Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
29 janvier 2013

Des Premiers Crus Classé de Pauillac du millésime 2001 Mouton Rothschild, Latour,Lafite Rothschild

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html) A la suite de discussions sur les réseaux sociaux, d'échanges privés, et d'une récente dégustation de vins du millésime 2001 au Grand Jury Européen, je remonte les commentaires de ces premiers Crus Classés goûtés et bus lors d'un repas/dégustation. Les vins ont été mis en carafe à 11 heures, pour être goûté entre 21 heures et 22 heures.   Deux autres... [Lire la suite]

28 janvier 2013

Haut Brion 2001, et Margaux 2001

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html) A la suite de discussions sur les réseaux sociaux, d'échanges privés, et d'une récente dégustation de vins du millésime 2001 au Grand Jury Européen, je remonte les commentaires de ces premiers Crus Classés goûtés et bus lors d'un repas/dégustation. Les vins ont été mis en carafe à 11 heures, pour être goûté entre 21 heures et 22 heures.       ... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 novembre 2012

Un repas d'anniversaire et des grands vins (2)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici:( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)     La suite du repas concerne une terrine de faisan réalisée par Joseph lui-même : elle est fraîche, délicieuse, suffisamment grasse pour ne pas retenir les chairs trop sèches parfois du faisan. On se régale ; une belle idée, elle est servie tiède. Les accords fonctionnent excellemment bien, forcément. D'abord, Joseph est idéalement sommelier.... [Lire la suite]
16 novembre 2012

Un dîner et des vins de Bordeaux

Après la journée passée à parcourir Sauternes et Barsac, Alex nous invite à dîner chez lui, autour d’une grillade de bœuf. Isabelle élabore une terrine de poulet au pesto en entrée, et crumble de pommes au dessert. Anna et nos accompagnatrices chinoises sont de la partie. La soirée, conviviale, et pleine de rires, est animée au son des langues chinoise, française, et anglaise qui sert de lien commun entre le chinois et le français, ce qui n’est pas surprenant. Nous échangeons sur les modes de vie de nos différents pays. Alex nous... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 octobre 2012

Blanc et rouge en Loire

Pour accompagner un dos de cabillaud, nous avons ouvert un muscadet du Domaine de l’Ecu, qui nous a apporté le plaisir que nous en attendions. L’accord a bien fonctionné, dans une joyeuse simplicité, qui est celle de nos diners quotidiens.   Le deuxième vin commenté, nous a été proposé, par un ami, lors d’un repas au restaurant le « Caffé Cuisine » à Branne. Le restaurateur nous avait permis d’apporter nos vins sans droit de bouchon. Didier avait également ouvert un Coulée de Serrant 2001, qui était…oxydée, comme... [Lire la suite]
08 octobre 2012

2001 en rive droite, ça se goûte ?

Nous avons eu l’occasion de comparer, deux vins de la rive droite à deux jours d’intervalle. Le premier vin a été ouvert, pour accompagner une canette à la sauge, cuite à basse température. Ce vin a été bu sur une durée de 72 heures, sans mise en carafe. Il s’est bien tenu sur les deux premiers jours, puis a perdu de son charme par la suite, si l’élevage est désormais fondu, c’est au détriment des fruits, qui sont maintenant au second plan. Le second vin a été ouvert, mis en carafe, et bu dans l’heure qui a suivi (4 personnes... [Lire la suite]

14 septembre 2012

Desserts et liquoreux : Lafaurie-Peyraguey 1986 et De Myrat 2001

Que les desserts soient des compositions ou de simples fruits cueillis de l'arbre, le plaisir de les accompagner d'un Sauternes est toujours au rendez-vous. Avec le Lafaurie-Peyraguey, j'ai fait un bavarois avec des zestes d'orange confits et le jus de l'orange a servi à un sabayon en accompagnement. Le même Sauternes a été cuisiné, juste pour parfumer.     Sauternes : Lafaurie Peyraguey 1986 La robe dorée est brillante, le nez est intense et séduisant, avec des arômes d’abricot, d’oranges confites, de mangue,... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 août 2012

Grand Mayne, Léoville Poyferré, et VT de Mann, gewurztraminer pour le 4ème dîner estival (2)

Pour la suite du repas, j'ai procédé la cuisson en basses températures pour les pattes du pigeon et j'ai cuit à la poêle les magrets. L'effiloché de carotte a été cuit à la vapeur, puis réchauffé au dernier moment avec de la muscade fraîchement râpée.   Les fromages servis sont ceux qui nous paraissent être en adéquation avec le vin rouge. Donc, notre bon Saint Nectaire, acheté sur le marché de Libourne et un Chaource, dont l'affinage se révèle exhausteur d'arômes à cette époque de l'année. Le pré-dessert est un macaron au... [Lire la suite]
17 août 2012

Riesling song....

  Nous apprécions particulièrement les Rieslings alsaciens. La venue d’amis, amateurs de vins, ou l’élaboration d’un plat à base de poisson, est toujours une bonne occasion pour en ouvrir une bouteille. Comme d’habitude, les vins sont dégustés sur deux ou trois jours, après avoir été conservés au réfrigérateur, simplement rebouchés. Le deuxième vin s’est présenté, sous ses meilleurs attraits, le deuxième jour de la dégustation. Le premier vin s’est offert dès la première dégustation et n’a pas faibli le lendemain. Les... [Lire la suite]
14 août 2012

Repas estival autour de grands vins (2)

Le plat principal s'est composé d'une pièce de contre-filet cuite au sel de Guérande, avec une composition de blettes et une friture de joue de boeuf.   L'originalité des fromages a essentiellement consisté en un gouda de 48 mois, une très vieille mimolette, qui sont les deux fromages traditionnels de Bordeaux. L'accord est donc culturel.   Le dessert est une terrine de mangues poivrée et aux brisures de meringue.   Les accords avec les vins se sont joués dans toute la simplicité de la recherche, et ils se... [Lire la suite]