Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
03 mars 2017

Australie : Seppelt D.P 63 : Rutherglen : Show Muscat, et Clare Valley : Mount Horrocks : Riesling : Cordon Cut 2005

Les vins sont servis en carafe, à l'aveugle, et accompagnent les desserts.   Nous terminons ce repas avec deux vins liquoreux en provenance d'Australie. Seppelt D.P 63 Rutherglen Show Muscat offre une palette aromatique complexe, beaucoup de présence en bouche, mais la finale est à mon goût trop déséquilibrée pour pour apporter un très bon plaisir au dégustateur. Ce vin est élaboré selon le principe des Vins Doux Naturels (VDN) c'est à dire celui des vins mutés. Le vin Mount Horrocks : Riesling : Cordon Cut 2005... [Lire la suite]

02 mars 2017

Saint Emilion : Le Tertre Roteboeuf 1998, et Cheval Blanc 1986

Les vins sont servis à l'aveugle, en carafe. Le tertre Roteboeuf 1998 est plutôt méconnaissable, c'est un vin assez austère, surtout en finale. Il n'a pas la signature habituelle des vins de François Mitjavile un fruit expressif avec une dominante de cerises mûres, de la pulpe, une grande chair, avec un développement sensuel à tous les stades de la dégustation, beaucoup de présence en bouche, et une finale luxuriante. Cette bouteille n'est pas dans la conception du vin qu'en a son géniteur, en l'occurrence celle de vins que l'on peut... [Lire la suite]
01 mars 2017

Palette : Château Simone : rouge 2009, et Palmer Hermitagé : récolte 2004

Les vins sont servis à l'aveugle en carafe, et accompagnent des poulets de Bresse. Le Château Simone (Palette) rouge 2009 est élaboré avec des vignes de 50 ans de moyenne d'âge, plantées en coteaux exposés au nord sur des sols d'éboulis calcaire. L'encépagement est composé de Grenache ( 45%), Mourvèdre (30%), Cinsault (50%), et 20% de divers cépages (Syrah, Carignan, Castet, Manosquin, etc.) Le raisins sont égrappés , légèrement foulés et vinifiés, en utilisant des levures indigènes, en petites cuves, avec des extractions par... [Lire la suite]
28 février 2017

Rioja: Lopez de Heredia : Vina Graviona ( blanc) 2003, et Alsace : Trimbach : Clos Saint Hune 1997

Les vins sont servis en carafe, et dégustés à l'aveugle. Le vin blanc de la Rioja du domaine Lopez de Heredia dénommé Vina Graviona 2003 n'est probablement pas au meilleur de sa forme avec quelques légers symptômes d'oxydation (certains dégustateurs n'évoquent qu'une évolution normale). La finale ne possède pas une fraîcheur suffisante (effet millésime) même si elle est en partie contrebalancée par de nettes sensations salines. Ce vin paraît desservi par le caractère caniculaire du millésime. Il serait intéressant de déguster un... [Lire la suite]
27 février 2017

Champagne : De Sousa : Cuvée des Caudalies, et Bollinger : Grande Année 1996

Alex et Christine nous ont conviés à un repas/dégustation dans leur domicile bordelais. Nous faisons connaissance avec quelques-uns de leurs amis d'origine anglaise, résidant en Gironde, pour la plupart ayant des activités dans différents secteurs de la filière viti-vinicole. Note hôte nous propose d'accompagner les amuse-bouche avec deux vins de Champagne qui ne sont pas servis à l'aveugle. Je n'avais jamais eu l'occasion de goûter la Cuvée des Caudalies de la maison De Souza, cette bouteille a été dégorgée en 2008 et a été... [Lire la suite]
24 février 2017

Domaine de La Romanée Conti : La Tâche 2009, Kopke : Porto Colheita 1966, Josmeyer : Riesling : Hengst V.T 2001

Le premier vin La Tâche 2009 du Domaine de La Romanée Conti commenté dans ce billet a été servi, en carafe à l'aveugle, en deuxième position. Notre hôte qui l'avait fort bien goûté une quinzaine de jours auparavant avant décidé de ce fait de nous le faire découvrir. La première dégustation après le service nous montre un vin à l'aromatique discrète, une très belle bouche, avec une finale pas complètement épanouie. Nous décidons de laisser le vin s'aérer dans le verre, et nous le regoûtons deux heures et demie à trois heures plus tard.... [Lire la suite]

23 février 2017

Bourgogne : Denis Mortet : Gevrey-Chambertin : Les Champeaux 2002, et Clos de Tart 1999

Nous reprenons un petit supplément de bœuf bourguignon, avant d'attaquer cette deuxième série. Le premier vin servi nous offre un style « moderne », il fait cependant une belle unanimité pour nos palais bordelais. Ses qualités sont pour les dégustateurs de cette soirée indéniables. C'est un vin très aromatique, dotée d'une grande chair à tous les stades de la dégustation, riche, intense, puissant, long harmonieux et complexe. Le vin suivant Clos du Tart 1999 ne m'a pas paru au mieux, et pour tout dire très tannique. 1999... [Lire la suite]
22 février 2017

David Duband : Charmes-Chambertin 2012, et Emmanuel Rouget : Cros Parantoux 2006

Les vins commentés aujourd'hui, servis en carafe à l'aveugle, ont accompagné un bœuf bourguignon issu d'une belle viande rassie, et ses petits légumes glacés ( carottes et navets).   Le Charmes-Chambertin 2012 de David Duband a fait l'objet de discussions, portant notamment sur son milieu de bouche. Certains dégustateurs ne l'ont pas trouvé suffisamment charpenté pour un Grand Cru. C'est un avis que je ne partage pas, j'ai trouvé le vin bien centré dans un millésime de bonne facture, avec un bel enrobage des tannins à tous... [Lire la suite]
21 février 2017

Champagne : Agrapart : Terroirs Extra Brut, et Ramonet : Bienvenues-Batard-Montrachet 2009

Un de nos amis nous a invité à un dîner-dégustation. Nous nous retrouvons avec quelques passionnés pour une soirée qui, ce que nous apprend notre hôte dès notre arrivée, sera consacrée à la dégustation à l'aveugle de vins de Bourgogne, avec quelques "extra" en ouverture et en fin de repas. Nous débutons la dégustation par un Champagne Agrapart Terroirs Extra Brut, servi bouteille découverte, que nous avons trouvé excellent.   Le vin suivant est servi, à l'aveugle, en carafe. Il remplacera au «  pied levé » un Corton... [Lire la suite]
20 février 2017

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011 et Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2012

Nous continuons à suivre l'évolution des vins de la rive droite de Bordeaux. Les deux vins commentés aujourd'hui ont été dégustés en bouteille sans mise en carafe sur une durée de 24 heures (une première dégustation après avoir épaulé la bouteille une demi-heure avant de goûter le vin , puis le reste (moitié de la bouteille ) le lendemain. Nous n'avons pas noté de nettes évolutions entre ces deux dégustations si ce n'est des tannins un peu moins fermes en finale. Larcis Ducasse 2011 aura encore besoin d'une garde supplémentaires de... [Lire la suite]