Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
08 septembre 2022

Week-End des Grands Crus Classés UGCB : l'Appellation Saint Julien millésime 2019

Après un printemps frais et pluvieux, un temps chaud et sec s'intalle à partir des 10 derniers jours de juin 2019. il est entrecoupé par deux épisodes pluvieux fin juillet et début août qui sont bienvenus pour éviter une contrainte hydrique trop importante. Ces journées chaudes et ensoleillées ont permis la dégradation des arômes variétaux des Cabernets. Les deux premières décades du mois de septembre sont sèches et un peu plus chaude pour la deuxième décade. Un important épisode pluvieux survient le 22 septembre permettant de... [Lire la suite]

03 mai 2022

Bordeaux Primeurs : millésime 2021 : l'appellation Saint Julien à l'UGC

Cette appellation a bien géré globalement le millésime, même si tous les vignobles de l'AOP non pas tous été épargnés par le gel du début avril ( en fonction de leur éloignement par rapport à l'estuaire). La dégustation fait apparaître une bonne homogénéité dans la qualité des vins dégustés. Les palettes aromatiques sont élégantes avec des fruits mûrs "frais", et des accents floraux séduisants. Les élevages sont semble-t-il à ce stade bien dosés en adéquation avec la matière qu' offre le millésime. Les milieux de bouche offre une... [Lire la suite]
19 août 2021

Champagne : Ruppert Leroy : Papillon Brut Nature, Bellet : Château de Bellet 2019, Saint Julien : Léoville Barton 2005

A l'occasion de notre séjour en Thiérache, nous avons été reçus chez l'un de nos amis amateurs oenophiles. Il revenait tout juste de vacances, et il s'était promis de nous offrir un déjeuner simple et si possible dans son jardin, absolument fabuleux, car il donne directement sur un parcours de golf. Dans la réalité des faits, le déjeuner a été plutôt élaboré et c'est à l'intérieur que nous nous sommes retrouvés : le temps maussade, les averses intermittentes nous ont condamnés à pleurer les beautés du green, à travers les baies... [Lire la suite]
04 août 2019

Des vins du millésime 2016 de l' appellation Saint Julien au Week-End des Grands Crus (UGCB)

L'appellation montre encore un fois sa régularité et son homogénéité dans la qualité, avec un degré encore supérieur dans ce grand millésime 2016. Je rappelle ici les grandes lignes de mon billet du 5 avril 2017 évoquant la météorologie du millésime 2016 Après un hiver et un printemps pluvieux qui a vu le développement des maladies cryptogamiques, une courte fenêtre plus sèche et plus chaude début juin a favorisé une floraison tardive mais rapide et homogène ( un petit peu moins pour le Cabernet Sauvignon ). Dès le 20 juin... [Lire la suite]
01 août 2019

Déjeuner à la table d'hôte : Le Coeur des Vignes à Pauillac

A Pauillac, s'il est un endroit où s'arrêter, c'est au Coeur des Vignes  Tout y est fabuleux! Le cadre, la gentillesse des hôtes, une cuisine remarquable et pleine de saveurs. Lorsque nous nous rendons dans le Médoc, notre ami Alain nous invite toujours à la table de Pascale. C'est un régal pour les yeux avant d'être un plaisir gustatif, car la rénovation de leur bâtisse est admirable. La table est exquise : Pascale offre des produits frais du marché, et a un talent culinaire indéniable. Quand se rajoutent à cela les vins... [Lire la suite]
05 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : l'appellation communale Saint Julien

L'appellation communale de Saint Julien fait partie de celles qui ont été les plus déficitaires en eau au début des vendanges. Les vins sont richement dotés avec des degrés assez élevés, des masses tanniques importantes, et des pH un peu plus haut que la normale. Les palettes aromatiques sont très expressives à tous les stades de la dégustation, et dominent très nettement la structure des vins. Les élevages sont bien proportionnés et ne marquent jamais les vins en bouche et en finale. Il faudra bien sûr revoir les vins après la mise... [Lire la suite]

21 février 2019

Lynch-Bages 2000, Léoville Barton 2000, Simon Maye : Syrah vieilles vignes 2011, Elio Sandri : Barolo Perno 2010

    La suite du repas a été une fabuleuse découverte en matières de vins, notamment grâce à un vin italien qui s'est admirablement comporté avec les fromages. Les deux Bordeaux proposés, très différents dans leur style ont permis que s'affirment deux expressions en terme d'accords mets/vins. Le Lynch Bages devait à sa profondeur de ses arômes (certains déjà un peu tertiaires) de magnifiques répondants avec la sucrosité des légumes blancs proposés (émincé de navet et pois gourmands) tandis que le Léoville Barton,... [Lire la suite]
24 janvier 2019

Moulin à Vent, Pauillac, Saint Julien,Arbois, Château-Chalon, Porto pour continuer et finir le dîner

Le plat principal a consisté en une pintarde au chou rouge râpé et confit. La pintade a été cuite avec des oignons et des châtaignes, de circonstance pour cette période de Noël et flamblée au cognac. La variété des vins rouges a donc été une belle expérience gustative pour cette sommellerie. Si les vins étaient du choix des convives, le plat avait été annoncé quelques jours avant. Les fromages ont été variés mais essentiellement orientés vers des comtés vieillis, et obtenus chez le meilleur fromager lillois, ( ICI)... [Lire la suite]
13 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : des Vins de l'appellation Saint-Julien à l'UGC

                  Les vins qui nous ont été présentés sont de bonne à belle facture. Des fruits mûrs et frais, beaucoup d'arômes floraux, sans arômes végétaux (de type poivron), des corps élégants et bien formés, dans le contexte du millésime, pour les meilleurs vins. Les finales sont allongées, étirées, fraîches à très fraîches très aromatiques et persistantes. Nous pourrions parler en synthèse de vins d'allonge. Il n'en demeure pas moins que cette fraîcheur très présente est... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Champagne, Riesling, Saint Julien, et Givry pour un déjeuner familial

  La semaine de Noël est propice aux réceptions. Les enfants arrivent chez nous selon les possibilités qu'offre un emploi du temps bien chargé en raison des nombreuses visites et réjouissances familiales. Le plaisir de ces déjeuners des fêtes qui se prolongent pendant la trêve des confiseurs est d'imaginer que le temps s'étire. Nous avons donc pour habitude de recevoir notre fille aînée, son époux et les deux petites filles quelques jours après que le Père Noël a laissé les cadeaux qui leur sont... [Lire la suite]