Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
19 décembre 2012

Dégustations à Bordeaux Tasting (3)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)   Saint Emilion             Nous débutons la dégustation des vins de Saint Emilion, par château Canon. Les deux vins proposés sont issus, de millésimes un peu difficiles en rive droite. 2002, avec un printemps pluvieux et un été presque froid a été sauvé par une arrière saison peu pluvieuse, avec des... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

16 octobre 2012

Un Grand Repas Chez Cathy et Emile (2) - Clos des Lambrays 2007 et les Grandes Places de Gérin 2006

  L'ambiance bat son plein lorsque les deux autres vins accompagnant les morceaux de caille confite viennent nous combler les papilles. Magnifique assiette pour le plaisir des yeux comme pour le plaisir gastronomique. Les accords se révèlent judicieux et il est bien difficile de les départager. Les vins sont apportés en carafe. Le jeu de l'aveugle tient en haleine. Le plat subsume les saveurs des vins, et bien que la table soit composée de dégustateurs avertis, il est difficile de les reconnaître complètement. Tous... [Lire la suite]
09 octobre 2012

Blanc et rouge en Loire

Pour accompagner un dos de cabillaud, nous avons ouvert un muscadet du Domaine de l’Ecu, qui nous a apporté le plaisir que nous en attendions. L’accord a bien fonctionné, dans une joyeuse simplicité, qui est celle de nos diners quotidiens.   Le deuxième vin commenté, nous a été proposé, par un ami, lors d’un repas au restaurant le « Caffé Cuisine » à Branne. Le restaurateur nous avait permis d’apporter nos vins sans droit de bouchon. Didier avait également ouvert un Coulée de Serrant 2001, qui était…oxydée, comme... [Lire la suite]
02 octobre 2012

Des vins de Bourgogne à l' aveugle

Les vins ont été dégustés à l’aveugle. Le premier vin commenté, servi un peu froid, avec une acidité gustative un peu basse nous a fait voyager avant que la température n’ait suffisamment remonté, et permette de le situer plus aisément (millésime et appellation). Le second vin exprimait nettement ses origines qui nous ont amené, immédiatement en Côtes de Nuits, le climat fut plus difficile à déterminer, même pour des habitués de la Bourgogne comme un de nos copains. L’aspect ludique ne nous a pas empêchés d’apprécier les vins qui... [Lire la suite]
28 septembre 2012

Le vin et les fleurs... les fameuses notes florales. Vendredis du vin # 49

Les notes florales dans le vin, nous les discutons toujours entre Daniel et moi. Si je trouve la rose, il trouve la pivoine et là où je trouve les pétales séchées, il trouve la violette. Nous avons donc appelé notre copain Charles.         Dans le vin, il est extrêmement précis. Tellement fouineur, chercheur de Fleurs - Dieu qu'il se donne du Mal! - , qu'il les a déclinées longuement dans des comptes-rendus absolument magistraux. Ainsi a-t-il dégusté La Côte-Rôtie, Les Grandes Places 2006 de Gérin, et en... [Lire la suite]
27 septembre 2012

Deux vins de Bordeaux en accord mets/vins

Nous avons choisi deux vins bordelais pour accompagner les mets suivants : poulet au gingembre et à la cardamone et sa poêlée de cèpes, et esturgeon sauce au vin rouge. Les accords ont été réussis. D’ Aiguilhe 2000, avec ses arômes de sous bois, de truffes, d’épices,  s‘est fort bien marié avec les saveurs du premier plat. Le poulet, de très belle qualité, à la chair ferme et goûteuse, n’a pas été dominé par le vin, et s’est associé avec lui dans un registre complémentaire. Le Domaine de l’A et l’esturgeon ont offert un bel... [Lire la suite]

24 septembre 2012

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc (1)

C’est la rentrée pour notre club de dégustation, avec au programme des vins du Languedoc. Le choix des bouteilles a été laissé à chaque participant (pas de millésime fixé, ni d 'appellations particulières). Les vins ont été mis en carafe deux à trois heures avant la dégustation, par Isabelle, selon son choix, et servis à une température de 15°à 16°. Les vins ont été dégustés en deux séries, avec la possibilité de les revoir en toute fin de dégustation, avant que les évaluations ne soient rendues, puis le nom des vins dévoilés. ... [Lire la suite]
20 septembre 2012

Des vins du Clos Haut Peyraguey

Un repas conçu entièrement autour du Sauternes est une expérience que nous avons tentée plusieurs fois et avec satisfaction. En l'occurrence, puisque nous voulions confronter Clos Haut Peyraguey 2005 et 2006, la conception du menu s'est une nouvelle fois orientée sur des chaires blanches et épicées et des fruits de saison. J'ai donc cuisiné un poulet à la cardamome et au gingembre après l'avoir contisé d'ail. Et la cuisson a été menée sur plusieurs heures en basses températures. En dessert, j'ai confit quelques figues et je les... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juillet 2012

Deux vins blancs en accord mets/vins

La venue d’amis nordistes, amateurs de vin, adhérents du club d’oenophiles «  les Vignes de Leo » nous a permis de régoûter quelques vins blancs qui ont accompagné un repas à base de poisson et de végétaux (Saint Jacques à l’avocat, feuilleté d’asperges sauce hollandaise, bar à l’unilatéral aux crozets) . Les Choisilles 2008 de François Chidaine s’est montré toujours aussi beau, il peut se boire dès maintenant, ou être attendu (pour davantage de complexité). Le domaine de Chevalier ( blanc) 2006 est actuellement dans une... [Lire la suite]
23 juillet 2012

Deux vins du millésime 2006, en Rive Droite, pour en apprécier l'évolution

J’ai souhaité faire le point sur l’évolution de deux vins de la rive droite du millésime 2006, qui fut perturbé en fin de cycle (septembre) par un temps pluvieux et même orageux. Il fallait avoir les nerfs solides, et ne pas hésiter à sacrifier des raisins qui étaient de plus en plus atteints, au fil des jours par la pourriture grise (botrytis) pour obtenir des maturités satisfaisantes, et suffisamment abouties. Les vins ont été dégustés pour eux-mêmes, sur une durée de 24 heures, sans mise en carafe, et se sont présentés, à leur... [Lire la suite]