Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
19 septembre 2021

Saint Emilion : Beauséjour hdl 2009, Jean-Louis Trapet : Chambertin 2006, Sauternes : Guiraud 2005

Pour la suite du repas évoqué lors du billet précédent, nous avons opté pour un tournedos Rossini, un Brillat-Savarin à la truffe, et un dessert à base de pêches de vigne. Les pêches donnent à foison cette année, et elles sont admirables en compotée, au sirop et c'est un jeu entre ces deux façons de les cuisiner assorti d'un macaron au cassis et d'une crème au caramel qui a été conçu. Pour convenir avec le Sauternes, pas mieux! Tout y était entre acidité et sucrosité, saveurs fruitées et épicées. Un dessert qui sera immanquablement à... [Lire la suite]

19 mai 2021

Primeurs 2020 : vins blancs secs et liquoreux

Vins blancs secs et liquoreux du millésime 2020   Je termine ce tour d'horizon des "primeurs " par quelques vins blancs secs et liquoreux. Je n'ai pas eu le temps dans le créneau imparti par l'UGC ( 2 heures 30) de pouvoir déguster les vins blancs de l'appellation Pessac-Léognan. Je me suis contenté de quelques vins de la rive droite de vignobles plantés sur des terroirs argilo-calcaires qui ont permis, dans ce millésime à l'été sec et chaud, de conserver aux vins une bonne fraîcheur. La bonne maturité des baies a donné des... [Lire la suite]
26 janvier 2021

Saint Emilion : Pavie Macquin 2008, Rossignol Trapet : Gevrey Chambertin Etelois 2015, Sauternes : Guiraud 2009

C'est le coq au vin qui détermine le choix des deux bouteilles : l'une provenant de Bordeaux, l'autre de Bourgogne. Nous avons aussi le plaisir de mettre à contribution nos hôtes, non pas nécessairement dans la reconnaissance, mais dans leur appréhension. Nous étions certains que l'accord serait intéressant, et nous aimons aussi savoir ce que les invités préfèrent. En l'occurrence, le Gevrey Chambertin semble avoir été davantage apprécié sur le coq. Pour les fromages, - et nous avons placé un Saint Nectaire d'anthologie - le Pavie... [Lire la suite]
06 septembre 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2005, Pauillac : Pontet Canet 2005, Sauternes : Guiraud 2003

 Les vins commentés sont ceux du repas qui a été décrit dans le billet précédent. Toutefois pour rappel, c'est une canette de Barbarie qui est cuisinée. Nous proposons un St Nectaire et en dessert une mousse de noix de coco au coulis de mangue.  Il va de soi que le repas se prolonge par quelques douceurs. Des chocolats de chez Larnicol et des palets. Le Sauternes ravit tellement les palais, qu'il est dégusté avec ces palets bretons, et il convient tout à fait. Pour les lecteurs désireux de connaître ce que sont que... [Lire la suite]
18 août 2020

Rossignol-Trapet : Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Corbeaux 2014, et Sauternes : Guiraud 1999

Une fois n'est pas coutume nous avons abandonné notre traditionnel Saint Nectaire pour un Brillat Savarin affiné. Nous l'avons un peu regretté, mais les habitudes ont la vie dure. Pour le dessert, il s'agit d'une giboulée de cerise et de tomate cerise à la violette, mousse chantilly à la violette. La recette est simple et le dessert se prépare à l'avance. Il faut porter à ébullition un vin rouge, rajouter du sucre en poudre et de la crème de violette (la marque L'Heritier-Guyot est tout à fait convenable). Puis hors du feu ajouter... [Lire la suite]
30 décembre 2018

Alsace Grand Cru, Meursault, Pauillac, Gevrey-Chambertin, et Sauternes pour une repas de Noël un peu avancé...

        La semaine de Noël est propice aux réceptions. Les enfants arrivent chez nous selon les possibilités qu'offre un emploi du temps bien chargé en raison des nombreuses visites et réjouissances familiales qu'ils souhaitent passer auprès de tous leurs parents, et quand arrive notre tour, c'est dans la joie et l'effervescence que nous décidons des plats, des vins. Le marché local nous aide beaucoup à conclure nos envies. Il n'est pas forcément question de prendre les mets les plus festifs que proposent... [Lire la suite]

28 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : l'appellation Sauternes à l'UGC

  Les châteaux du Sauternais n'ont pas été épargnés par le gel intense de la fin du mois d' avril 2017. Au château Rabaud-Promis, 75% du vignoble de 33 hectares ont été gelés rapporte Thomas Dejean, et les Sauvignons ont été totalement détruits. Pour d'autres propriétés, comme à Lafaurie Peyraguey, le coeur du vignoble destiné à l'élaboration des vins liquoreux a été peu impacté. Dès la fin du mois d'août les raisins sont mûrs et sains avec des acidités maliques plutôt élevées. Un début de passerillage, commence à affecter... [Lire la suite]
22 décembre 2017

Bordeaux : Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, Côte Rôtie : Jamet 2009, et Sauternes : Guiraud 2007

La suite du repas se compose d'un faisan et nous l'associons avec un vin de Bordeaux et un second du rhône nord (l'impétrante est fanatique de la syrah), de divers fromages pouvant s'accorder tant avec les rouges que les blancs secs déjà servis en entrée voire le Sauternes qui est déjà ouvert  pour le dessert. Nous avons la chance d'avoir une fourme de Valcivières. Elle est séche, persillée naturellement et effectivement si le Sauternes ne lui convient pas tout à fait elle est tout à fait en phase avec le Pavie Macquin.... [Lire la suite]
09 juin 2017

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2005, et Guiraud 2007

Je commente aujourd'hui deux vins de Sauternes qui ont été dégustés ces deux derniers mois. Ils ont été goûtés sur une durée de trois à quatres jours, pour eux-mêmes ou ont accompagné une salade de fruits exotiques. Ils ont été conservés au réfrigrateur entre les différentes dégustations. Clos Haut Peyraguey 2005, commence à se livrer davantage que lors de la précédente dégustation , il y a quatre ans et demi. La palette aromatique est plus expressive, le vin est dense et concentré en milieu de bouche, la finale est élégante mais pas... [Lire la suite]
26 avril 2017

Des vins blancs liquoreux " primeurs" du millésime 2016 : l' appellation Sauternes-Barsac

Le temps chaud et sec , jusqu'au 13 septembre a retardé l'installation du botrytis dans les vignobles de Sauternes et Barsac. La première "trie" faite à la fin du mois de septembre a ramassé des baies essentiellement passerillées (environ un quart de la récolte). Un nouvel épisode pluvieux ( 30 septembre ) a permis le développement d'un botrytis qualitatif et abondant au cours du mois d'octobre qui constitue l'essentiel de la récolte (plus de 50%), Une troisième "trie" fin octobre et début novembre l'a complétée. Les vins sont purs,... [Lire la suite]