Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
18 mai 2017

Un dîner- dégustation au château Mangot (Saint Emilion)

    Samedi premier avril, avant de début de la semaine des dégustations des vins "primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux j'ai été invité par Karl Todeschini à un dîner au château Mangot réunissant pour une très grande majorité des professionnels de la filière "vin" ( journalistes, oenologues, viticulteurs, et gestionnaires de propriétés). Cette soirée autour d'un repas appétissant élaborée par l'équipe de l'Atelier de Candale s'est déroulée dans la bonne humeur, la décontraction, autour de notre passion commune : le... [Lire la suite]

17 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle : (fin)

Les vins qui ont été les plus appréciés par les dégustateurs se trouvent dans cette série, avec aussi une grande déception : une bouteille de Branaire Ducru 2014 (Saint Julien Cru Classé) déviante et défectueuse, probablement trahie par son bouchon. Les vins ont été regoûtés le lendemain (reste des carafes conservées en cave fraîche, et donc sans être à l'aveugle). La cuvée Elégance 2014 du Château Tourteau Cholet (Graves) s'est maintenue au très bon niveau de la veille. Le château Seguin 2014 ( Pessac-Léognan) s'est dégusté un bon... [Lire la suite]
16 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux millésime 2014 à l'aveugle (2)

Nous avons regoûté les vins 24 heures plus tard, après avoir conservé les carafes en cave fraîche. Pour les vins de la première série commentés hier, le château de Malleret 2014 s'est montré un peu plus aimable en finale, avec des tannins un peu plus enrobés, il s'est goûté un cran au dessus de la dégustation à l'aveugle. Bolaire 2014 n'a pas évolué, dans un sens positif comme négatif. Charmail 2014 manque de netteté, c'est d'autant plus regrettable que le vin offre un milieu de bouche charpenté et bien construit. Le Château de... [Lire la suite]
15 mai 2017

Des vins de la Rive Gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle (1)

Ce samedi 13 mai, la séance mensuelle de notre club de dégustation avait pour thème "des vins de Bordeaux de la rive gauche du millésime 2014". Notre groupe réunissait comme d'habitude des professionnels du vin (oenologue, sommelier, viticulteur) et des amateurs expérimentés. Isabelle qui n'évalue pas les vins, a collecté les bouteilles, et a choisi un ordre aléatoire de service. Les vins ont été mis en carafe une heure et demie avant la première dégustation, puis les vins ont été regoûtés une grosse demi-heure après la fin de la... [Lire la suite]
12 mai 2017

Champagne : Larmandier-Bernier : Latitude Extra Brut et Louis Roederer Brut Premier

Ma belle mère est venue passer quelques jours chez nous fin avril. C'est une amatrice de vins de Champagne tant à l'apéritif qu'en accompagnement d'un repas. J'en ai profité pour ouvrir les bouteilles commentées aujourd'hui. Je n'avais pas encore goûté Latitude Extra Brut de Larmandier Bernier (Blanc de Blancs) . C'est un vin frais, dymanique, élancé et aérien, il est très agréable à l'apéritif, mais manque un peu de charpente et de structure pour être servi au cours d'un repas. Le Brut Premier de Louis Roederer est vineux, bien... [Lire la suite]
11 mai 2017

Cornas : Alain Voge : Vieilles Vignes 2005 et Côte Rôtie Jamet 2006

Pour accompagner une queue de boeuf maturé, j'ai ouvert une bouteille de Cornas "vieilles vignes" 2005 d'Alain Voge. La bouteille a été débouchée et épaulée une demie heure, avant le service. Le vin est peu expressif, massif, et manque de charme. La bouteille rebouchée est laissée en cave fraîche pendant deux jours, puis le vin est redégusté à nouveau. Le vin est plus abordable, avec une palette aromatique très épicée, réglissée, et très discrètement fruitée. La bouche est tannique, peu charnue, avec des notes animales (éthyl-phénols)... [Lire la suite]

10 mai 2017

Visite-dégustation au Domaine Morey Coffinet à Chassagne-Montrachet

Nous nous sommes rendus jeudi 2 mars 2017 au Domaine Morey Coffinet à Chassagne Montrachet pour récupérer une commande de vins du millésime 2015. Nous avons été accueillis avec toujours le même plaisir par le sympathique et passionné Thibault Morey qui nous a proposé une remarquable dégustation des vins des millésime 2016 (sur fût) et 2015 en bouteille. L'intense épisode gélif dans la nuit du 26 au 27 avril 2016 a sérieusement endommagé le vignoble bourguignon et Chassagne-Montrachet n' a pas été épargné. Tous les climats ont été... [Lire la suite]
09 mai 2017

Des vins du Priorat et autres dégustés à l'aveugle, et un dîner chez André

André nous a proposé de faire une dégustation des vins du Priorat (Espagne), qu'il a rapportés d'un séjour dans cette région. Nous nous retrouvons, à son domicile, mardi 2 mai avec Emile autour d'un repas. Les plats ont été préparés par les différents participants et se présentent dans cet ordre : soupe à la patate douce, potiron, et beurre de truffe, gnoccis à la betterave et sauce au "riz cuisine", poulet au citron, cerises et tomates-cerises à la violette. Les vins ont été goûtés avant le dîner. Nous débutons par la première... [Lire la suite]
05 mai 2017

Des vins rouges pour le dîner suivant la dégustation des vins de Chablis

Pour le repas qui suit nos dégustations à l'aveugle, selon la formule "Auberge Espagnole" (chaque convive apporte un mets qu'il a choisi), mon épouse a élaboré des lapins de garenne. Nous avons ouvert quelques vins rouges apportés par des participants ou sortant de ma cave. Les vins ont été mis en carafe une demi-heure à une heure avant leur dégustation Les Portes de l'Am 2014 du Domaine du Bouscat est toujours marqué par l'élevage dans sa jeunesse, ceci est dû à son mode d'élaboration. La dégustation de cette cuvée au bout d'une... [Lire la suite]
04 mai 2017

Dégustation, à l'aveugle, de vins de Chablis du millésime 2014 : fin

Cette dernière et troisième série a bénéficié de la bonne aération des vins lors de la deuxième dégustation à l'aveugle avant le rendu des évaluations. Les trois vins commentés sont de styles différents. Les acidités gustatives sont plus ou moins vives, les vins plus ou moins centrés ou construits dans la finesse et l'allonge. Les Preuses 2014 de Joseph Faiveley a dominé la dégustation, à mon avis, ce qui n'a pas été partagé par l'ensemble des dégustateurs (certains dégustateurs n'ont peut-être pas regoûté tous les vins, une... [Lire la suite]