Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 mai 2019

30 millésimes du Château Pavie Macquin : grands millésimes solaires (fin)

Grands Millésimes solaires   Avec cette série des grands millésimes solaires se termine cette passionnante verticale de Pavie Macquin. Les millésimes 1989 et 1990 sont les véritables marqueurs de l' identité d'un passé récent de Pavie Macquin. 1989 est encore en belle forme, avec le caractère complet qu'il confère au vin , cette autorité et cette énergie en milieu de bouche qui est et sera régulièrement sa marque de fabrique. 1990 offre des tannins plus enrobés mais un centre moins dense, et moins charpenté. Il faut garder... [Lire la suite]

06 mai 2019

30 millésimes du Château Pavie Macquin (Saint Emilion) : les millésimes classiques ( deuxième partie)

Les millésimes classiques    Les vins de cette série concernent la nouvelle période de la gestion de Pavie Macquin sous la houlette de Nicolas Thienpont et de Stéphane Derenoncourt. Les méthodes culturales plus rigoureuses associées à des baisses de rendements ont permis d'élaborer des vins plus précis et plus complets, avec des maturités bien adaptées à ce terroir plutôt froid et tardif. Puis ensuite la réorganisation du cuvier (trois cuves en inox et quatre en bois ont été ajoutées aux sept cuves en béton), et... [Lire la suite]
05 mai 2019

30 millésimes (1988 à 2018) du Château Pavie Macquin (Saint Emilion) : les millésimes froids ( première partie)

Le dimanche 7 avril, en fin de matinée Nicolas Thienpont et Stéphane Derenoncourt ont proposé à la dégustation, pour Antonio Galloni, une verticale de 30 millésimes (1988 à 2018) du Château Pavie Macquin. Nous avons été conviés à faire cette même dégustation à la suite de celle de A. Galloni. La dégustation s'est déroulée selon quatre thèmes : les millésimes froids, les millésimes classiques, les grands millésimes classiques, et les grands millésimes solaires. Je présenterai donc mes commentaires en 4 billets respectant cette... [Lire la suite]
30 avril 2019

Saint Emilion : Tertre Daugay 2009 et Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2015

J'avais acquis lors des Foires aux Vins quelques bouteilles de Château Tertre Daugay 2009. J'en ai goûté une assez rapidement pour voir son potentiel. Cette deuxième bouteille ouverte montre une vin qui évolue positivement avec une fraîcheur de bon aloi dans ce millésime solaire que lui confère son terroir argilo-calcaire et une palette aromatique d' une juste maturité dans ce millésime. Cette propriété de 17 hectares qui appartenait au Comte Alexandre de Malet Roquefort pour moitié et pour l'autre à un investisseur américain a été... [Lire la suite]
22 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : Vins blancs secs : l 'appellation Pessac-Léognan et autres

Les étés solaires et secs avec des températures nocturnes assez élevées à élevées ne sont pas favorables à la synthèse des précurseurs d'arômes qui se réalise plus positivement avec des nuits plus fraîches que procurent des été moins chauds. L'autre point à prendre en compte c'est la préservation de l'acidité des raisins sous des climats chauds et secs. La nature des sols et sous sols va jouer un rôle prépondérant . Les vignobles situés sur un substrat argilo-calcaire assez peu profond à peu profond permettent l'élaboration de vins... [Lire la suite]
17 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : des vins des Côtes de la rive droite et les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur

Les vins des Côtes de la rive droite de Bordeaux font l'objet de soins de plus en plus méticuleux de la part des propriétaires des Châteaux et de leur cadres techniques. Ce qui fait, ou, pour une part importante faisait, une différence notable entre les appellations des vins des côtes et celles de Saint Emilion et de Pomerol à savoir des finales avec des tannins un peu rustiques dans les vins des côtes de la rive droite. Les millésimes chauds voire solaires comme 2015, 2016 et 2018 ont contribué avec un travail de plus en plus... [Lire la suite]

16 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : les appellations Saint Emilion et Saint Emilion Grand Cru

Les vins de ce billet ont été dégustés à la propriété, chez Jean-Luc Thunevin ou à La Grappe. L'If appartient à Jacques Thienpont, propriétaire du Château Le Pin à Pomerol. Il a acquis ce vignoble de huit hectares qui jouxte Troplong Mondot dans son extension nord en 2010, avec un premier milllésime profuit en 2011. Sous la houlette de Cyrille Thienpont son responsable technique et après des études pédologiques et géologiques, le vignoble est en cours de restructuration (replantation). Le vin commenté aujourd'hui est issu d'une... [Lire la suite]
14 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : L'appellation Saint Emilion : Grands Crus Classés ( fin)

Cette deuxième série est globalement très homogène, avec des vins excellents et très réussis à ce stade des primeurs, qui devront confirmer ce statut en fin d'élevage et en bouteille. Les châteaux dont nous connaissons bien les vins antérieurement élaborés nous proposerons en bouteille des vins conformes à cette dégustation "primeurs" . Il n' y a pas de franche déception, même si quelques vins ont paru un peu renfrognés sur la dégustation d'un seul échantillon. Plusieurs vins ont été goûtés deux fois, avec parfois de légères... [Lire la suite]
11 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : L'appellation Saint Emilion : Grands Crus Classés ( première partie)

Dans ce millésime à l'été et au début d'automne chaud et sec, après un printemps pluvieux, peu de propriétés ne se sont pas adaptées aux conditions du millésime pour produire des vins de belle qualité. Le handicap fut avant tout la question des rendements affectés par les virulentes attaques des maladies cryptogamiques dès le milieu du printemps et au cours du mois de juillet. Les terroirs sableux et sablo-graveleux avec peu d'argiles ont conduit les techniciens à être prudents sur l'évolution des merlots pour ne pas vendanger des... [Lire la suite]
10 avril 2019

Bordeaux Primeurs 2018 : Saint Emilion : Premiers Grands Crus Classés

La quasi totalité des Premiers Grands Crus de ce billet sont issus du plateau calcaire (au sens large). Un seul, Figeac, provient de la proximité de Pomerol. Les vignes sont essentiellement plantées sur de petites croupes de graves et font la part belle aux deux Cabernets (66% dans l'assemblage du millésime 2018). Le vin est une remarquable réussite dans ce millésime : pur, intense, très aromatique, dense, long, précis et équilibré. Les vins du plateau argilo-calcaire n'ont rien de commun selon leur situation géographique... [Lire la suite]