Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
21 octobre 2018

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008, Côte Rôtie : Jamet 2012, Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2003

  A l'occasion des seize ans de la cadette, sa soeur aînée, qui apprécie les vins rouges essentiellement et en particulier les Côte-Rôtie, est venu partager un repas qui s'est voulu festif mais simple. L'entrée a consisté en uniquement des mises en bouche de toutes variétés mais dont les recettes étaient à base de légumes. Sur cette entrée, nous avons divisé la table entre amateurs de bières et amateurs de vins. En clair, nous avons profité que les vins blancs ne soient pas nécessairement ce qu'aiment nos hôtes pour... [Lire la suite]

14 mars 2018

Champagne Philipponnat, Clos Manou 2010, La Grange des Pères 2014, Roc de Cambes 2012, Côte Rôtie Jamet 2007

Après la dégustation des vins "primeurs" 2017 proposés par les différents vignerons présents, Françoise et Stéphane Dief, nous convient à déjeuner autour d'un repas froid, mais très savoureux (charcuteries qualitatives et variées, crudités, fromages, et tartes de divers fruits) . Au cours de ce repas, nous dégustons les vins qui sont commentés ci dessous. Nous avons apporté André et moi respectivement un magnum de Champagne Philipponnat, et une Côte Rôtie 2007 du domaine Jamet qui sont servis à l'aveugle aux convives. Stéphane Dief... [Lire la suite]
07 mars 2018

Dégustation de vins français du millésime 2007 à l'aveugle : deuxième partie

  Cette seconde série de quatre vins a été de très belle facture globalement. En ce qui me concerne une deuxième dégustation avant le relevé des notes m'aurait permis d'affiner mon évaluation, à la hausse de l'ordre d'un bon demi-point voire un peu plus pour les deux premiers vins commentés. Les vins ont bien été regoûtés une deuxième fois, mais dans l'objectif de la détermination des cépages et des régions une fois les résultats relevés. C'est bien cette deuxième dégustation qui m'a permis de constater que les vins... [Lire la suite]
16 février 2018

Côte Rôtie : Rostaing : millésime 2006, et Saint-Joseph : Verzier : Madone 2015

Ce billet est consacré à des vins du Rhône nord qui ont comme d'habitude été dégustés pour eux-mêmes, puis ont accompagné des gibiers. La bouteille de Côte Rôtie 2006 d'André Rostaing s'est excellemment goûtée avec plaisir. Le vin est encore d'une belle jeunesse avec un fruit séduisant, charnu, soyeux, allongé, dense, et encore plus étoffé le lendemain. On peut l'attendre tranquillement pour ceux qui recherchent davantage d'évolution. Le vignoble Verzier Chante-Perdrix est situé à Chavanay. Philippe et Isabelle... [Lire la suite]
17 janvier 2018

Champagnes : Agrapart et Egly-Ouriet, Bernaudeau Les Nourrissons, Côte Rôtie: Parpette Montmain 2012, et Jurançon Au Capceu 2014

  Au cours de notre séjour nordique en périodes des fêtes de fin d'année, nous sommes invités chez nos amis Isabelle et Pascal! Grands amateurs éclairés, adeptes de champagnes et fins gastronomes, préoccupés des meilleurs accords mets/vins, nous sommes comblés tant leur table est un ravissement pour le palais. Nous avons eu un menu qui allie simplicité et raffinement, et les meilleurs Champagnes dignes des connaisseurs que sont nos amis. Variés dans leur expression, et pour chacun d'eux les accompagnements idoines.   ... [Lire la suite]
22 décembre 2017

Bordeaux : Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, Côte Rôtie : Jamet 2009, et Sauternes : Guiraud 2007

La suite du repas se compose d'un faisan et nous l'associons avec un vin de Bordeaux et un second du rhône nord (l'impétrante est fanatique de la syrah), de divers fromages pouvant s'accorder tant avec les rouges que les blancs secs déjà servis en entrée voire le Sauternes qui est déjà ouvert  pour le dessert. Nous avons la chance d'avoir une fourme de Valcivières. Elle est séche, persillée naturellement et effectivement si le Sauternes ne lui convient pas tout à fait elle est tout à fait en phase avec le Pavie Macquin.... [Lire la suite]

29 novembre 2017

A.C Leflaive : Puligny-Montrachet 2008, Sancerre : Boulay : La Côte 2010, Côte Rôtie : Gaillard : Rose Pourpre 2005

Nous poursuivons notre repas avec deux vins blancs et un vin rouge présentés dans l'ordre des commentaires. Je rappelle que les vins sont servis en carafe, et dégustés à l'aveugle, et évalués en note "plaisir". Le Puligny-Montrachet 2008 d'Anne-Claude Leflaive a accompagné avec une belle justesse un émietté de tourteau au céléri, et sa bisque de homard aux oeufs de tourteau. Le vin est net, dynamique, expressif, bien construit évoquant plus un Premier Cru qu'un village, d'une bonne allonge, avec une fraîcheur bien dosée.   ... [Lire la suite]
20 septembre 2017

Côte Rôtie : Fortis 2010, Roc de Cambes 2010, et Domaine de l'Agapé : Pinot Gris : Osterberg 2015

  Le repas se poursuit avec le plat principal un filet mignon cuit à basse température accompagné de ses trois légumes, puis suivi de quelques fromages, et de poires caramélisée aux épices et à l'orange....     Les vins sont dégustés à l'aveugle. Deux vins rouges sont servis avec l'excellent filet mignon plus pour le plaisir de la dégustation que pour une recherche d'accord.   La Côte Rôtie Fortis 2010 (Côte Blonde) du domaine du Montheillet est un parfait exemple de la grandeur du millésime dans cette... [Lire la suite]
11 août 2017

Appellation Côte-Rotie : cinq vins du millésime 2000, et trois millésimes du Condrieu Les Ayguets de Cuilleron, à l'aveugle

Cette troisième série (vins rouges) a été plus évidente pour l'ensemble des participants. Les vins possèdent des palettes aromatiques assez distinctives, ils sont à notre avis sur leur plateau de maturité, veloutés, souvent assez charnus à charnus, assez bien centrés, très frais ( pour un ou deux à la limite de la vivacité), d'une bonne allonge, étirés par cette nette fraîcheur. Nous optons donc pour l'appellation Côte Rôtie en choisissant le millésime 2001. Les deux premiers vins nous ont emmenés vers des territoires connus, le... [Lire la suite]
02 août 2017

Des vins de la Côte Rôtie, de l'Hermitage, et de Châteauneuf du Pape pour accompagner un lièvre à la royale

Vient donc le lièvre à la royale. Je le présente toujours en tranche et recouvert de la sauce faite avec la marinade et beaucoup de nos convives ont à peine terminé leur assiette qu'ils réclament une deuxième tranche. Sur le lièvre nous choisissons de mettre les deux Châteauneuf, et sur le fromage, nous mettons le fromage. Il s'agit de chèvre frais, tout droit égouttés venant d'une ferme qui les travaille excellemment bien. Pour accommoder le fromage, je propose sel, poivre de Java, huile d'olive du Gard - artisanale - et sauge à... [Lire la suite]