Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
24 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (fin)

  Pour clore, ... Concernant l’émission Vino Business qui fait courir tant de bruits actuellement sur le net, il est un mot d’ordre unanime - ou presque – qui aligne les avis de ceux qui ont suivi le reportage : désinformation…   Thème et variation du Bon (la Bourgogne, la biodynamie), de la Brute (les Bordeaux GCC) et du Truand (Jean-Philippe Fort)...   Confusions (pesticides et traitement contre les champignons). Caricatures. Erreurs. Manipulations…manipulations surtout! qui consistent à couper, à sectionner... [Lire la suite]

23 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (2)

Nos bons amis ont absolument tenu à nous offrir d'autres vins standardisés. Histoire de nous rassurer. Nous sommes de bons consommateurs et exactement comme lorsque l'on va au Hilton à Paris, à New York, on aime bien retrouver ce qu'on connaît. Sauf qu'on n'est jamais allés au Hilton. Donc, pour nous faire connaître le bon goût des Hilton, on a bu (on ne déguste pas des vins de Bordeaux, je précise...) La Mondotte qui est exactement pareil que Bellevue. On ouvre la lumière et ô miracle on découvre en plus qu'ils sont de même... [Lire la suite]
22 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (1)

Après notre promenade dans Saint Emilion, aux abords des vignes si dangereuses de nos Grands Crus Classés, puis après que nous avons retiré nos masques, nous sommes allés très courageusement chez nos amis Claire et Nicolas pour nous abreuver de pesticides aromatisés aux raisins.   Isabelle et Daniel à Saint Emilion (à gauche et au milieu)   Claire, Nicolas, Cyrille et Jacques, et quelques autres, sont les derniers mohicans d'un monde déchu, devenu buzinèce - je ne suis pas certaine de l'orthographe, c'est un mot que je... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Bourgueil : Yannick Amirault : Le Grand Clos 2010, Le Défi de Fontenil 2005, Troplong Mondot 2000

Après avoir eu le palais anesthésié par une grande partie des vins du Muscadet dégustés à l’aveugle, nous avons décidé d’ouvrir quelques vins rouges pour accompagner le casse-croute. Nous avons débuté notre « rééducation » par une bouteille de Grand Clos 2010 de Yannick Amirault apportée par notre collègue charentais. Un vin très réussi dans ce millésime, très fruité, bien charpenté, avec des tannins un peu granuleux en finale, qui avec une garde d’une dizaine d’années sera excellent. Notre invitée girondine nous a gratifiés... [Lire la suite]
18 septembre 2014

La Passion selon Stéphane Derenoncourt...

     Récit d'une visite au Domaine de L'A... (rédigé conjointement par Christian Bétourné - à lire une seconde version plus littinéraire..., et les Passionnés de la Rive Droite)           Deux grandes rides descendent de chaque côté de ses yeux de mer. Profondes comme des cicatrices, elles disent que son combat n'a pas toujours été facile en Bordelais. Avant que les batailles de la reconnaissance ne s'apaisent et qu'il puisse prendre racine et se poser, comme un... [Lire la suite]
17 septembre 2014

Dégustation à l'aveugle de vins du Muscadet (fin)

Les apports des participants ont fait que deux vins identiques ont été proposés à la dégustation : Amphibolite Nature 2013 de Jo Landron. Ce doublon n’était connu que de la préparatrice. Les notes moyennes du groupe ont été cohérentes : 12,37 pour la première bouteille et 12,60 pour la deuxième bouteille. La première bouteille avait un léger perlant que la deuxième n’avait pas. Les moyennes ont été difficiles à établir. Si nous faisons abstraction du vin de Rémy Luneau ( millésime 2009) considéré comme déviant par... [Lire la suite]

16 septembre 2014

Dégustation à l'aveugle de vins du Muscadet (2)

La dégustation a globalement offert peu de plaisir, nous avions choisi de ne pas imposer de millésimes pour tenir compte de la faible disponibilité de vins « mûrs » en cave pour les plus jeunes participants. Les vins du millésime 2013 que nous avons goûtés se sont montrés pour une majorité de dégustateurs peu plaisants, et même à la limite du défaut. Ceci dû à la présence d’une acidité gustative très tranchante, même exacerbée jusqu’à rédhibitoire, à tel point qu’il aurait été difficile d’avoir une série plus longue à... [Lire la suite]
15 septembre 2014

Dégustation à l'aveugle de vins du Muscadet (1)

La séance de rentrée de notre club de dégustation pour cette année 2014-2015 avait pout thème «  des vins du Muscadet ». La température fort agréable ( 27°) semblait tout à fait propice pour aborder de tels vins. Les vins ont été mis en carafe, en moyenne une heure avant la dégustation qui a été préparée par Isabelle, qui n’évalue pas les vins. Les participants goûtent les vins à l’aveugle présentés les uns après les autres. A la fin de la série, ils sont redégustés par ceux qui le souhaitent,  puis les notes sont... [Lire la suite]
12 septembre 2014

Dégustation des vins du millésime 2011 au Château Mangot (Saint Emilion)

Nous avons profité des « Portes Ouvertes » de Saint Emilion au tout début du mois de mai dernier pour nous rendre au Château Mangot et déguster les quatre vins élaborés par la famille Todeschini dans le millésime 2011. Château La Brande est frais, fruité et très tonique, il remplit parfaitement son rôle de « vin plaisir » bordelais (vin structuré) que l’on peut boire jeune. Les trois cuvées ( Saint Emilion ) sont très fraîches, et marquées par des fruits mûrs et frais, les différences se font essentiellement sur... [Lire la suite]
11 septembre 2014

Fronsac : La Rousselle 2008 et Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l' A 2008

Quelques vins du millésime 2008 de Bordeaux commencent à se goûter. J’ai voulu savoir ce qu’il en était du château La Rousselle 2008 ( Fronsac). La bouteille, a été épaulée une heure avant la première dégustation, poursuivie sur 48 heures. Lors de cette première dégustation le vin s’est montré renfrogné, avec une aromatique retenue, et des notes d’amertume en finale. L’aération lui a fait beaucoup de bien, comme montre le commentaire ci-dessous, bien que le vin n’ait pas atteint son plateau de maturité. A revoir en 2018. J’ai ouvert,... [Lire la suite]