Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
26 février 2018

Paul Ginglinger : Riesling Pfersigberg : Hertacker 2014, Bruno Clair : Vosne-Romanée : Champ Perdrix 2008 pour un déjeuner

Ce 22 février, nous décidons d'aller fêter la sainte patronne Isabelle chez notre ami Joseph. La cuisine est d'une grande finesse et les mets sont toujours proposés en vue d'une sommellerie des plus ajustées pour la raison que Joseph est grand amateur et connaisseur en vins. Pour autant nous ne prenons pas les vins de la carte mais nous apportons selon nos envies de découvertes et de partages les bouteilles que nous voulons déguster pour l'occasion. Le restaurant s'appelle La Table de Margot  : lire ICI d'excellentes... [Lire la suite]

21 février 2018

Un dîner en rive droite de Bordeaux : les vins rouges : Gigondas, Collioure, Cornas, la Grange des Pères, Espagne : Oloroso

    Les vins commentés dans son billet sont les rouges qui ont accompagné le coq au vin et une partie des fromages.  Ils ont été mis en duo, sans aucune thématique précise, mais choisi selon une justesse de sommellerie assez remarquable. Le Cornas et La Grange des Pères sont du même millésime, le 1999, et l'intérêt a résidé aussi à apprécier ce que ce millésime avait produit dans deux régions de France différentes. Le coq est exquis. Il s'agit d'une volaille provenant de la basse-cour de notre hôte et le tuer,... [Lire la suite]
19 février 2018

Un dîner en rive droite de Bordeaux : des vins blancs : Champagne, Hermitage, Coteaux d'Aix, et Chardonnay bordelais

Notre traditionnel repas hivernal s'est tenu en relative intimité avec nos amis habitués des lieux mais aussi avec la présence de vignerons dont nous connaissons les vins. Ces rencontres sont toujours extraordinaires de sympathie, de passions et de discussions animées qui abordent tous les rivages de nos centres d'intérêt : économie, religion, vins, viticulture, politique.. Le vin est magnifiquement fédérateur, car tout porte à sourire, voire à rire des difficultés sociétales que nous soulevons. La table et la gastronomie est un art... [Lire la suite]
31 janvier 2018

Des vins blancs du Languedoc, de Savoie, et d' Alsace dégustés en partie à l'aveugle.

Lors de l'horizontale des vins de la rive droite du millésime 2015, nous avions prévu un dîner, avec pour plat principal des pigeons sauvages au foie gras pour pouvoir redéguster, bouteilles découvertes, les vins goûtés à l'aveugle auparavant. Il fallait néanmoins, pour accompagner les mises en bouche, apporter un peu de fraîcheur à notre palais avec quelques vins blancs. Nos amis qui sont joueurs recherchent toujours des vins originaux ou moins connus pour ce type de dégustation à l'aveugle. Nous débutons par... [Lire la suite]
29 janvier 2018

Des vins français dans les trois couleurs dégustés à l'aveugle

André nous propose de participer samedi soir 20 janvier à un apéritif dînatoire chez lui. Nous sommes en petit comité (Isabelle, André et son fils, Yannick, un jeune oenologue, et moi). Plus que pour l'appréciation des mises en bouche, c'est avant tout une dégustation à l'aveugle de vins variés qui fait l'objet de cette réunion. Les vins sont donc goûtés pour eux-mêmes puis accompagnent les mets ( samossas de tofu et d'olives, gravelax de saumon, crème de cèpes, et tapenade d'olives noires). Je les commente dans leur ordre... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Léoville Las Cases 2001, Pavie Macquin 1998, et Maydie 2012 pour terminer le dîner chez Bernard et Anne-Marie

        Nous faisons s'envoler lors de cette soirée tous nos espoirs de retrouvailles.... et le vent les emporte loin.....!!!               Nous arrivons au fromage ET dessert. Le fromage est un chaource au lait cru que j'ai fourré de lamelles de truffe fraîche. Sur deux étages!   et le dessert est un splendide entremets au chocolat! une merveille! La qualité du chocolat, la douceur et la légèreté des mousses sont incomparables avec tout ce qu'ils nous... [Lire la suite]

24 janvier 2018

Chablis: Raveneau : Valmur 2005, et Olivier Pithon : La D 18 millésime 2009 pour continuer le dîner chez Bernard et Anne-Marie

                      Traditionnellement, lors de notre réunion du mois de décembre, nous partageons le menu. Pour la deuxième entrée, c'est Isabelle et Pascal qui se mettent aux fourneaux! Ils nous proposent des noix de Saint Jacques snackées et émulsion de chou-fleur! un festin et ils nous font déguster à l'aveugle, le vin qui est en accord. Inutile de dire que les saveurs s'en trouvent démultipliées et c'est avec un grand bonheur que pour lui-même, avant que la... [Lire la suite]
22 janvier 2018

Repas de fine gastronomie chez des passionnés de vins et de tables...

                  Anne-Marie et Bernard nous invite dans leur résidence de Bondues, pour nous convier à un festin! Benoît vient seconder en cuisine sa mère Anne-Marie et cette partition à quatre mains est extraordinaire!   Tous deux amateurs de cuisine, véritables cordons bleus, ce qui nous est offert ce soir là est digne des tables étoilées!   Bernard a choisi avec justesse les vins pour accompagner les plats. Evidemment, nous sentons les discussions préalable,... [Lire la suite]
19 janvier 2018

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée : millésimes 2003 et 2007 pour accompagner le lièvre

Notre séjour dans le Nord nous offre l'occasion de nous approvisionner en gibiers prélevés par l'oncle de mon épouse, dont la chasse est sa passion en automne et en début d'hiver. Mon épouse a cuit un demi lièvre dans sa marinade agrémenté d'un foie gras cru. L'abat attendrit la chair du gibier et la parfume légèrement. Plusieurs heures de cuisson à feu très doux, et reprises deux fois. C'est du temps plus que de la technique pour parfaire cette viande! et le résultat est somptueux!  J'ai choisi pour... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Champagne, Riesling, Saint Julien, et Givry pour un déjeuner familial

  La semaine de Noël est propice aux réceptions. Les enfants arrivent chez nous selon les possibilités qu'offre un emploi du temps bien chargé en raison des nombreuses visites et réjouissances familiales. Le plaisir de ces déjeuners des fêtes qui se prolongent pendant la trêve des confiseurs est d'imaginer que le temps s'étire. Nous avons donc pour habitude de recevoir notre fille aînée, son époux et les deux petites filles quelques jours après que le Père Noël a laissé les cadeaux qui leur sont... [Lire la suite]