Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
20 juin 2017

Des vins de la rive droite de Bordeaux, à l'aveugle : millésime 2014 (fin)

Les vins conservés en carafe dans une cave fraîche ont été regoûtés le lendemain. Nous n'avons pas perçu d'évolution favorable pour les quatre vins commentés hier. Les trois vins qui font l'objet du billet du jour ont conservé les qualités observées lors de la dégustation à l'aveugle. Fombrauge 2014 a été bien apprécié par les dégustateurs, et s'est montré à la hauteur des vins désormais produits par cette propriété. Aromatique, tannins fins élégants et enrobés, finale allongée, fraîche, et expressive. Le vieillissement sous verre... [Lire la suite]

19 juin 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite de Bordeaux : millésime 2014 (1)

Nous terminons nos sessions de dégustations de l'année 2016-2017 avec des vins de la rive droite de Bordeaux du millésime 2014, accessibles à des prix abordables. C'est un groupe restreint et motivé qui participe à cette séance. Vinexpo, une météo favorable à la plage, et d' autres sollicitations ont réduit nos effectifs habituels. Les vins ont été préparés (mis en carafe deux heures avant la première dégustation et ordre de présentation) par Isabelle qui ne note pas les vins. Ils ont été dégustés deux fois à l'aveugle avant la... [Lire la suite]
22 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : les appellations : Castillon, Francs et Bordeaux Supérieur

Je termine dans ce billet par des vins issus des terroirs de côtes et plateaux calcaires situés à l'est de Saint Emilion. J'ajoute quelques vins en appellation Bordeaux Supérieur que j'ai pu goûter. Tout ceci n'a rien d'exhaustif, bien évidemment, dans la mesure où je n'ai pu consacrer que quatre jours et demi à ces dégustations de vins "primeurs" et il existe très probablement des vins de bonne à très bonne qualité que je n'ai pas eu le temps de goûter. La très grande majorité des vins commentés ont été élaborés sur des terroirs... [Lire la suite]
19 avril 2017

Des vins "Primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux : l'appellation Saint Emilon : Grand Crus Classés : première partie

Je commente aujourd'hui et demain les Crus Classés de Saint Emilion dégustés à Villemaurine. Il y a théoriquement 54 adhérents à cette association, mais quelques vins n'ont pas été présentés. L'ensemble des vins dégustés est, à mon avis, de bon à excellent niveau. Les qualités du millésime ont permis de lisser des écarts plus marqués, entre les deux extrémités de l'échelle d'évaluation, que j'avais observés dans certains millésimes antérieurs à 2016. La fraîcheur qui caractérise les vins de ce millésime est toujours présente (plus... [Lire la suite]
18 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Emilion : Premiers Grands Crus Classés

Les dégustations faites à la propriété me conduisent à regrouper dans ce billet les vins appartenant à la catégorie des Premiers Grands Crus Classés (A et B) à la suite de dernier classement de l'appellation Saint Emilion datant de 2012. Certains vins n'ont pas été dégustés essentiellement par un manque de temps, et ne sont donc pas commentés. Les propriétés de ce haut du classement, qui disposent des moyens nécessaires, permettant d'être très réactifs, surtout lors des six premiers mois de l'année, où la pression des maladies... [Lire la suite]
17 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Emilion : Grands Crus

Je débute cette semaine, qui sera consacrée aux commentaires des vins "primeurs" 2016 de la rive droite, par les Saint Emilion Grands Crus. Je n'ai pas eu la possibilité d'être exhaustif, puisque mes dégustations de vins "primeurs" 2016 se sont concentrées sur 4 jours. Je commente dans ce billet les vins qui m'ont paru être les plus intéressants. Certains vins ont pu être regoûtés deux fois et dans ce cas je n'ai pas observé de différence notable. Une très grande majorité de vins sont issus de sols argilo-calcaires, et je ne crois... [Lire la suite]

13 avril 2017

Des vins "primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Pomerol : dégustations à la propriété

La composition lithologique du vignoble de Pomerol peut se résumer schématiquement à un jeu d'ellipses emboîtées à partir d'un coeur central constitué totalement d'argiles (Petrus) jusqu'aux enveloppes les plus extérieures de composition sableuses, avec des graves en transition. La proportion d'argiles diminue continuellement du centre jusqu'aux terroirs sableux les plus éloignés. Il est aisé de comprendre que les vignobles les moins riches en argile souffrent de stress hydrique lors des périodes de sécheresse, comme ce fut le cas en... [Lire la suite]
10 avril 2017

Des vins "primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Emilion

La dégustation, dans de très bonnes conditions au Hangar 14 à Bordeaux, a montré des vins réussis à très grands surtout ceux issus du plateau calcaire et des côteaux. Ce millésime 2016 a la particularité d'offrir une très bonne lecture des terroirs. Le millésime 2016 accusant un retard de dix à quinze jours à la floraison à cause d'un printemps pluvieux et froid, a été suivi d'un été chaud et très sec qui n'a pas permis de rattraper ce retard par manque d'eau jusqu'aux pluies tardives du 13 et 14 septembre qui ont enfin permis d'... [Lire la suite]
06 avril 2017

Des vins "Primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux : l'appellation Pomerol à l'UGC

Nous débutons les commentaires des vins "Primeurs" du millésime 2016 de Bordeaux par l'appellation Pomerol. Les vins ont été degustés dans de très bonnes conditions à l'UGC au Hangar 14 à Bordeaux. La température de service était bien ajustée, avec une dizaine de verres servis simultanément qui permettaient d'apprécier comparativement les profils des différents vins. Ce millésime 2016 sec et de cycle de long ne s'est pas prêté à élaborer des vins très mûrs, voire surmûris, car après l'équinoxe d'automne, le mûrissement était très... [Lire la suite]
04 avril 2017

Saint Emilion : Grand Corbin Despagne 1998, Marc Sorrel : Hermitage 2007, et Albert Mann : Pinot Gris : Vendanges Tardives 2008

Les deux vins commentés ce jour ont été servis sur les deux plats de viande : le Saint Emilion sur le foie gras et l'Hermitage sur le pigeon. Nous sommes dans des accords plutôt classiques. Ils ont l'avantage de convenir à tous les palais et ne pas proposer des notes discordantes. Le chutney de myrtilles a réhaussé la viande du pigeon qui a juste été poêlée et qui par ce procédé a permis qu'il n'y ait pas forcément les notes giboyeuses trop exacerbées qu'on luil connaît. Avec les poires confites, c'est la VT de Mann que nous avons... [Lire la suite]