Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
14 février 2017

Champagne : Roederer : Brut Premier, et Alsace : Josmeyer : Pinot Gris : Brand 2010

Puisque l'actualité est aux nouveaux étoilés Michelin, il est une maison que nous pouvons présenter! Nos amis Cathy et Emile ont le plaisir de cuisiner et de proposer des menus dégustations absolument remarquables! Nous avons la chance de profiter de leurs tables assez régulièrement et chaque fois c'est un plaisir renouvelé, sans faille, et des discussions qui n'en finissent pas jusque très tard dans la nuit. Le billet de ce jour et les suivants vont permettre de présenter les plats qui ont été spécialement conçus par  nos hôtes... [Lire la suite]

13 février 2017

Saint Emilion : Pavie Macquin 1998 et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

Les deux vins commentés ce jour ont accompagné le fromage et le dessert. J'ai choisi la recette du baba au rhum, mais version orange et Grand Marnier. Pour plus de moelleux, j'ai fait une chantilly avec le sirop ayant servi à faire confire les écorces. C'est une recette classique et somme toute très simple à faire, elle s'associe immanquablement aux Sauternes.   J'ai ouvert une bouteille de Pavie Macquin 1998 de ma cave pour voir son évolution. Le vin s'est fort bien présenté, et il n'est pas loin de son plateau de maturité... [Lire la suite]
10 février 2017

Suisse : Simon Maye : Syrah vieilles vignes 2006 et Espagne : Rioja : Macan Clasico 2010

Le plat choisi est de l'oie, cuite à basse température pendant plus de douze heures. Elle est fondante et grasse à souhaits, et j'ai proposé pour l'accompagner du panais glacé. Le fromage est un chaource affiné, sur lequel j'ai ajouté des copeaux de truffe.   Tous les accords ont merveilleusement bien fonctionné quand bien même les vins étrangers ont été apportés par notre ami. Mais, l'apanage de gastronomes et de fins gourmets et connaisseurs comme le sont nos hôtes est d'anticiper, d'imaginer les accords rien que par les... [Lire la suite]
09 février 2017

Portugal : Douro : Foz Torto : blanc 2013 et Alsace :Trimbach : Frédéric-Emile 2005

Il est bien difficile de rester longtemps sans voir nos amis avec lesquels nous conversons régulièrement au sujet du vin. Les propositions de découvertes sont tellement tentantes que nous faisons déplacer les montagnes aussi facilement que Moïse fit reculer la mer Rouge. Les calendriers sont ajustés avec rapidité et efficacité en trois jours de temps. Notre ami est amateur de vins espagnols. J'ai de la truffe. J'envoie une proposition de menus et les vins sont rapidement décidés. Les deux vins commentés ce jour ont servi pour... [Lire la suite]
08 février 2017

Des vins de Châteauneuf de Pape dégustés à l'aveugle : fin

La dégustation a été de très bon à excellent niveau. Les vins restants qui ont été regoûtés le lendemain ( étiquette découverte) n 'ont pas montré de signes notables d'évolution que ce soit positivement ou négativement. La cuvée Tradition 2001 du domaine Pierre Usséglio a très bien tenue à l'air, il n'y a donc aucune urgence à la boire, elle me semble d'ailleurs supérieure au millésime 1998 du même producteur bu récemment. La régularité dans l'excellence des vins du domaine Charvin s'est vérifiée une nouvelle fois dans ce millésime... [Lire la suite]
07 février 2017

Des vins de Châteauneuf du Pape à l'aveugle : première partie

La dégustation de notre club du samedi 4 février était consacrée aux vins de l'appellation Châteauneuf du Pape. Notre groupe s'est trouvé un peu réduit, du fait des contraintes sanitaires hivernales (grippes et autres maladies) mais aussi d'obligations professionnelles imprévues. Les vins ont été mis en carafe par Isabelle qui ne note pas les vins, une heure à une heure et demie avant la première dégustation faite dans l'ordre d'apparition choisi par notre préparatrice. Ils ont été regoûtés une deuxième fois, avant le relevé des... [Lire la suite]

06 février 2017

Haut-Médoc : Sociando-Mallet 1999 et Belle-Vue 2008

Voici les commentaires de deux vins dégustés récemment. Ils ont été goûtés en bouteille, sans mise en carafe, ouverte une bonne heure avant la première dégustation et redégustés le lendemain. Sociando-Mallet 1999 offre une bonne approche le premier jour, sans être complètement épanoui, le lendemain il se livrera davantage, sans proposer encore un plaisir optimum. Il faudra l'attendre cinq ans pour qu'il gagne en complexité aromatique, avec une légère aération avant le service. Il confirme la remarquable longévité des vins de ce... [Lire la suite]
03 février 2017

Une dégustation à l'aveugle autour d'un lapin aux olives noires

André nous a proposé de participer à un dîner/dégustation chez lui avec comme plat principal un lapin aux olives noires qu'il a cuisiné. Selon la formule dite de « l'auberge espagnole » les participants apportent un plat et le vin associé. Nous sommes cinq : Sylvain, Leslie, André, Isabelle, réunis pour cette soirée de dégustation à l'aveugle qui une nouvelle fois nous fera beaucoup parler et rire. Isabelle a préparé des verrines ( râpé de radis, champignons de Meaux, fenouil à l'orange confite, haricots Mango au... [Lire la suite]
02 février 2017

Terrasses du Larzac : Montcalmès 2012 et Cornas : Franck Balthazar : Chaillot 2013

Les deux bouteilles commentées aujourd'hui ont été ouvertes une heures avant la première dégustation, sans mise en carafe, puis les vins ont été regoûtés 24 heures plus tard. Je n'avais pas ouvert de nouvelle bouteille de Montcalmès 2012, depuis la première dégustée, lors de la mise sur le marché. J'ai trouvé que le vin s'était un peu plus étoffé, sans avoir la densité et la concentration de ceux des meilleurs millésimes. S'il s'est bien présenté le première jour ; il était un ton au dessus le lendemain et quelques années de... [Lire la suite]
01 février 2017

Une verticale du Château Larcis Ducasse (Saint Emilion) : 24 millésimes (fin)

Le château Larcis Ducasse est une propriété de la côte sud d'un peu plus de 11 hectares jouxtant Pavie. Le vignoble s'étage sur un dénivelé de 50 mètres entre le sommet du plateau calcaire à astéries jusqu'au pied de côte, il est planté de 78% de Merlot et 22% de Cabernet franc, avec des densités de plantation de 5500 pieds par hectares pour les vieilles vignes, et 7500 pieds par hectares pour les replantations. L'âge moyen du vignoble est de 35 ans. Les sols et sous-sols peuvent être regroupés globalement en quatre unités (de... [Lire la suite]