Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
06 mars 2015

Listrac-Médoc : Château Fourcas Hosten : millésimes 2011, 2010, et 2009

Le château Foucas Hosten ( Listrac-Médoc) , vignoble de 47 hectares a été acquis en 2006 par Renaud et Laurent Momméja, qui ont entrepris dès 2008 d'importants travaux de restauration des trois chais ( vinification, stockage et chais à barriques), de la chartreuse, et de certaines parcelles du vignoble. En 2010, le chai de vinification a été entièrement rénové ( cuves thermorégulées) pour l'adapter au parcellaire. Le vignoble d'une moyenne d'âge de 25 ans est planté à une densité de 8333 pieds/ hectare à avec un encépagement adapté... [Lire la suite]

27 février 2015

Margaux : Lascombes 2007 et d' Issan 2008

Les deux vins commentés aujourd'hui (Lascombes 2007 et d'Issan 2008) ont été dégustés lors de la manifestation Bordeaux Tasting en décembre dernier. Je n'ai pas l'occasion de goûter souvent les vins du Château d'Issan qui ne les présente pas à l'Union des Grands Crus de Bordeaux. La dégustation d'Issan 2008 a été convaincante. Cette propriété située à Cantenac (appellation Margaux) a vu, début 2013, l'entrée dans le capital de la société de Jacky Lorenzetti, propriétaire de Lilian Ladouys et de Pédesclaux. Il a racheté les parts (50%... [Lire la suite]
25 février 2015

Pessac-Léognan : Pape Clément 2007 et Malartic-Lagravière 2011

Depuis que la famille Bonnie a acheté Malartic-Lagravière en fin d'année 1996, les vins sont en progression constante. Le vignoble ( 53 hectares dont 46 hectares sont dédiés aux vins rouges), est planté sur de belles croupes de graves atteignant 8 mètres de profondeur reposant sur un socle calcaire riche en fossiles, avec des intercalations d'argiles, qui ont la faculté d'assurer une bonne gestion des ressources hydriques selon la nature du millésime. Les vins sont produits dans les deux couleurs avec les cépages Sauvignon 80% et... [Lire la suite]
18 février 2015

Haut-Médoc : Sociando-Mallet :millésimes 2012 et 2008

Cette propriété, appartenant à Jean Gautreau et située à Saint Seurin de Cadourne, occupe une superficie de 85 hectares. 500.000 bouteilles, en moyenne, sont produites par an, de premier vin ( Sociando-Mallet) et de second vin ( la Demoiselle de Sociando-Mallet ) Une partie de cette production est vendue à la Grande Distribution et est proposée chaque année, à une clientèle d'amateurs des vins de cette propriété, lors des Foires aux Vins du mois de septembre. Le travail à la vigne reste traditionnel (chaussage, déchaussage, labours,... [Lire la suite]
17 février 2015

Saint Estèphe : Lafon-Rochet 1996 et Pessac-Léognan : Smith Haut Lafitte 2000

Pour accompagner des viandes hivernales en sauce, notamment une joue de bœuf confite, nous avons débouché deux vins de la rive gauche de Bordeaux. Ils ont été mis en carafe deux heures avant d'être goûtés une première fois et regoûtés deux soirs, sur une durée de 48 heures. Abordables, dès la première dégustation, ils se sont améliorés le lendemain, et sont restés au même niveau le dernier jour. Lafon-Rochet 1996 est encore marqué par son élevage qui n'est pas totalement fondu, malgré ses 19 ans, ce qui laisse le dégustateur... [Lire la suite]
06 février 2015

Margaux : Prieuré-Lichine 2011 et Marquis de Terme 2011 et 2010

Nous reprenons nos commentaires des vins dégustés lors de Bordeaux Tasting en décembre 2014, consacrés à deux propriétés de l'appellation Margaux. Prieuré-Lichine 2011 est issu d'une vendange d'un rendement de 32 hectolitres à l'hectare. Les Merlots ont été cueillis du 12 au 21 septembre, les Cabernets Sauvignon du 22 au 28 septembre. L'assemblage est constitué par 63% de Cabernet Sauvignon, 32% de Merlot, et 5% de Petit Verdot. L'élevage a été mené avec 50% de barriques neuves et 50% de barriques d'un vin. Nous avons beaucoup aimé ce... [Lire la suite]

03 février 2015

Pessac-Léognan : Domaine de la Solitude : millésime 2009 : blanc et rouge

Le domaine de la Solitude, situé à Martillac appartient à la Communauté Religieuse de La Saint Famille qui l'a donné en fermage à Olivier Bernard (domaine de Chevalier) pour une durée de 40 ans. Il a entrepris avec son équipe un long travail de rénovation, de restructuration du vignoble et des bâtiments techniques. Il a été nécessaire d'abandonner certaines pratiques viticoles (désherbage chimique, et vendanges à la machine notamment) pour redonner de la qualité à des vins qui restaient très variétaux. L'encépagement à dominante de... [Lire la suite]
30 janvier 2015

Haut-Médoc : Cornélie 2006 et Moulis : Chasse-Spleen 2001

Dans ce billet, nous dégustons et commentons des vins de la rive gauche. Nous avons ouvert une bouteille de Cornélie 2006 de Patrick Grisard, le vin évolue lentement, déjà agréable à l'ouverture grâce à la qualité de son fruit, il a été plus plaisant le lendemain. Il n'a pas cependant encore digéré entièrement son élevage, ce qui lui donne un caractère légèrement austère en finale. Le vin a été dégusté sur 24 heures en bouteille (épaulé deux heures avant la première dégustation), il faudra impérativement le mettre en carafe deux... [Lire la suite]
26 janvier 2015

Bordeaux Tasting : Léoville Barton 2007 et Langoa Barton 2005

Nous poursuivons les commentaires des vins dégustés à Bordeaux Tasting. Comme nous sommes amateurs des vins d'Anthony Barton, nous goûtons donc les vins présentés lors de cette manifestation. Léoville Barton 2007 a été adroitement vinifié dans un millésime marqué par un printemps maussade, un été frais, qui a été sauvé par une belle arrière saison. La qualité aromatique a été recherchée, avec des fruits mûrs et frais, et une belle expression florale, la structure a été élaborée au mieux de ce que pouvait donner le millésime, sans... [Lire la suite]
19 janvier 2015

Médoc : Potensac 2001 et Pauillac : Grand-Puy-Lacoste 2007

Nous ouvrons pour la deuxième fois, à un an d’intervalle, une bouteille de Potensac 2001. Le vin a été bu en bouteille épaulée pour la première dégustation, puis régoûtée le lendemain (date du commentaire). Cette bouteille ne nous a pas semblé aussi séduisante que celle bue précédemment. L’élevage n’est pas encore fondu, et reste perceptible dans la finale et nuit à une bonne harmonie. Il faudra l’attendre encore deux à trois ans, pour déguster ce vin globalement bien fait à son meilleur niveau de plaisir. Un de nos cousins nordistes... [Lire la suite]