Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
11 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Pauillac

La dégustation nous a permis de constater que cette appellation est très réussie dans ce millésime. Quasiment tous les vins sont frais, aromatiques (sans arôme de poivron), bien centrés, longs, et dignes d'intérêt. Il ont le véritable caractère Pauillacais des grands millésimes dans cette appellation : énergique, corsé, avec un très bon enrobage des tannins dans les finales, même si elles sont parfois fermes. Deux vins m'ont semblé être de très haut niveau : Lynch-Bages ( puissant, et énergique) et Pichon Longueville Contesse Lalande... [Lire la suite]

24 janvier 2017

Pauillac : d'Armailhac 2000, Saint Emilion : Grand Mayne 2001, et Albert Mann : Gewurztraminer : Furstentum Vieilles Vignes 2008

J'opte pour un canard, cuit en basse température. Quelques longues huit heures à 70°, après avoir saisi la viande à 250°. La volaille est arrosée régulièrement. La chair est d'une grande tendreté. Je l'ai parfumée à l'estragon et il est accompagné de taillerins auc champignons et d'une lasagne aux herbes. Les fromages sont des grands classiques de plateaux spécialement conçus pour aller avec des vins de Bordeaux : brillat-savarin et Saint Nectaire. Pour le dessert, je reprends l'idée de la Table de Margot : de la salade de... [Lire la suite]
08 avril 2016

Bordeaux : Primeurs 2015 : l' appellation Pauillac

Nous remontons un peu plus nord avec l'appellation Pauillac. Cette dégustation montre une intéressante variété de style et de conception du vin dans ce millésime 2015. Il faut d'abord noter un point non négligeable, nous n'avons pas observé d'arômes de poivron rédhibitoire dans les vins dégustés. Les mois très chauds de juin et juillet et de la première semaine d'août ont eu pour effet de brûler les arômes végétaux. Les choix des propriétés dans le style de vins à élaborer a été dicté par les abondantes chutes de pluies de la semaine... [Lire la suite]
29 juin 2015

L'appellation Pauillac : millésime 2012 à l'Union des Grands Crus

La dégustation des vins en bouteille confirme nos impressions de celle des vins « primeurs ». La sélection des lots entrant dans le premier vin a été probablement assez sévère, car très peu de vins sont marqués par des notes végétales. Un certain nombre de propriétés a choisi des extraction douces, offrant des vins plus longiformes qu'en centre et en densité, et conservant des fruits mûrs et frais, qui laisse au dégustateur une sensation agréable. Pichon-Baron nous a paru être le vin le plus construit et le plus mûr,... [Lire la suite]
10 décembre 2014

Pauillac : d'Armailhac 2000 et Saint Julien : Léoville Las Cases 1994

Des vins de la rive droite du millésime 2000 commencent à se bien goûter, après aération. Nous avons ouvert et mis en carafe une bouteille de Château D’Armailhac 2000 pour voir ce que ce vin de la rive gauche avait à nous raconter. La première dégustation a laissé entrevoir un vin peu évolué, assez tannique en finale. Lors de la deuxième dégustation le vin s’est ouvert, et la finale est plus aimable (voir le commentaire). Il faudra attendre le vingtième anniversaire de ce vin, qui ne semble pas présenter un caractère très complexe,... [Lire la suite]
19 août 2014

Des vins de Pauillac du millésime 2011 à l'UGC (1)

Je commente aujourd’hui et demain des vins du millésime 2011 de l’appellation Pauillac dégustés lors du week-end des Grands Crus, le 17 mai 2014. Les vins sont conformes globalement à ce que j’en attendais, lors de la dégustation « primeurs » de début avril 2012. L’élevage à poli des tannins parfois fermes, et les vins offrent des expressions aromatiques nettes et expressives que le temps complexifiera. Les équilibres sont bons, dans les finales, sans sensation trop vive d’acidité gustative. Dans cette première série, les... [Lire la suite]

23 avril 2013

Primeurs 2012 à Bordeaux : des vins de l'appellation Pauillac

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]
21 mai 2012

Bordeaux 2009 à l'UGC - Pauillac

  Pauillac Les vins de l’appellation Pauillac que j’ai goûtés, sont d’une excellente qualité, et pour certains de grands vins. Les fruits sont plus expressifs, en bouche qu’à l’olfaction, d’une façon générale ; les tannins sont mûrs, et très structurants offrant des corps denses en milieu de bouche, les finales ont de la longueur et de la tenue, les saveurs épicées sont marquées, et très présentées, et accompagnent régulièrement les fruits noirs. Pontet Canet n’étant plus adhérent de l’Union des Grands Crus n’a pas été... [Lire la suite]
12 avril 2012

Pauillac à l'UGC : Primeurs 2011

      Les vins sont dégustés au château Lagrange à la suite de ceux de l’appellation Saint Julien. D’une façon générale, les vins sont plus pleins, avec des charpentes tanniques plus construites, avec davantage de chair, que ceux de l’appellation Saint Julien. Si les profils sont parfois austères, l’élevage sera favorable pour polir des tannins, plutôt fermes, et donner en bouteille des vins plus aimables et dotés d’un bon potentiel de garde.   Batailley Le nez évoque des fruits frais (léger cassis... [Lire la suite]
09 avril 2010

Primeurs 2009 : Pauillac (1)

Pauillac La dégustation des crus de Pauillac ne m’a pas paru aussi séduisante, dans sa globalité, que celle des vins de Saint Julien. La hiérarchie observée, ses dernières années, est respectée. Certains vins, s’ils sont bien constitués, ne me semblent pas avoir profité totalement de la dimension du millésime, comme vous pourrez le constater dans certains commentaires proposés. Les robes sont profondes, avec quelques nuances dans leur densité  en fonction du choix de maturité des raisins. Batailley Le nez évoque les... [Lire la suite]