Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
06 janvier 2017

Luigi Giusti : Lacrima di Morro d'Alba 2013, Sigalas-Rabaud 2001, et Mas Amiel : Cuvée Spéciale 10 ans d'âge

Fromage ET desserts.... et le "s" à desserts, évidemment.... pour plusieurs vins!   Le fromage est apporté par Bernard  : il s'agit de deux pecorino et .... soucieux de l'exactitude de l'accord, il nous apporte un Lacrima di Morra d'Alba, un vin d'Italie. L'un des deux fromages est même à la truffe et exhale à la perfection les senteurs du tuber melanosporum! Que vivre mieux? ... quand même les rêves ne vous font pas entrevoir cette perfection gustative?   Pour les desserts, Didier a opté sur des mignardises très... [Lire la suite]

05 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 et Saint Emilion : La Mondotte 2007

Arrive le plat principal : pure gourmandise...  Nous vérifions avec plaisir ce qui depuis dix ans participe de notre patrimoine culturel immatériel de l'humanité! Nous célébrons hautement cet art du bien manger qui va de pair avec la joie des retrouvailles. Le lièvre est typiquement le plat de gibier qui se marie à merveilles avec le foie gras.   Nous l'accompagnons de deux vins que tout oppose, ils sont offerts à l'aveugle en position 5 et 7!     Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 le vin n'a pas... [Lire la suite]
30 décembre 2016

Quelques Crémants dégustés fin décembre

Sachant que nous allions rencontrer pendant la semaine précédant Noël des amateurs de vins effervescents, nous avons fait l'acquisition de quelques bouteilles de Crémants élaborés dans diverses régions viticoles françaises. Les vins ont été dégustés «  bouteilles découvertes » Le Vouvray du Domaine des Aubuisières Brut Méthode Traditionnelle manque un peu de précision aromatique, et est marqué par des sucres résiduels (4,5 grammes dans le site de la propriété ! Mais, pour notre part, un ressenti plus élevé) dans sa... [Lire la suite]
22 décembre 2016

Margaux : Château du Tertre 2000 et Hermitage : Vidal-Fleury 2001

Comme expliqué dans le billet précédent, ces deux vins ont été placés sur un Saint Nectaire et un Saint- Marcellin. Nous trouvons sur notre marché local cette belle spécialité du Dauphiné, appréciée affinée, jaunie et vieille d'un mois environ. Le goût reste très suave, confine aux saveurs de noisette et a la texture du beurre. Dans cette configuration, ce fromage reste un compagnon très plaisant pour les vins rouges de Bordeaux. Sur le dessert, nous avons apprécié le Saussignac qui était ouvert depuis 48 heures environ. Ce liquoreux... [Lire la suite]
21 décembre 2016

Chablis : Domaine Buisson-Charles : Les Lys 2014 et Saint Emilion : Larcis Ducasse 2013

Joseph est un habitué de notre table : il vient selon ses possibilités, et le plus souvent qu'il le peut, car passionné de vins, il échange des heures durant avec Daniel. Vigneron depuis deux millésimes, il vit cette nouvelle expérience professionnelle avec brio, fougue et bonheur. Lire ICI Je propose un menu classique ;  filet de sole à l'orange, ris de veau laqués et pleurotes, saint Nectaire et sabayon. Nous sommes dans les classiques de la cuisine française. Ces plats ont pour avantage de bien s'associer avec les vins... [Lire la suite]
16 décembre 2016

Volnay : Fanny Sabre 2014 et Côte Rôtie : Patrick et Christophe Bonnefond : Les Rochains 2005

Les deux bouteilles commentées aujourd'hui ont été légèrement épaulées pour la première dégustation puis regoûtées le lendemain, après conservation dans une cave fraîche. Lors d'un séjour en Bourgogne en avril 2016 nous avons logé à Pommard à la Compagnie Fanny. Nous avons pu déguster sur place des vins élaborés par Fanny Sabre que nous avons appréciés, et fait l'acquisition de quelques bouteilles pour les déguster chez nous. Nous avons été déçus par une bouteille de Beaune Premier Cru 2013, un vin fortement réduit lors des deux... [Lire la suite]

09 décembre 2016

Bordeaux : vins rouges, Loire et Saussignac en vins liquoreux

Lors du dîner qui a suivi la remarquable dégustation de rieslings alsaciens et allemands. Des participants nous ont proposé de goûter à l'aveugle des vins qu'ils avaient apportés. Les vins ont été mis en carafe une bonne heure avant la dégustation. François nous sert deux vins de la rive droite de propriétés qu'il commence à conseiller. Utopie 2014 du Château Saincrit ( Bordeaux supérieur) se présente bien dans la première partie de la dégustation mais la finale manque de charme et de fraîcheur, avec des sensations asséchantes dues... [Lire la suite]
08 décembre 2016

Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier : rouge 1971 et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 1988

Les deux derniers vins du repas sont servis à l'aveugle. Le domaine de Chevalier rouge 1971 accompagne les fromages. J'avais eu le grand plaisir de boire un excellent vin de cette propriété du millésime 1964, offert par un ami cher, avec qui nous devions le partager. Le destin, parfois injuste, ne l' a pas permis, il s'en est allé, avant que cette bouteille, dont il était un peu sceptique sur la qualité, ne lui apporte la joie et le sourire d'un très beau vin bu entre amis passionnés. Cette bouteille du Domaine de Chevalier 1971,... [Lire la suite]
07 décembre 2016

IGP Alpilles : Domaine de Trévallon 2001 et Pomerol : Gazin 1981

Le repas se poursuit avec deux vins rouges servis en carafe, à l'aveugle, pour accompagner un filet de bœuf, pommes «pont-neuf», avec une sauce élaborée avec les troisièmes presses de La Fleur de Roques 2016. L'accord a bien fonctionné avec le premier vin commenté. Trévallon 2001 que j'avais goûté à un excellent niveau, il y a trois ans, s 'est encore bonifié. Il a toutes les qualités d'un grand vin : complexité aromatique, velouté à soyeux de texture, corps dense et profond, et une finale longue harmonieuse, et... [Lire la suite]
06 décembre 2016

Chablis : Dauvissat : Premier Cru Séchet 2007 et Sancerre : Alphonse Mellot : Edmond 2006

        Le repas se poursuit avec deux vins blancs servis à l'aveugle, après avoir été mis en carafe entre un heure et deux heures et demie selon les sensations d'une première dégustation faite par notre hôte à l'ouverture des bouteilles. Ces vins ont accompagné respectivement une bisque de tourteau aux piments d'Espelette et un soufflé aux fromage. Les accords ont été cohérents.   Le Chablis Premier Cru Séchet 2007 de Dauvissat est pratiquement sur son plateau de maturité, pour l'amateur qui ne... [Lire la suite]