à l'Union des Grands Crus de Bordeaux

Le fin de cycle de millésimes 2012, très pluvieuse (fin septembre) et même sous climat tropical humide début octobre n'a pas été favorable au Cabernet Sauvignon du Médoc qui n'ont pas pu atteindre une maturité optimale. Les propriétés dont l'encépagement le permettait ont augmenté le pourcentage de Merlots mûrs dans l'assemblage. Les Cabernets Sauvignon ont été adroitement vinifiés, dans une grande majorité des propriétés de l'appellation Saint Julien avec des extractions douces, pour éviter de donner des goûts végétaux aux vins. Les... [Lire la suite]

15 mai 2015

Saint Julien : Léoville Barton 2001 et Haut-Médoc : Belle-Vue 2008

J'avais acquis en primeur des bouteilles de Léoville Barton 2001 qui m'avait paru être fort réussi dans ce millésime. Depuis 3 à 4 ans, je l'avais dégusté quelquefois chez moi ou chez des amis, qui en possédaient également. Le vin se présentait bien, mais avec les caractères de la jeunesse, les tannins avaient encore besoin de se fondre. La bouteille ouverte récemment, mise en carafe deux heures avant la première dégustation, et regoutée le lendemain montre un vin qui arrive sur son plateau de maturité. Tout est en place, avec une... [Lire la suite]
02 avril 2015

Primeurs 2014 : appellation Saint Julien ( fin)

Cette dernière série propose des vin superbes, bien proportionnés, d'une impeccable maturité. Il y a eu de façon certaine beaucoup de réflexion, quant au choix de la date de vendanges, et dans l'élaboration des vins, et une certaine retenue dans les extractions pour ne pas aller trop loin dans ce millésime atypique, qui aurait eu comme conséquence probablement d'apporter des arômes végétaux aux vins qui en sont totalement dépourvus. Je ne sais s'il faudra le dire et le redire, mais Saint Julien est, à mon avis, si l'on fait... [Lire la suite]
26 janvier 2015

Bordeaux Tasting : Léoville Barton 2007 et Langoa Barton 2005

Nous poursuivons les commentaires des vins dégustés à Bordeaux Tasting. Comme nous sommes amateurs des vins d'Anthony Barton, nous goûtons donc les vins présentés lors de cette manifestation. Léoville Barton 2007 a été adroitement vinifié dans un millésime marqué par un printemps maussade, un été frais, qui a été sauvé par une belle arrière saison. La qualité aromatique a été recherchée, avec des fruits mûrs et frais, et une belle expression florale, la structure a été élaborée au mieux de ce que pouvait donner le millésime, sans... [Lire la suite]
03 septembre 2014

Haut-Médoc : Cornélie 2009 et Saint Julien : Léoville Barton 2002

J’ai souhaité voir comment évoluait Cornelie 2009 ( Haut-Médoc) que j’avais trouvé très bon et acheté lors d’une visite chez son géniteur Patrick Grisard. Nous avons dégusté ce vin sans mise en carafe, épaulé la bouteille deux heures avant la première dégustation, et regoûté le reste de la bouteille 24 heures plus tard. Le vin est resté conforme à nos attentes ; il est très bon. Une des plus belles réussites de la propriété avec le millésime 2010, qu’il faudra attendre plus longtemps. J’ai fait déguster à mon fils Léoville... [Lire la suite]