Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
12 décembre 2019

Bourgogne : Buisson-Charles : Pommard en Chiveau 2015, Haut-Médoc : Château de Malleret 2015

Après avoir goûté avec succès le Bourgogne Pinot Noir 2015 du Domaine Buisson-Charles à Meursault, j'ai souhaité déguster le Pommard en Chiveau 2015 Le vin est très bon dès la première dégustation avec un belle matière mûre, de la chair, des fruits expressifs et gourmands, et une finale un peu plus ferme dans la structure tannique. L'aération a permis de donner plus de velouté et de chair à la finale avec un bon enrobage des tannins, lors de la deuxième dégustation. J'aime beaucoup ce millésime 2015 en Bourgogne, sur les quelques... [Lire la suite]

10 décembre 2019

Moulis-en-Médoc : Château Poujeaux 2009, Saint Emilion : Beauséjour héritiers Duffau Lagarrosse 2013

Pour accompagner de la viande de boeuf déclinée de différentes façons (grillée ou en sauce au vin), nous avons ouvert deux vins de Bordeaux ( rive droite et rive gauche). Château Poujeaux est une propriété qui appartient à la famille Cuvelier depuis 2008, cette famille est très impliquée dans le paysage viticole bordelais puisqu'elle est propriétaire du Clos Fourtet à Saint Emilion, et elle a acquis à Saint Emilion le Clos Saint Martin et les Châteaux Les Grandes Murailles et Côte de Baleau La bouteille de Château Poujeaux 2009... [Lire la suite]
16 juin 2019

Pessac-Léognan : Domaine de la Solitude blanc et rouge 2009, et Château Seguin 2009

Je profite de cette nouvelle dégustation des vins du Domaine de La Solitude (Pessac-Léognan) pour rappeler les particularités de cette propriété.   Le domaine de la Solitude, situé à Martillac appartient à la Communauté Religieuse de La Sainte Famille qui l'a donné en fermage à Olivier Bernard (domaine de Chevalier) en 1993 pour une durée de 40 ans. Il a entrepris avec son équipe un long travail de rénovation, de restructuration du vignoble et des bâtiments techniques. Il a été nécessaire d'abandonner certaines pratiques... [Lire la suite]
09 juin 2019

Dîner autour de vins de la rive gauche de Bordeaux ( millésime 2000) et d'un Gewurztraminer V.T 2000 de Zind-Humbrecht

Nous avons décidé avec Joseph amateur et producteur de vin, en plus d'être hôtelier et restaurateur, de nous réunir mensuellement pour un repas/ dégustation autour d'un thème ou d'une région viticole choisie en commun. Chaque participant propose de faire goûter à l'aveugle aux autres dégustateurs une bouteille issue du thème choisi. Notre deuxième séance en petit comité se déroule au restaurant de Joseph " La Table de Margot " et nous dégustons des vins rouges de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2000. Les deux premiers vins... [Lire la suite]
12 mai 2019

Côte Rôtie : Château d'Ampuis 2005, et Pauillac : Echo de Lynch-Bages 2016

J'avais ouvert, il y a deux ans une bouteille de Château d'Ampuis 2006 (appellation Côte Rôtie), l'élevage très soutenue n'était ni fondu , ni intégré et la dégustation n' a eu aucun charme. Le plaisir n'était pas au rendez-vous et nous étions assez dubitatif sur un avenir radieux pour ce vin. Les vins de la Côte Rôtie du millésime 2005 dégustés jusqu'à ce jour n'ont pas été très plaisants, mais j'ai eu la tentation de goûter une première bouteille du Château d'Ampuis 2005. Je m'attendais à un élevage très présent et pas encore... [Lire la suite]
18 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : les appellations, Saint Estèphe, Haut-Médoc, Médoc, et Moulis en Médoc

J'évoque aujourd'hui quelques vins des appellations Saint Estèphe, Haut-Médoc, Médoc et Moulis en Médoc qui ont été essentiellement dégustés à l'UGCB au hangar 14, le lundi premier avril. J'ai choisi pour ce billet les vins qui m'ont paru les plus parlants et les plus lisibles en terme de dégustation. D'autres vins ont été goûtés, mais leur aspect viril, peu charnu, et souvent assez austère à austère en finale, avec en plus souvent des prises de bois ne permettait pas, pour ma part, de porter un jugement cohérent en l'état. Il faudra... [Lire la suite]

15 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : l'appellation Margaux

Rien ne change à Margaux. Peu importe le millésime nous retrouvons les même styles de vins allant d'un pole fruité frais, élancé, peu charnu, étiré avec parfois un fruit assez discret à un pole de vins dotés de fruits mûrs, de la chair, avec des milieux de bouche bien formés, et des fruits expressifs. Quelques vins se situent entre ces deux tendances. Bien sûr le terroir a ses exigences et les vignes plantées sur graves sèches dans les millésimes solaires ne pourront pas permettre d'élaborer des vins richement dotés. Il existent... [Lire la suite]
09 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : l' appellation Pessac-Léognan (rouge)

Voici les commentaires d'une série de vins rouges dégustés lundi premier avril présentés par l'UGCB au hangar 14 à Bordeaux. Tous les vins proposés n'ont pas été goûtés faute de temps. La dégustation se faisait debout en passant devant le stand de chaque château, la prise de note était possible grâce à des petites tables disséminées ça et là en se frayant un passage parmi les nombreux dégustateurs présents. Les "leaders" de l'appellation ont fait tout leur possible à la vigne pour élaborer des vins très qualitatifs et réussis (voir... [Lire la suite]
07 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : l' appellation communale Pauillac

Le millésime 2018 a été favorable à l' appellation Pauillac pour élaborer de grands vins, avec parfois sur certaines propriétés des rendements limités par les attaques virulentes du mildiou au printemps et au tout début d'été. D'une façon générale l'ensemble des vins dégustés bénéficient de l'effet millésime. Cependant d'autres facteurs ont un impact sur le style et la qualité des vins produits : le type de vin choisi par le château, l'encépagement et la qualité du terroir. Si l'on regarde de près le parcellaire, l'encépagement de... [Lire la suite]
05 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : l'appellation communale Saint Julien

L'appellation communale de Saint Julien fait partie de celles qui ont été les plus déficitaires en eau au début des vendanges. Les vins sont richement dotés avec des degrés assez élevés, des masses tanniques importantes, et des pH un peu plus haut que la normale. Les palettes aromatiques sont très expressives à tous les stades de la dégustation, et dominent très nettement la structure des vins. Les élevages sont bien proportionnés et ne marquent jamais les vins en bouche et en finale. Il faudra bien sûr revoir les vins après la mise... [Lire la suite]