Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
11 avril 2017

Des vins " primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Pauillac

La dégustation nous a permis de constater que cette appellation est très réussie dans ce millésime. Quasiment tous les vins sont frais, aromatiques (sans arôme de poivron), bien centrés, longs, et dignes d'intérêt. Il ont le véritable caractère Pauillacais des grands millésimes dans cette appellation : énergique, corsé, avec un très bon enrobage des tannins dans les finales, même si elles sont parfois fermes. Deux vins m'ont semblé être de très haut niveau : Lynch-Bages ( puissant, et énergique) et Pichon Longueville Contesse Lalande... [Lire la suite]

10 avril 2017

Des vins "primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Emilion

La dégustation, dans de très bonnes conditions au Hangar 14 à Bordeaux, a montré des vins réussis à très grands surtout ceux issus du plateau calcaire et des côteaux. Ce millésime 2016 a la particularité d'offrir une très bonne lecture des terroirs. Le millésime 2016 accusant un retard de dix à quinze jours à la floraison à cause d'un printemps pluvieux et froid, a été suivi d'un été chaud et très sec qui n'a pas permis de rattraper ce retard par manque d'eau jusqu'aux pluies tardives du 13 et 14 septembre qui ont enfin permis d'... [Lire la suite]
07 avril 2017

Des vins "primeurs" du millésime 2016 : l'appellation Saint Julien

L'appellation Saint Julien nous offre une belle diversité des vins, avec des degrés différents d'interprétation selon le lieu et le terroir. Je ne reviendrai pas en détail sur les propriétés qui quittent l'UGC dans ces dégustations collectives, au fur et à mesure du temps. Si l'on se fie aux déclarations diverses et variées, je crois comprendre que les conditions de dégustations n'étaient pas jugées comme optimales. Je n'ai jamais trouvé d'aussi bonnes conditions de dégustation que celles proposées par la nouvelle équipe... [Lire la suite]
06 avril 2017

Des vins "Primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux : l'appellation Pomerol à l'UGC

Nous débutons les commentaires des vins "Primeurs" du millésime 2016 de Bordeaux par l'appellation Pomerol. Les vins ont été degustés dans de très bonnes conditions à l'UGC au Hangar 14 à Bordeaux. La température de service était bien ajustée, avec une dizaine de verres servis simultanément qui permettaient d'apprécier comparativement les profils des différents vins. Ce millésime 2016 sec et de cycle de long ne s'est pas prêté à élaborer des vins très mûrs, voire surmûris, car après l'équinoxe d'automne, le mûrissement était très... [Lire la suite]
05 avril 2017

Climatologie du millésime 2016 à Bordeaux

Climatologie du millésime 2016 à Bordeaux Avant de commencer demain les premiers commentaires des vins "primeurs" du millésime 2016 à Bordeaux, je rappelle dans ce long billet les conditions climatiques de ce millésime.  Les données météorologiques sont issues de la station météorologique de Bordeaux-Mérignac . Les chiffres entre parenthèses indiquent de gauche à droite:la température maximale moyenne, la température minimale moyenne, la température moyenne, puis les précipitations cumulées en millimètres. Les... [Lire la suite]
04 avril 2017

Saint Emilion : Grand Corbin Despagne 1998, Marc Sorrel : Hermitage 2007, et Albert Mann : Pinot Gris : Vendanges Tardives 2008

Les deux vins commentés ce jour ont été servis sur les deux plats de viande : le Saint Emilion sur le foie gras et l'Hermitage sur le pigeon. Nous sommes dans des accords plutôt classiques. Ils ont l'avantage de convenir à tous les palais et ne pas proposer des notes discordantes. Le chutney de myrtilles a réhaussé la viande du pigeon qui a juste été poêlée et qui par ce procédé a permis qu'il n'y ait pas forcément les notes giboyeuses trop exacerbées qu'on luil connaît. Avec les poires confites, c'est la VT de Mann que nous avons... [Lire la suite]

03 avril 2017

Domaine de l'Agapé : Rosacker : Riesling 2010, et Chablis : Vincent Dauvissat : Vaillons 2008

Juste avant la semaine des Primeurs, qui sera donc particulièrement dense, et commentée à compter du jeudi 6 avril, nous profitons d'un temps d'accalmie pour réunir à notre table un vigneron de Pomerol et un oenologue, de renom acquis. Ils ne se connaissaient pas, mais ce que nous savons trop bien se vérifie une fois de plus. Le monde du vin réunit toujours des gens passionnés, passionnants, amateurs de gastronomie, ouverts à toute rencontrer vinique et la découverte de vins provenant d'autres régions... [Lire la suite]
31 mars 2017

Saint Julien : Léoville Barton 2002, et Jean-Marc Burgaud : Morgon : cuvée James 2010

Pour accompagner un épaule d'agneau cuite en basse température, j'ai ouvert une bouteille de Léoville Barton 2002. le vin a été mis en carafe deux petites heures avant d'être servi, il s'est excellemment goûté et l'accord classique avec l'agneau a évidemment très bien fonctionné. Regoûté le lendemain, le vin nous a proposé une palette aromatique un peu plus complexe sans se départir des qualités de structure et de texture qu'il nous avait offert la veille. Il sera sur son plateau de maturité pour son vingtième anniversaire. Ayant... [Lire la suite]
30 mars 2017

Une dégustation éclectique lors d'un dîner chez André

André nous a conviés à un dîner chez lui samedi 19 mars. Nous avons avant le repas fait une dégustation à caractère oenologique avec cinq échantillons élaborés à partir d'un Sauvignon bordelais. A partir de l'échantillon témoin, nous l'avons comparé à quatre autres vins élaborés respectivement avec l'ajout de glutation, d'azote minéral, de vitamines, et d'acides aminés. Nous avons pu observer à la dégustation l'incidence de ces différents apports sur l'aromatique et/ou le profil des vins. Ce fut instructif et amusant. Autour du... [Lire la suite]
29 mars 2017

Givry : François Lumpp : A La vigne Rouge 2014, et Daniel Bouland : Morgon Corcelette 2011

Voici les commentaires de deux vins de Bourgogne dégustés ce dernier mois. Comme d'habitude les vins ont été goûtés une première fois (bouteille ouverte et épaulée une heure avant le service), puis conservés en cave fraîche et redégustés vingt quatre heures plus tard. La bouteille de Givry "A La Vigne Rouge " 2014 de François Lumpp s'est très bien goûtée dès la première dégustation, et offre déjà un très bon plaisir, elle s'est bien tenue le lendemain en restant au même niveau, et sans modification notable. Le Morgon Corcelette... [Lire la suite]