Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
21 mars 2017

Châteauneuf du Pape : Rayas 2000 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2013

Les deux vins suivants ont été placés avec un confit de joue de boeuf et de queue de boeuf. Plusieurs heures de mijotage avec de la graisse d'oie... quelques carottes ajoutées en fin de cuisson, des épices douces, de la girofle et du vin rouge. La recette est tout à fait classique mais je dois à la qualité de la viande de mon boucher un mets d'une saveur magnifique.   Le Bordeaux a été placé sur un gaperon et un chaource affiné. Ce sont des alliances que nous faisons souvent et que nos lecteurs ont sans doute déjà... [Lire la suite]

13 mars 2017

Dégustation éclectique au restaurant Le Saint James à Bouliac (33)

Nous nous sommes rendus mercredi 8 mars, au restaurant «Le Saint James » à Bouliac, pour assister à la dernière séance des «soirées oenologiques» organisées par le sommelier de l'établissement Richard Bernard, qui quitte son poste pour d'autres aventures professionnelles. Il avait tissé, en plus des relations professionnelles, des liens d'amitiés, avec plusieurs vignerons qui ont tenu à l'accompagner pour cette dernière soirée consacrée aux oenophiles adhérents de ce club. Ainsi étaient présents : Thierry Germain (Saumur),... [Lire la suite]
07 mars 2017

Châteauneuf du Pape : Rayas : 2000, et Rossignol-Trapet : Chambertin 2009

La bouteille de Rayas 2000 a été ouverte et légèrement épaulée vers 9 heures et dégustée le soir vers 21 heures. J'ai trouvé cette bouteille contaminée par les ethyl-phénols. Le premier verre a été à peu près buvable, le second franchement rédhibitoire. Mon seuil de détection est peut-être trop bas, ou je fais plus attention à ce défaut ? Mon épouse ne m'a pas suivi sur cette perception. Lors de notre passionnante et très cordiale visite, mardi 1er mars en fin de matinée, au Domaine Rossignol-Trapet à Gevrey Chambertin, nous avons... [Lire la suite]
08 février 2017

Des vins de Châteauneuf de Pape dégustés à l'aveugle : fin

La dégustation a été de très bon à excellent niveau. Les vins restants qui ont été regoûtés le lendemain ( étiquette découverte) n 'ont pas montré de signes notables d'évolution que ce soit positivement ou négativement. La cuvée Tradition 2001 du domaine Pierre Usséglio a très bien tenue à l'air, il n'y a donc aucune urgence à la boire, elle me semble d'ailleurs supérieure au millésime 1998 du même producteur bu récemment. La régularité dans l'excellence des vins du domaine Charvin s'est vérifiée une nouvelle fois dans ce millésime... [Lire la suite]
07 février 2017

Des vins de Châteauneuf du Pape à l'aveugle : première partie

La dégustation de notre club du samedi 4 février était consacrée aux vins de l'appellation Châteauneuf du Pape. Notre groupe s'est trouvé un peu réduit, du fait des contraintes sanitaires hivernales (grippes et autres maladies) mais aussi d'obligations professionnelles imprévues. Les vins ont été mis en carafe par Isabelle qui ne note pas les vins, une heure à une heure et demie avant la première dégustation faite dans l'ordre d'apparition choisi par notre préparatrice. Ils ont été regoûtés une deuxième fois, avant le relevé des... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Montlouis : Chidaine : Les Choisilles 2008 et Châteauneuf du Pape : La Janasse : Chaupin 2005

Quelques désillusions sur des bouteilles des millésimes 2005 et 2007 (oxydées ) de François Chidaine, m'ont conduit à ne pas trop garder mon avant dernière bouteille de Choisilles 2008. Le vin a été mis en carafe dix minutes avant le service. Le vin s'est excellemment goûté, et le reste de la carafe dégusté le lendemain n'avait pas bougé. Après avoir bu pendant les fêtes de fin d'année une bouteille du domaine de La Janasse Tradition 2005 qui a beaucoup plu aux convives, j'ai débouché, pour ce repas, une cuvée Chaupin 2005 du... [Lire la suite]

18 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : La Janasse 2005, et Médoc : Potensac 2001

Pour accompagner une oie rôtie en basse température, et les légumes ( grelots caramélisés, châtaignes, pruneaux et pommes sarladaises), deux bouteilles ont été choisies dans deux régions différentes pour tenir compte des goûts des participants. Les accords ont plutôt bien fonctionné et les avis ont été partagés, sans qu'aucun vin n'ait été considéré comme rédhibitoire.     Le Châteauneuf du Pape cuvée tradition 2005 s'est, pour ma part, excellemment goûté, il peut être ouvert dès maintenant ou être gardé selon les... [Lire la suite]
05 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 et Saint Emilion : La Mondotte 2007

Arrive le plat principal : pure gourmandise...  Nous vérifions avec plaisir ce qui depuis dix ans participe de notre patrimoine culturel immatériel de l'humanité! Nous célébrons hautement cet art du bien manger qui va de pair avec la joie des retrouvailles. Le lièvre est typiquement le plat de gibier qui se marie à merveilles avec le foie gras.   Nous l'accompagnons de deux vins que tout oppose, ils sont offerts à l'aveugle en position 5 et 7!     Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 le vin n'a pas... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée 2001 et Saint Emilion : La Mondotte 2001

Les deux vins commentés ce jour ont été préparés pour accompagner des palombes cuites en basse température et au foie gras. Les deux vins ont bien convenu au plat. Comme bien souvent, nous aimons proposer un vin de Bordeaux et un autre du Rhône. Les goûts sont diversement représentés. La palombe est cuite avec le vin de la marinade et la sauce s’est élaborée avec du foie gras. La texture gagne en moelleux et peut-être que sur cet aspect les tanins fins et enrobés de La Mondotte jouaient de plus justes correspondances. ... [Lire la suite]
27 octobre 2016

Suite du dîner avec des vins de Châteauneuf du Pape : Clos des Papes 2006 et Vieux Télégraphe 2005

Nous passons maintenant au plat principal, autour duquel d'ailleurs, même les mets ont été pensés de façon à éviter toute redondance de saveurs. Nous présentons de la joue de boeuf confite à la réglisse. La recette est essentiellement basée sur la durée de la cuisson ( 12 heures à 100°) et l'adjonction au moment où les saveurs seront suffisamment imprégnées de la réglisse. En accompagnement, quelques figues poêlées au miel, mais au préalable elles ont été cuites dans une réduction de vin rouge épicé. D'une certaine manière c'est un... [Lire la suite]