Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
27 décembre 2016

Côtes du Jura : Ganevat : Les Chalasses vieilles vignes 2005 et Bouchard père et fils : Corton Charlemagne 2008

Pour convenir avec la blanquette de homard au curry,  nous avions pensé initialement à un vin du Jura. Celui choisi a vite été remplacé, car il n'offrait pas la tension nécessaire pour soutenir le plat. Le Corton Charlemagne a manifesté tout ce que nous espérions en revanche, de force et de caractère pour dominer le homard, et en particulier le bouillon. Le homard a été servi en morceaux entiers dans un bouillon au safran et curry, crémé légèrement et agrémenté de coriandre et de fines herbes. La recette est simple, et peut se... [Lire la suite]

28 octobre 2016

Fin du dîner : Bouchard Père et fils : Le Corton 2008, Saint Emilion : Troplong Mondot 2000, et Sauternes : De Fargues 1990

Nous choisissons de concilier Bourgogne et Bordeaux pour le fromage : le plateau de compose donc de plusieurs spécialités choisies pour permettre un assortiment intéressant. Nous plaçons un chaource, une rouelle du Tarn pour le Bourgogne, de la mimolette vieille, du saint nectaire pour le Bordeaux...   Le dessert est une poire confite à basse température surmontée d'une glace de pain d'épices et d'une chantilly de caramel beurre salé. L'un des convives pense immédiatement à la tarte tatin revisitée. Pourquoi pas! les saveurs... [Lire la suite]
30 août 2016

Huet : Clos du Bourg 2007, Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006, et Saint Emilion : Matras 2010

Dîner informel, dans toute la simplicité d'une réception entre amis qui ont l'habitude de se rencontrer pour discuter et déguster.  Néanmoins, c'est un menu qui pourrait alimenter les rubriques Santé et diététique. En effet, notre ami ne peut tolérer certaines graisses ni sucres et il convient de lui concocter un menu non pas forcément allégé, mais composé de plats qui se préparent au mieux uniquement avec de l'huile d'olive. En apéritif, je propose des bâtonnets de légumes et des sauces à base de fromage blanc à 0% Puis en... [Lire la suite]
24 juin 2016

Jean-Marc Burgaud : Morgon Côte de Py 2010 et Bouchard Père et fils : la Vigne de l'Enfant Jésus 2006

Avant l'arrivée de l'été et des premières chaleurs, nous avons ouvert les deux bouteilles suivantes : Morgon Côte de Py 2010 de Jean-Marc Burgaud et La Vigne de l'Enfant Jésus 2006 de Bouchard Père et fils. Les vins ont été dégustés en bouteilles, épaulées une heure avant la première dégustation, puis conservées en cave fraîche et regoutées le lendemain. Morgon Côte de Py 2010, présentait le premier jour une palette aromatique séduisante, les tannins étaient encore fermes dès le milieu de bouche, et la finale était austère avec... [Lire la suite]
05 mai 2016

La Coume Gineste 2010, Bouchard Père et fils : Pommard Les Pézerolles 2006, et Pavie Macquin 2003

Nous avons passé, fin avril quelques jours dans le Jura accompagnés par des amis du département du Nord. L'objectif était la découverte, in situ, de plusieurs vignerons de cette région, agrémentés de visites de villages et de leur patrimoine historique. Nous avions décidé de déguster le soir dans notre gîte quelques vins apportés par chacun de nous. Le principe est simple : chaque couple fait déguster à l'aveugle le vin qu'il a choisi dans sa cave. Pour les vins de cette série, j'ai goûté à l'aveugle La Coume Gineste 2010, et... [Lire la suite]
08 juin 2015

Macon-Pierreclos : Guffens-Heynen : Le Chavigné 2011 et Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006

Lors de notre séjour en Bourgogne, à la fin du mois d'avril, consacré à la découverte de domaines des côtes de Beaune et de Nuits, nous avions logé dans un gîte, près de Meursault. Nous avons accompagné nos repas du soir de vins que chaque participant avait choisi dans sa cave. Notre ami Christian, nous a fait déguster une bouteille de Guffens-Heynen Le Chavigné 2011. Le vin a été mis en carafe une demi-heure avant la dégustation qui a duré une petite heure. Le vin s'est révélé être excellent et a réjoui tous les participants. J'ai... [Lire la suite]

21 mai 2015

Bouchard Père et fils : Meursault Perrières 2006 et Morey Coffinet : Chassagne-Montrachet : Clos Saint Jean 2013

Pour accompagner des noix de Saint Jacques à l'unilatéral j'ai ouvert un Meursault Perrières 2006 de la maison Bouchard Père et fils. L'accord a bien fonctionné, avec ce vin aux accents minéraux dans sa finale, j'aurai souhaité un peu plus de fraîcheur, bien que l'on ne puisse pas évoquer de sensation de mollesse (effet millésime probablement). Le vin a été dégusté sur deux jours sans signe d'évolution. Nous avons rapporté de notre voyage en Bourgogne quelques spécialités ( charcuterie et fromages) de cette région. Nous avons ouvert... [Lire la suite]
22 avril 2015

Un barsac vs sauternes, un Meursault et Lynch Bages... Foie gras, pigeon et sabayon

Un ami journaliste, venu pour les primeurs 2014 en rive droite convient avec nous de plusieurs rencontres afin de discuter de ce moment passionnant que nous offre cette manifestation annuelle. Les rencontres se font chez les uns et chez les autres. Nous commentons ici le repas fait chez nous.             Le menu est simple car évidemment les temps ne sont pas dévolus à rester aux fourneaux. Mises en bouche (feuilletés au fromage), foie gras poêlé sur une julienne de céleri croquante, pigeon... [Lire la suite]
19 mars 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la Côte de Beaune : blancs Premiers Crus (3)

Cette troisième série nous offre enfin le séduisant visage de la Bourgogne, telle que nous l'aimons. Les vins sont équilibrés, harmonieux, avec des élevages encore sensibles pour les vins les plus jeunes, mais élégants, nobles, et bien dosés (arômes de noisette, de léger pralin, et de frangipane). Les vins offrent des palettes aromatiques attrayantes très florales au premier nez et fruitées, à tous les stades de la dégustation, avec une belle définition des terroir, des fins de bouche salines à très salines ( le Meursault... [Lire la suite]
02 mars 2015

Bouchard Père et fils : Meursault Charmes 2008 et Marc Colin : Chassagne-Montrachet : Les Caillerets 2011

Une envie de vins blancs de Bourgogne s'est concrétisée avec la confection par mon épouse de deux mets bien adaptés aux deux bouteilles que je souhaitais déboucher. Les vins ont été dégustés et bus, sans mise en carafe, sur une durée de deux à quatre jours. Bien que fort bon dès l'ouverture, surtout le Meursault Charmes, il se sont présentés sous leur meilleurs profils le deuxième jour (date des commentaires). Le Meursault Charmes 2008 de Bouchard Père et fils a accompagné avec justesse, élégance et une séduisante identité de texture... [Lire la suite]