Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
31 juillet 2017

Champagne : Philipponnat : Royale Réserve Non Dosé, et Louis Sipp : Riesling Osterberg 2010 pour débuter le dîner

L'arrivée de frères et soeurs dans la région, de passage pour se rendre dans des lieux de vacances est l'occasion de fêter leur présence et de leur présenter nos amis. La réunion autour de la table avait pour thème le lièvre à la royale qui est une recette que je fais une fois l'an grâce aux produits de la chasse d'un oncle. Mais, bien sûr, il n'est pas de plat qui ne puisse être accompagné d'entrée et de mises en bouche. Pour faire dans l'opposition de saveurs, et de consistance, j'opte pour des coquillages (amandes, palourdes et... [Lire la suite]

28 juillet 2017

Domaine des Baumard : Vert de l'Or, Pauillac : Domaine Les Sadons 2013, Châteauneuf du Pape : La Janasse : Chaupin 2005

La veille de la dégustation relatée ici et là, il était question de rencontrer André. Nous avons laissé isabelle préparer les vins chez André....               .....et durant ce temps, à Saint Emilion, nous devisions de la beauté du monde, car étant convaincus qu'on ne pouvait plus le refaire, autant se convaincre qu'il est fabuleux! André et moi avons picoré des petites mises en bouche qu'elle nous avait préparées et à son retour, nous avons apprécié un pigeon cuit au vin rouge qu'elle... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Rémi Gresser : Riesling Kastelberg 2008, Côte Rôtie : Saint Cosme 2005, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Les températures devenues plus clémentes permettent que nous invitions sur notre terrasse en toute simplicité, bien évidemment, nos amis habitués à la maison et qui partagent notre goût de la dégustation. Après des huîtres en gelée et une crème d'artichaut au citron et à l'ail, je prévois des lasagnes, puis des fruits. Difficile de faire plus ordinaire... mais justement, partager l'ordinaire d'un dîner pour simplement discuter et déguster dans la fraîcheur nocturne, c'est le goût des choses simples... Les heures s'égrènent sans... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Les Ormes de Pez 2000, Cos Labory 2003, et Daumas Gassac 2005

Une période de temps plus frais, nous a permis d'ouvrir quelques vins de la rive gauche, et un vin du Languedoc à base de Cabernet Sauvignon. Les vins comme d' habitude sont goûtés pour eux-mêmes et ont accompagné des plats d'agneau (grillades ou rôtis). Les Ormes de Pez 2000 a bien évolué depuis la dernière dégustation. Il se goûte bien lors de la première fois, et se présente à son meilleur niveau à ce stade le lendemain. La tanins sont quasiment fondus, l'élevage est intégré, il offre une bonne fraîcheur, et une palette... [Lire la suite]
12 juillet 2017

Buisson-Charles Meursault Vieilles Vignes 2014, Louis Sipp Riesling Kirchberg de Ribeauvillé 2010, Domaine de la Solitude 2009

Pour accompagner des poissons (soles et turbot), nous avons ouvert deux vins blancs, le vin rouge a été servi avec de l'agneau. La bouteille de Meursault Vieilles Vignes 2014 (Buisson-Charles) dont nous souhaitions voir la capacité de garde s'est révélée un peu renfrognée le premier jour, et très bonne le lendemain : aromatique, d'une bonne densité, fraîche et allongée. Il faudra attendre deux à trois ans en fonction de la température de la cave pour commencer à l'apprécier à l'ouverture de la bouteille. Le Riesling Kirchberg de... [Lire la suite]
07 juillet 2017

Domaine Huet : Le Haut Lieu 2012, Château de Bouillerot : Cep d'Antan 2014, et Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2011

Un de mes bons copains que je rencontrais souvent lorsqu'il travaillait dans la vente de vins est venu nous rendre visite pour un apéritif prolongé. Ce fut l'occasion d'ouvrir quelques bouteilles en sa compagnie. Les deux premiers vins, évoqués dans ce paragraphe ont été ouverts une heure avant le service, épaulés et dégustés une première fois pour m'assurer qu'ils n'étaient pas défecteux. Les commentaires sont ceux de la deuxième dégustation une à deux heures plus tard.   Le Haut Lieu 2012 (Domaine Huet) présente déjà des... [Lire la suite]

15 juin 2017

Crozes Hermitage : David Reynaud : cuvée Georges Reynaud 2014, et Terrasses du Larzac : Montcalmès 2013

Une jeune amatrice de vins à base de syrah ou de pure Syrah est venue chez nous pour le long week-end de la Pentecôte. Pour accompagner une épaule d'agneau à la sauge du jardin, j'ai ouvert les deux vins suivants. Crozes Hermitage de David Reynaud cuvée Georges Reynaud 2014 élaboré à partir d'un vignoble travaillé en biodynamie. Ce vin m'a été recommandé par mon caviste, après lui avoir dit que je n'avais jamais goûté les vins de ce vigneron. Le vin s'est très bien dégusté, il est aromatique, élégant, fin, dans une construction... [Lire la suite]
13 juin 2017

Sancerre : Domaine Fouassier : Clos du Paradis 2015, Bordeaux : Sauvignon by Beynat, et Saint Emilion : Les Gravières 2010

Début juin, André nous a conviés à une dégustation de vins blancs, dégustés à l'aveugle, et bus en accompagnement de poissons cuits à la plancha (sardines, thon et daurade ), suivie d'une salade de fruits rouges. Le Clos du paradis 2015 (Sancerre du Domaine Fouassier) malgré une palette aromatique avenante, n'a pas l'équilibre et le punch des millésimes plus frais ; il y a un déséquilibre entre une première partie de bouche richement dotée et une finale un peu pataude, avec une très légère sensation de sucres résiduels. La cuvée... [Lire la suite]
07 juin 2017

Cos d'Estournel 1990, Clos des Lambrays 2008, et Suduiraut 1999

Le repas se poursuit avec un rôti de boeuf, des fromages et des desserts ( tartes au myrtilles et aux framboises et verrines à la panacotta, mousse au chocolat, et salade de fruits). Les vins suivant sont servis en carafe, à l'aveugle. Cos d'Estournel 1990 est contaminé par les éthyl-phénols, mais pas suffisamment à ce stade du vieillissement pour que ce soit rédhibitoire. Ce défaut l'empêche d'exprimer toutes les qualités qu'aurait une bouteille saine. Clos de Lambrays 2008 s'est gouté excellemment. Il n'a pas en finale l'acidité... [Lire la suite]
06 juin 2017

Champagne : Moët et Chandon millésime 2004, et Sancerre : Vincent Pinard : Harmonie 2013

Nous avons été conviés, avec quelques autres amis amateurs de vins, dans le Bourgeais, le jeudi de l'Ascension pour un repas/dégustation. Pour accompagner les mises en bouche (parmi lesquelles quelques toasts au saumon fumé, et des rillettes de lamproie), notre hôte nous a servi un vin de Champagne Moet et Chandon du millésime 2004, qui s'est très bien goûté et a très bien tenu son rôle avec les mets précités. La salade de crevettes, de pamplemousse, et d'avocat a été accompagnée par le Sancerre Harmonie 2013 de Vincent Pinard. L'... [Lire la suite]