Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
26 mars 2015

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2004 et Côte de Bergerac : Château Tour des Gendres : La gloire de mon Père 2011

La dernière dégustation de Haut Bailly 2004 datait du mois de mai 2012 . Nous ouvrons une nouvelle bouteille pour observer son évolution. Le vin est mis en carafe trois heures avant la première dégustation, qui ne s'est pas révélée plaisante : un nez, net, mais un peu discret, des tannins granuleux à légèrement saillants et une finale comprimée et amère. 24 heures plus tard, l'olfaction est plus avenante, mais la bouche n'a que peu évoluée positivement. Le reste de la carafe est regoûté le lendemain, et là le vin est en... [Lire la suite]

24 mars 2015

Côtes du Rhône : Château des Tours 2010, Vin du Pays d'Oc, Domaine Gayda, Figure Libre Freestyle (rouge) 2013

Le caviste Cash Vin de Libourne proposait des promotions au mois de mars. Nous avons pu acquérir à des prix très raisonnables les vins commentés aujourd'hui. Château des Tours 2010 était abordable après deux heures de carafe, un peu sur la retenue aromatiquement, les tannins étaient un peu fermes et l'allonge comprimée. Après 24 heures supplémentaires en carafe, le nez est bien ouvert, les tannins sont moins granuleux et le vin a gagné en allonge et en équilibre (voir le commentaire). Nous préférons ce millésime au riche 2007, dont... [Lire la suite]
24 mars 2015

Cotes-du-Rhône : Château des Tours 2010 et Vin du Pays d' Oc : Domaine Gayda Figure Libre Freestyle (rouge) 2013

Le caviste Cash Vin de Libourne proposait des promotions au mois de mars. Nous avons pu acquérir à des prix très raisonnables les vins commentés aujourd'hui. Château des Tours 2010 était abordable après deux heures de carafe, un peu sur la retenue aromatiquement, les tannins étaient un peu fermes et l'allonge comprimée. Après 24 heures supplémentaires en carafe, le nez est bien ouvert, les tannins sont moins granuleux et le vin a gagné en allonge et en équilibre (voir le commentaire). Nous préférons ce millésime au riche 2007, dont... [Lire la suite]
13 mars 2015

Chinon : Bernard Baudry : la Croix Boissée 2009 et Morgon Corcelette 2011 : Daniel Bouland

Le billet d'aujourd'hui est consacré à la Loire et au Beaujolais. J'ai acquis quelques bouteilles de La Croix Boissée 2009 de Bernard Baudry, sans avoir goûté une bouteille de ce millésime au préalable. Après l'ouverture, le vin, fortement réduit, a été mis en carafe, que j'ai secouée plusieurs fois avant la première dégustation. Le vin reste assez réduit, lors de la première dégustation. Le lendemain, nous observons encore des notes animales à l'olfaction, qui tout en s'atténuant demeurent encore le surlendemain (voir le... [Lire la suite]
12 mars 2015

Hermitage : Delas: Marquise de la Tourette 2000 et Domaine de l'Agapé: Riesling Osterberg 2011

Un de mes lecteurs québécois a aperçu sur le coin d'une des photos du blog une bouteille d' Hermitage Marquise de la Tourette 2000 de Delas, qui n'avait pas encore été commentée, m'a demandé ce que j'en pensais. Cette bouteille a été dégustée en fin d'année 2014, sans mise en carafe, sur une durée de trois jours. Le vin déjà abordable le premier jour, était un peu plus en place le lendemain. Un élevage soutenu, semble-t-il, dans son jeune âge, n'est pas encore fondu complètement. Le vin manque un peu de chair, et il est marqué par une... [Lire la suite]
26 février 2015

Terrasses du Larzac : Les Vignes Oubliées 2013 et Saint-Joseph : Coursodon : l' Olivaie 2009

Dans la cadre de notre intérêt pour la nouvelle appellation « Terrasses du Larzac » j'ai acquis chez un caviste libournais une bouteille «  Les Vignes Oubliées » millésime 2013. Ce projet a été initié par Jean-Baptiste Granier, avec l'aide d'Olivier Jullien chez qui il effectuait un stage de fin d'étude d'ingénieur agronome. Il s'agissait de remettre en production des vignes plus ou moins délaissées (commune de Saint Privat) appartenant, à divers propriétaires qui ont adhéré au projet de faire renaître ces vignes... [Lire la suite]

24 février 2015

Hermitage : Guigal blanc 2006 et Sainte-Croix-du- Mont : Château La Rame 2005

Pour accompagner une lotte aux poivrons, nous avons ouvert une bouteille d'Hermitage blanc de Guigal 2006 dégustée sur deux jours, sans mise en carafe. Le vin s'est fort bien présenté dès l'ouverture de la bouteille, et était encore plus expressif le lendemain. L'accord a bien fonctionné, la puissance du vin s'est associé avec un juste équilibre avec celle du poisson, la fine amertume du poivron et celle du vin jouaient dans le même registre. Il faut souligner une fois de plus la qualité régulière de cet Hermitage blanc élaboré par la... [Lire la suite]
16 février 2015

Sancerre : Gérard Boulay : Clos de Beaujeu 2001 et Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard 2011

Pour accompagner des pavés de saumon sauvage, nous avons ouvert une bouteille de Sancerre de Gérard Bouley : Clos de Beaujeu 2011. Nous dégustons toujours le vin pour lui-même avant de le servir avec le mets. Je fais très souvent goûter à mon épouse le vin à l'aveugle, pour savoir si elle l'apprécie, et ensuite je lui demande si elle a une idée de l'origine du vin. Le cépage lui a paru évident, mais pour l'origine elle a hésité entre Bordeaux et Sancerre, avec une orientation plutôt bordelaise. Comme il restait un tiers de vin... [Lire la suite]
04 février 2015

Coteaux du Languedoc : Montcalmès ( blanc) 2007 et Alsace : Josmeyer : Riesling "Le Kottabe" 2008

J'avais pu acquérir quelques bouteilles de Montcalmès blanc du millésime 2007. Une blanquette de dinde fermière, préparée par mon épouse a été l'occasion d'en ouvrir une. Le vin a été dégusté et bu, en bouteille, sur une duré de 24 heures. Déjà expressif et se livrant bien dès l'ouverture, il a gagné en équilibre et en harmonie le lendemain. Ce vin est issu d'un millésime richement doté, il est préférable de le servir bien frais, pour l'apprécier à une température convenable lors d'une dégustation sur une durée d' une heure. Le... [Lire la suite]
02 février 2015

Madiran : Montus Prestige 2001 et Morgon : Jean-Marc Burgaud : Côte de Py 2010

Une dernière bouteille de Montus Prestige 2001 attirait mon attention depuis quelques mois, j'ai profité de ces température hivernales pour l'ouvrir. Le vin a été dégusté et bu en bouteille sur une durée de 48 heures. Abordable dès l'ouverture, le vin s'est présenté à son meilleur niveau le lendemain, et l'est resté au bout des 48 heures. En dégustation pure, la finale est marquée par une sécheresse et une amertume très nettes, avec un élevage pas encore fondu. Je ne pense pas que ces sensations vont s'estomper avec le vieillissement... [Lire la suite]