Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
22 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : les appellations : Castillon, Francs et Bordeaux Supérieur

Je termine dans ce billet par des vins issus des terroirs de côtes et plateaux calcaires situés à l'est de Saint Emilion. J'ajoute quelques vins en appellation Bordeaux Supérieur que j'ai pu goûter. Tout ceci n'a rien d'exhaustif, bien évidemment, dans la mesure où je n'ai pu consacrer que quatre jours et demi à ces dégustations de vins "primeurs" et il existe très probablement des vins de bonne à très bonne qualité que je n'ai pas eu le temps de goûter. La très grande majorité des vins commentés ont été élaborés sur des terroirs... [Lire la suite]

03 février 2017

Une dégustation à l'aveugle autour d'un lapin aux olives noires

André nous a proposé de participer à un dîner/dégustation chez lui avec comme plat principal un lapin aux olives noires qu'il a cuisiné. Selon la formule dite de « l'auberge espagnole » les participants apportent un plat et le vin associé. Nous sommes cinq : Sylvain, Leslie, André, Isabelle, réunis pour cette soirée de dégustation à l'aveugle qui une nouvelle fois nous fera beaucoup parler et rire. Isabelle a préparé des verrines ( râpé de radis, champignons de Meaux, fenouil à l'orange confite, haricots Mango au... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]
26 décembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud : blanc 2014 et Domaine de l'Agapé : Riesling Osterberg 2010

  Un repas simple et convivial pour cette fin d'automne : nous nous retrouvons entre amis amateurs de vie, de vins et de bons produits et c'est la générosité de tous qui rend cette soirée si précieuse. Nous sommes heureux de discuter et d'évoquer les bonheurs de notre vie, nos enfants et nos petits-enfants, la joie des retrouvailles pour les fêtes de Noël qui approchent à grands pas. Finalement il fait bon vivre lorsque nous méditons la chance que nous avons d'être entre nous et de nous offrir le luxe de boissons divines pour... [Lire la suite]
23 décembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard blanc 2007 et Margaux : Prieuré-Lichine 2005

J'avais conservé en cave une bouteille de Charmes-Godard 2007 (Francs-Côte de Bordeaux) que j'ai ouverte mi-décembre, et dégustée en deux fois , à l'ouverture, puis le lendemain après l'avoir conservée au frais. Le vin s'est bien comporté dès la première dégustation et un léger ton au dessus 24 heures plus tard. Pas de symptôme d'oxydation, le vin offre une palette aromatique simple et agréable, il est frais, étiré et persistant. Si les vins des derniers millésimes sont d'un calibre supérieur, le plaisir est néanmoins au rendez-vous... [Lire la suite]
17 novembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : l' Eden de Lapeyronie 2012 et Saint Emilion : Château la Voûte 2012

Nous avons ouvert récemment deux vins de la rive droite de Bordeaux. Ils ont été dégustés selon le protocole habituel . Les vins ont été épaulés et servis à la température de la pièce avant la première dégustation puis regoûtés 24 heures plus tard en ayant été rebouchés et conservés à une température de 14°C. L'Eden de Lapeyronie 2010 (Francs-Côte de Bordeaux) est issu d 'un petit vignoble de 2,5 hectares encépagé en Merlot (50%) Cabernet Sauvignon (40%) et Cabernet franc (10%) planté sur une croupe argilo-calcaire (77 mètres... [Lire la suite]

16 novembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard et Puygueraud blancs dans le millésime 2015

Lors d'une dégustation à l'aveugle de vins blancs secs du bordelais au mois de septembre dernier, nous avions été déçus par des vins du millésime 2015 (un peu mous, et même doucereux) et d'autant plus étonnés que certains vins étaient issus de terroir argilo-calcaire. C'est avec une légère appréhension que j'ai ouvert deux vins de l'appellation Francs-Côte de Bordeaux : Les Charmes-Godard et Puygueraud du millésime 2015. Un doute levé rapidement, les deux vins se sont montrés très bons et proches de l'excellence sur les deux... [Lire la suite]
08 novembre 2016

Dix sept vins du château Le Puy (Francs-Côtes de Bordeaux) au restaurant le Saint James à Bouliac (Gironde)

J'ai participé le soir du jeudi 3 novembre à un dîner-dégustation au restaurant Le Saint James, organisé par le sommelier Richard Bernard et consacré aux vins du Château Le Puy ( Francs-Côtes de Francs).   Jean Pierre Amoreau nous présente la propriété lors d'une longue introduction. Cette famille est propriétaire de ce château depuis 1610, elle est transmise de père en fils depuis cette date. Le terme «propriété familiale » prend ici toute sa justesse puisque les enfants et même les conjoints occupent les... [Lire la suite]
29 septembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2012 et Saint Emilion : Château Matras 2006

Un retour vers Bordeaux pour le billet du jour. Je rappelle encore une fois les conditions de dégustation, qui sont certes connues pour les habitués du blog, mais il convient de les repréciser pour les nouveaux lecteurs. Les vins sont dégustés en bouteille, épaulée une demi-heure avant la première dégustation, puis regoûtés le lendemain (la moitié de la bouteille restante) après conservation en cave fraîche. Puygueraud 2012 (Francs-Côtes de Bordeaux) s'aborde bien la première fois, mais est plus épanoui le lendemain. La... [Lire la suite]
27 juin 2016

Complément sur les vins " primeurs" du millésime 2015 à Bordeaux

Voici quelques commentaires sur des vins dégustés en primeurs qui n'ont pas été intégrés dans les billets du mois d'avril. Les deux vins de l'appellation Saint Emilion ont été goûtés ultérieurement. J'ai ajouté deux vins de l'appellation Haut-Médoc issus de propriétés situées au sud de l'appellation Margaux et qui ont bénéficié des meilleures conditions météorologiques en terme de pluviométrie du mois de septembre ce qui se ressent dans la qualité des vins produits (tannins plus mûrs et mieux enrobés et davantage d' harmonie générale... [Lire la suite]