Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
24 janvier 2013

Smith Haut Lafitte et Malartic-Lagravière 2000

Pessac Léognan : des vins du millésime 2000  Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html) Depuis le millésime 2005, je goûte les vins en primeur et après la mise bouteille, ce qui me permet d’envisager le temps de garde nécessaire pour les vins que j’ai acquis et que je laisse vieillir dans une excellente cave aménagée à cet effet. J’ai acheté, quelques crus du millésime 2000, après avoir étudié... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 décembre 2012

Dégustations à Bordeaux Tasting (4)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)   Pour clore cette première partie des commentaires consacrés à la manifestation Bordeaux Tasting, sur laquelle nous reviendrons ultérieurement courant janvier, nous vous proposons des vins de Pauillac, dans les millésimes 2006 et 2008. Les vins sont relativement fermés, dans leur expression aromatique, mais les sensations en bouche sont suffisantes... [Lire la suite]
18 décembre 2012

Dégustations à Bordeaux Tasting (2)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)         Saint Estèphe Nous nous arrêtons au stand de Cos Labory, où Bernard Audoy nous fait déguster ses vins des millésimes 2009 et 2010. Nous évoquons avec lui, l’aptitude particulière qu’ont les sols et sous-sols ( soubassement argilo-marno-calcaire recouvert plus ou moins de graves guntziennes ) de sa propriété pour... [Lire la suite]
17 décembre 2012

Dégustations à Bordeaux Tasting

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html) Dans le cadre somptueux, de l’ancienne Bourse de Bordeaux se déroulait, hier et avant-hier, la première édition de Bordeaux Tasting organisée par Terre de Vins. Nous nous y sommes rendus, avec des amis, dès l’ouverture, samedi à 10 heures, ce qui nous a permis de déguster, tranquillement pendant la fin de matinée, avant l’affluence de l’après midi. Le programme... [Lire la suite]
07 décembre 2012

Haut Nouchet à Martillac (Pessac Léognan) conseillé par S.Derenoncourt

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)           Le château Haut Nouchet appartient à la famille Briest depuis 2008. Le vignoble de Haut Nouchet, d’une quarantaine d’hectares, est réparti, pour partie (cépages « rouges » : Merlot, Cabernet Sauvignon, Petit Verdot) sur trois croupes de graves guntziennes reposant sur un socle argilo-calcaire. Sur les... [Lire la suite]
06 décembre 2012

Portes ouvertes à Pessac Léognan (2)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)   Certaines propriétés n’ouvrent plus les portes de leur château, lors de cette manifestation, qui se déroule à peu près au même moment que le Grand Tasting à Paris où elles sont présentes. Tout ceci contribue à réduire le nombre de propriétés ouvertes. Il semble d’ailleurs que les propriétés les plus performantes, et les plus médiatiques qui n’ont pas de... [Lire la suite]

05 décembre 2012

Portes ouvertes à Pessac Léognan (1)

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)   Il y avait foule, samedi dernier, aux « portes ouvertes » de Pessac Léognan, à l’heure où nous y sommes rendus de 14 heures à 17 heures 30, notamment dans les propriétés les plus connues et les plus réputées. S’approcher de la salle de dégustation était un véritable parcours d’obstacles. Comme d’habitude, nous avons constaté les défauts... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 décembre 2012

Des vins des millésimes 1998 et 2002 à Bordeaux

Les lecteurs anglophones pourront lire les chroniques du blog en anglais, avec 72 heures de décalage, ici ( http://www.webflakes.com/diary-of-a-lover-of-the-right-bank.html)                       Les prix des vins de l’année 2002 à Bordeaux ont été très raisonnables, en grande partie, dus à l’absence de Robert Parker à la dégustation des vins « primeurs » de ce millésime. L’amateur a pu acheter des vins dans des quantités suffisantes pour pouvoir suivre... [Lire la suite]
02 novembre 2012

Médoc et Pauillac

Je reviens , aujourd’hui, sur la dégustation de vins de Bordeaux de la rive gauche. Lors de la visite, chez mon fils, en Corrèze, j’avais apporté un Clos Manou 2009, cette bouteille a été très appréciée, lors d’une fin de repas, (avec des fromages régionaux, et du Saint Nectaire notamment), par les convives présents. Comme d’ habitude, le vin a été goûté pour lui-même, avant d’être bu à table. J’ai ouvert un Pontet Canet 1999 (sans mise en carafe), qui été dégusté et bu sur une durée de 72 heures. Le vin s’est bien présenté, à... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 octobre 2012

Le Médoc fait ploc....

Avec les copains, Greg et Vincent, nous nous réunissons, selon nos moments de liberté, autour d’un déjeuner, chez Joseph à l’Hostellerie de Roques. Nous en profitons pour déguster quelques vins à l’aveugle, chaque participant apporte au minimum une bouteille qu’il est le seul à connaître, et goûte à l’aveugle celles des autres convives. J’avais choisi un Branaire 1995, qui s’était honorablement dégusté il y a 18 mois, après une mise en carafe de cinq heures. L’heure de décantation ne lui a pas été suffisante. Le second vin commenté,... [Lire la suite]