Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
01 avril 2016

Chassagne Montrachet : Morey Coffinet : Clos Saint Jean 2013 et Antonin Guyon : Corton Clos du Roi 2006

Nous avons ouvert une bouteille du Clos Saint Jean 2013 du domaine Morey Coffinet qui a été goûtée sans mise en carafe sur 24 heures. Déjà très accessible lors de la première dégustation, le vin était très bon le lendemain (date du commentaire) : séduisante expression aromatique à tous les stades de la dégustation, centre élégant et plein, finale allongée, persistante, avec des tannins restant enrobés. Un bouteille orpheline de Corton Clos de Roi 2012, qui avait été apportée par un de nos convives a été dégustée sur une durée de... [Lire la suite]

31 mars 2016

Sauternes : Guiraud 2007 et Suduiraut 1990

Mon épouse, amatrice de vins de Sauternes, me rappelle régulièrement qu'un de ses grands plaisirs gustatifs est de boire un verre de Sauternes en début de soirée. C'est la raison principale de la présence de nombreux commentaires, sur ce blog, de vins de cette appellation. Les vins sont bus sur sur une durée de quatre à cinq jours et la bouteille est conservée au réfrigérateur entre temps. Château Guiraud 2007 est une belle réussite dans ce millésime : pureté aromatique, fruits rôtis signant un botrytis de belle qualité,... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mars 2016

Saint Emilion : La Fleur d'Arthus 2010 et Lalande de Pomerol : Haut-Chaigneau 1994

Nous avons ouvert une bouteille du Château La Fleur d'Arthus 2010 cinq ans après la naissance du vin pour apprécier son évolution. Il a été dégusté en bouteille une première fois après avoir été épaulé une heure, puis une deuxième fois 24 heures après et terminé 48 heures après la deuxième dégustation. Il s'est bien abordé dès le premier jour, et s'est amélioré en termes de perception de l'élevage et du fondu des tannins en finale lors des deux dernières dégustations, en perdant très peu de son intensité aromatique. Il devrait... [Lire la suite]
29 mars 2016

Champagne Jacquesson 2002 et Sauternes : Château du Haire 1975

Nous avons fait un voyage en Auvergne, pendant le week-end pascal pour visiter Vulcania et revoir un ami et son épouse que je connais depuis de longues années, du temps où nous menions conjointement nos études universitaires. Nous en avons profité pour ouvrir quelques bouteilles autour de repas qui nous ont donné l'occasion de nous remémorer quelques souvenirs communs. Le Champagne Jacquesson 2002 est entré dans une phase légèrement évoluée, à tous les stades de la dégustation. En fonction des goûts du dégustateur, il est à boire ou... [Lire la suite]
25 mars 2016

Saumur Champigny : Clos Rougeard 2006 et Chinon : La Croix Boissée 2009

Pour terminer la semaine, j'évoque dans ce billet deux vins rouges de Loire. Ils sont été dégustés trois fois en 48 heures en bouteille, une première fois après avoir épaulé le vin une heure et demie avant de le goûter, puis deux fois de suite à 24 heures d'intervalle ( la bouteille a été conservée en cave fraîche à 13°C entre chaque dégustation ). Le Clos Rougeard 2006 est légèrement réduit lors de la première dégustation avec néanmoins quelques doutes sur une simple réduction. Le lendemain, c'est bien nettement des arômes... [Lire la suite]
24 mars 2016

Château Puyanché : blanc 2002, Domaine de Perreau : blanc 2005, et Jean-Marc Boillot : Volnay : Pitures 2004

Lors du repas pris en commun qui suit la dégustation des vins de Cornas où nous regoûtons, bouteilles découvertes, les vins présentés à l'aveugle, des participants nous proposent quelques bouteilles à l'aveugle que je commente aujourd'hui. Le Château Puyanché ( Francs-Côtes de Bordeaux) blanc 2002 a dépassé son plateau de maturité, il est nettement sur la pente descendante. Il est évolué, même en début d'oxydation, et marqué par des arômes tertiaires, et n'a pas le potentiel de garde des meilleurs vins blancs de cette appellation... [Lire la suite]

23 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : fin

Deux participants ont acheté le même vin chez le même caviste sans se concerter évidemment. Les vins sont présentés dans cette série dans l'ordre du service. J'ai souhaité dans ce billet reproduire mes commentaires écrits pendant la dégustation à l'aveugle pour chaque bouteille pour montrer les quelques nuances entre ces deux bouteilles, et leurs similitudes. Les notes et surtout les moyennes du groupe montrent de légères différences d'appréciation ( un petit point d'écart) entre les deux bouteilles. Un participant a apporté un vin... [Lire la suite]
22 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : deuxième partie

Le reste des vins en carafe ( un tiers de la bouteille) sont régoûtés vingt quatre heures plus tard après avoir été conservés dans une cave à 13°C.   Granite 60 millésime 2011 de Vincent Paris a une finale amère, avec un élevage sensible, et quelques notes végétales. La Geynale 2004 n' a pas supporté l'aération et montre un début d'oxydation. Le Vin Noir 2009 de Stéphane Robert est devenu aromatiquement assez atone, l'élevage imprime les mêmes sensations amères et astringentes en finale. La sensations d'acidité des Collines... [Lire la suite]
21 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : première partie

Samedi 19 mars, les adhérents de notre Club de Dégustation sont à nouveau réunis pour une séance consacrée à la dégustation à l'aveugle des vins de l'appellation Cornas. Les vins ont été mis en carafe deux heures avant la dégustation par notre préparatrice habituelle qui ne note pas les vins. Les vins sont évalués par les participants et le tableau de notation est établi avant que les étiquettes  ne soient dévoilées. Il ne s'agit que d'une photographie à un temps t qui aboutit à une appréciation du plaisir ressenti en fonction... [Lire la suite]
18 mars 2016

Saint Joseph : Bernard Gripa : blanc 2014 et Domaine Coursodon : La Sensonne 2009

Nous avons ouvert deux bouteilles de l'appellation Saint-Joseph : un vin blanc et un vin rouge ( 100% Syrah) pour nous préparer à la dégustation de l'appellation Cornas qui fera l'objet de la séance à l'aveugle de notre club demain. La bouteille de Bernard Gripa ( blanc ) 2014 a été épaulée une bonne heure avant la dégustation. Le vin s'est très bien dégusté : très aromatique, élégant, sans sensation d'élevage marqué, et frais. Le plaisir était immédiatement au rendez-vous. La Sensonne 2009 de Pierre et Jérôme Coursodon... [Lire la suite]