Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
28 mars 2017

Sancerre : Antony Girard : La Clef du Récit 2014, Corton André : Pommard Premier Cru 2002, et René Rostaing : Les Lézardes 2013

  Fin février, Joseph m'a proposé de venir partager un déjeuner avec lui dans son Château Fleur de Roques à Puisseguin. Il est également producteur de vins en plus d'être un amateur passionné de dégustations. Nous en profitons pour faire déguster l'un à l'autre, à l'aveugle, des bouteilles que nous choisissons dans nos caves respectives, autour du repas composé d'une tartinade de poulet et de merguez, de sushimi de merlu et de colin au citron et au gingembre, d'un parmentier de canard, de fromages, et de mignardises. Nous avons... [Lire la suite]

27 mars 2017

Des vins sudistes dégustés ce dernier mois

Je commente aujourd'hui quelques vins sudistes qui ont été ouverts pendant ce dernier mois. Une première dégustation, après avoir débouché et épaulé la bouteille une heure avant le service, puis une seconde dégustation du reste de la bouteille  24 heures plus tard après conservation en cave fraîche. Le Lirac Reine des Bois 2013 du Domaine de La Mordorée est issu d'une millésime un peu ingrat, le vin n'a pas le rayonnement des meilleurs millésimes, il est encore un peu austère surtout en finale, lors des deux dégustations, il... [Lire la suite]
24 mars 2017

Quelques vins bus ce dernier mois

Voici quelques vins qui ont été dégustés ce dernier mois, les jours de semaine selon le protocole habituel. Une première dégustation, après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure avant le service, puis une seconde dégustation du reste de la bouteille , 24 heures plus tard après conservation en cave fraîche. Le domaine de l'Ecu Gneiss 2010 s'est bien goûté dès le premier jour et est resté au même niveau le lendemain, avec les qualités connues de cette cuvée et de cette propriété dans un très bon millésime qui offre une belle... [Lire la suite]
23 mars 2017

Visite-dégustation au Domaine Rossignol-Trapet (Gevrey-Chambertin) : les Grands Crus (fin)

Les vignes du Domaine sont travaillées en Biodynamie. Nous n'avons pas évoqué la question des préparats (500 à 507) mais uniquement celle des traitements par les produits de contact (soufre et bouillie bordelaise). Ces produits de contact sont lessivés par les épisodes pluvieux ce qui nécessite de la part du vigneron beaucoup d'attention et de réactivité pour retraiter dans les meilleurs délais, après les pluies continues. Nous avons abordé la question de la réduction souvent rédhibitoire dans les vins travaillés en biodynamie en... [Lire la suite]
22 mars 2017

Visite-dégustation au Domaine Rossignol-Trapet à Gevrey-Chambertin : les Villages et les Premiers Crus : première partie

            Nous n'avions jusqu'à présent que peu goûté des vins de cette propriété. Un Clos Prieur 2001 acheté aux enchères nous avait bien plu. Une bouteille Gevrey Chambertin Village "aux Etelois" 2009, dégustée avec nos amis Nicolas et Matthieu s'était montrée remarquable (pour un Village) et nous a donné une grande envie de visiter cette propriété. Nous nous sommes rendus le premier mars dernier au domaine où nous avons été reçus chaleureusement par Nicolas Rossignol pendant trois heures.... [Lire la suite]
21 mars 2017

Châteauneuf du Pape : Rayas 2000 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2013

Les deux vins suivants ont été placés avec un confit de joue de boeuf et de queue de boeuf. Plusieurs heures de mijotage avec de la graisse d'oie... quelques carottes ajoutées en fin de cuisson, des épices douces, de la girofle et du vin rouge. La recette est tout à fait classique mais je dois à la qualité de la viande de mon boucher un mets d'une saveur magnifique.   Le Bordeaux a été placé sur un gaperon et un chaource affiné. Ce sont des alliances que nous faisons souvent et que nos lecteurs ont sans doute déjà... [Lire la suite]

20 mars 2017

Sancerre : Vincent Pinard : Chêne Marchand 2013, et Guigal : Hermitage : blanc 2006

Invitation au débotté, bouteilles décidées la veille et menu en partie cuisiné maison. Les heures professionnelles dépassent amplement les temps de travail à cette époque de l'année et allier les plaisirs de la table et les réunions entre amis avec les obligations des emplois (comptabilité, vignes, conseils de classe, impose de savoir déléguer et de mesurer les moments de retrouvailles. Nos amis partagent bien ce point de vue, et sortir en pleine semaine pour un temps de table raisonnable convient assez. Je ne commenterai donc... [Lire la suite]
17 mars 2017

Des vins bus au cours du dîner suivant la dégustation des vins de La Rioja

Je commente aujourd'hui quelques vins bus lors du dîner qui a suivi la dégustation à l'aveugle des vins de La Rioja. Un dîner sans chichi, façon auberge espagnole, où chaque participant apporte un mets de son choix en l'occurrence : feuilletés divers, cake aux olives, boeuf aux carottes, fromages et crèmes desserts (chocolat, vanille, et amande-verveine) . Le vin blanc de La Rioja Turrax Inedito 2014 est un vin simple, frais, agréable et sans prétention. Le reste de la bouteille conservé en cave fraîche regoûté 24 heures plus tard... [Lire la suite]
16 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion : fin

Les carafes ont été conservées en cave fraîche, puis les vins ont été redégustés vingt quatre heures plus tard. Montecillo Gran Reserva 1996 est oxydé, avec un profil aromatique de vin élevé en solera. Ad Libitum 2015 montre une accentuation de l'élevage, avec une palette aromatique de fruits confiturés. La Montesa 2013 est le seul vin qui s'est amélioré, l'élevage est moins présent, l'amertume est légère ce qui aboutit à un meilleur équilibre en finale, avec d'agréables arômes de " Mon Chéri" Pagos de Arbenta 2011 est encore... [Lire la suite]
15 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion (2)

Ce qui a interpellé l'ensemble des participants à cette dégustation c'est la question de l'élevage. Les finales des vins sont amères, astringentes, et asséchantes, avec parfois des sensations de sucrosité. Ce sont des symptomes d'élevage trop appuyé ou disproportionné, qui ne sont pas en adéquation avec la matière, qui assez souvent est de bonne qualité sous ce masque boisé. Les sites des différentes propriétés des vins dégustés lors de cette séance sont peu informatifs ou très flous sur cette question. Nous n'avons globalement... [Lire la suite]