Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
29 octobre 2015

Saint Emilion : Clos de l'Oratoire 1999 et Pessac-Léognan : Château Seguin 2009

J'ai retrouvé une bouteille solitaire du Clos de l'Oratoire 1999 dans la cave. Je l'ai ouverte et épaulée deux heures avant la première dégustation et regoûtée le lendemain. Le vin commence à être agréable avec un élevage qui se fond, alors que les bouteilles précédentes étaient marquées par un élevage très soutenu. La jeunesse de la robe laisse présager une évolution encore plus positive dans trois à cinq ans en fonction de la température de conservation des bouteilles. Nous avions bien goûté Château Seguin 2009 lors d'une... [Lire la suite]

28 octobre 2015

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud (blanc) 2013 et Saumur : Thierry Germain : l'Insolite 2014

L'élaboration de financiers à la menthe nous a offert l'occasion d'ouvrir une bouteille de Puygueraud blanc 2013. Le vin sans mise en carafe s'est très bien goûté dès l'ouverture et de façon plus complexe le lendemain. Elaboré avec 100% de Sauvignon( blanc et gris), et planté sur des sols et sous-sols argilo-calcaires, il est doté d'une personnalité qui évoque davantage dans la structure certains vins de Sancerre que ceux de Pessac-Léognan. Lors d'une journée passée hier sur le bassin d'Arcachon sous un ciel bleu et une température... [Lire la suite]
27 octobre 2015

Châteauneuf du Pape : Rayas 2003 et Domaine de La Mordorée 2003

Lors de notre visite, jeudi dernier au Château Fleur de Roques, nous avions convenu d'un dîner chez nous le soir même. Joseph nous a proposé d'apporter deux vins ( blanc et rouge). J'ai commenté vendredi dernier le vin blanc offert. J'avais envie de déguster le Châteauneuf du Pape 2003 du Domaine de La Mordorée, acquis à la propriété dès sa mise sur le marché et conservé dans une cave fraîche. Le vin a été mis en carafe, une heure et demie avant la dégustation et a été proposé à l'aveugle à notre hôte. Joseph nous sert à... [Lire la suite]
26 octobre 2015

Saint Emilion : Berliquet 2011 et Montagne Saint Emilion : Beauséjour 2009

Lors de la première dégustation dune première bouteille de Berliquet 2011 en 2013, le vin ne se présentait pas au mieux surtout dans la finale marquée par une amertume notable due au conflit tannins/élevage. J'ai laissé les bouteilles reposées en cave, et j'en ai ouvert une autre, il y a une quinzaine de jours que nous avons dégustée, sans mise en carafe sur une durée de 48 heures. Le vin est désormais en place, sans amertume, et se déguste bien le premier jour, encore mieux le lendemain, il se montre tout à fait conforme à... [Lire la suite]
23 octobre 2015

Domaine Ganevat : Les Chalasses vieilles vignes 2005, et Vincent Girardin : Meursault Genevrières 2007

Lors d'un repas avec des parents de mon épouse, j'ai ouvert une bouteille de Chalasses vieilles vignes 2005 du domaine Ganevat pour accompagner des financiers à la menthe entre autres. Le vin a été mis en carafe deux heures avant la dégustation, s'est excellemment goûté, et s'est maintenu à ce niveau le lendemain. Hier nous sommes allés déguster les vins très réussis ( fermentation alcoolique terminée) de la première vendange (2015) de Joseph Sublett au Château Fleur de Roques à Puisseguin. Nous lui avons proposé de venir dîner sans... [Lire la suite]
22 octobre 2015

Riesling SGN 1998 (Guy Wach), l'Ebrescade 2008 ( Marcel Richaud), La Gargone 2012 (Domaine du Bouscat)

Nous avons dégusté quelques vins, à l'aveugle, apportés par divers participants lors de la fin de soirée qui a suivi la dégustation des Rieslings alsaciens. La bouteille de Riesling Kastelberg SGN 1998 du Domaine des Marronniers a été servi lors de l'intermède entre la dégustation à l'aveugle des Rieslings et le début du repas. C'est un vin élégant et frais, qui ne verse pas dans l'opulence et la grande concentration comme certains de ses congénères. Nous avons regoûté les Rieslings, bouteille découverte, pendant le repas. Les deux... [Lire la suite]

21 octobre 2015

Des Rieslings alsaciens à l'aveugle au club Jean Melin (fin)

Cette dernière série a fait l'objet d'évaluations assez homogènes si l'on excepte un dégustateur pour le Clos Mathis 2007 du domaine Ostertag, et un autre pour le Kastelberg 2008 de Rémi Gresser. Nous avons de plus dans notre groupe un participant qui note bas, ce qui a influé, pour partie, sur la hauteur de la moyenne du groupe. Deux vins autrichiens et allemands « pirates » ont été incorporés, avec succès pour le vin allemand. Certains d'entre nous ont choisi de ne pas mettre des vins des ténors alsaciens pour leur laisser le... [Lire la suite]
20 octobre 2015

Des Rieslings alsaciens à l'aveugle au club Jean Melin ( deuxième partie) Louis Sipp, Deiss, Pichler (Autriche) et Fuchs

Cette deuxième série a suscité d'intéressantes discussions après le dévoilement des vins. Pour ma part l'Osterberg 2008 de Louis Sipp a dominé cette séquence, un vin d'une grande jeunesse, doté d'un excellent potentiel se goûtant parfaitement sec, qui a souffert d'une aération insuffisante comme l'a montré la dégustation au cours du repas qui a suivi. Gruenspiel 2008 de Marcel Deiss était, de l'avis quasiment général, oxydé. Kirchberg de Ribeauvillé 2009 d'Henry Fuchs présentait un profil étonnant : une première partie de bouche... [Lire la suite]
19 octobre 2015

Des Rieslings alsaciens à l'aveugle au club Jean Melin ( première partie) : Domaine des Marronniers, Josmeyer et J.-P. Schmitt

Nous avons dédié la séance du samedi 17 octobre 2015 aux Rieslings alsaciens (de préférence) et pour les participants qui en avaient en cave ceux du millésimes 2007 et 2008. Deux adhérents à l'esprit ludique ont apporté des rieslings autrichiens et allemands. Les vins ont été mis en carafe une heure et demie avant la dégustation par mon épouse qui gère la dégustation et n'évalue pas les vins. Les vins sont dégustés à l'aveugle et les évaluations sont rendues avant que les bouteilles ne soient dévoilées. La dégustation a comme... [Lire la suite]
16 octobre 2015

Saint Emilion : Grand Corbin Despagne 1998 et Haut-Médoc : Sociando-Mallet 2001

Des parents de mon épouse, en vacances dans le nord Médoc sont venus dîner un soir chez nous. Nous avons ouvert deux bouteilles de Bordeaux ( rive droite et rive gauche) pour accompagner des cèpes à la crème de marron, émulsion en persillade et de la joue de porc confite accompagnée d'épeautre au blé et lentilles…. puis un Saint Nectaire fermier. Les deux vins ont été mis en carafe trois heures avant la dégustation. Grand Corbin Despagne 1998 (Saint Emilion) s'aborde avec plaisir, le seul petit reproche que l'on peut lui faire... [Lire la suite]