Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
03 novembre 2015

Médoc : Clos Manou 2012 et Saint Julien : Lagrange 1996

Lors de la soirée de jeudi dernier, chez André, dédiée aux seconds vins de châteaux bordelais, j'ai apporté deux premiers vins qui ont été aérés quatre heures avant la dégustation. Je les ai dégustés une première fois une demi-heure après leur mise en carafe pour m'assurer qu'ils n'avaient pas de défaut. Clos Manou 2012 était assez marqué par son élevage après l'ouverture de la bouteille, et la longue aération lui a fait beaucoup de bien. L'élevage s'est bien estompé et a permis de développer et d'intensifier les saveurs fruitées.... [Lire la suite]

06 octobre 2015

Margaux : Prieuré-Lichine 2005 et Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2005

Nous poursuivons notre tour d'horizon du millésime 2005 à Bordeaux avec deux vins de la rive gauche, qui ont été dégustés pour eux-mêmes et ont accompagné des pièces de bœuf cuites au barbecue. Prieuré Lichine (Margaux) a été dégusté sur deux jours, après avoir été mis en carafe deux heures avant la première dégustation. Les tannins se sont montrés plus aimables le deuxième jour en finale, mais les promesses entrevues en primeurs comme en bouteilles lors de sa présentation à l'UGC en 2008 sont bien confirmées par cette dégustation. ... [Lire la suite]
08 juillet 2015

Pessac-Léognan : Domaine de La Solitude : blanc 2009 et Médoc : Clos Manou 2013

Nous avons ouvert une nouvelle bouteille du Domaine de La Solitude du millésime 2009 pour voir si le vin évoluait favorablement. Le terroir semble reprendre l'avantage sur le millésime avec un vin plus équilibré, doté sur cette bouteille d'une fraîcheur tout à fait convenable tout en conservant les belles qualités aromatiques observées précédemment. André qui s'est rendu chez Françoise et Stéphane Dief au Clos Manou, nous a fait déguster une bouteille de Clos Manou du millésime 2013. Le vin a été mis en carafe une demi-heure avant la... [Lire la suite]
29 juin 2015

L'appellation Pauillac : millésime 2012 à l'Union des Grands Crus

La dégustation des vins en bouteille confirme nos impressions de celle des vins « primeurs ». La sélection des lots entrant dans le premier vin a été probablement assez sévère, car très peu de vins sont marqués par des notes végétales. Un certain nombre de propriétés a choisi des extraction douces, offrant des vins plus longiformes qu'en centre et en densité, et conservant des fruits mûrs et frais, qui laisse au dégustateur une sensation agréable. Pichon-Baron nous a paru être le vin le plus construit et le plus mûr,... [Lire la suite]
23 juin 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive gauche de Bordeaux : millésime 2012

Cette deuxième et dernière série  a offert aux dégustateurs deux très bons à excellents vins: Beychevelle et la Lagune. Si La Lagune a été le plus apprécié, il convient de noter que la nouvelle dégustation, faite deux heures plus tard (bouteille découverte) a, pour ma part inversé, mon jugement de la dégustation à l'aveugle. La Lagune n'avait plus en finale la chair suffisante, qui participait à son harmonie lors de la première dégustation. Au contraire Beychevelle avait gagné en allonge, tout en conservant un très bon velouté de... [Lire la suite]
22 juin 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive gauche de Bordeaux : millésime 2012 (1)

La dernière séance de notre club de dégustation de l'année 2014-2015 ( nous suivons le calendrier scolaire) a été consacrée à la dégustation à l'aveugle de quelques vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2012. Les vins sont collectés et préparés par mon épouse, qui les déguste comme tous les participants, mais ne les évalue pas. Ils ont été mis en carafe deux heures avant d'être goûtés. Les notes des dégustateurs sont données et enregistrées, avant qu'ils ne soient dévoilés. Nous avons eu la bonne surprise de découvrir des... [Lire la suite]

16 juin 2015

Des vins de l'appellation Saint Julien (millésime 2012) à l'Union des Grands Crus de Bordeaux

Le fin de cycle de millésimes 2012, très pluvieuse (fin septembre) et même sous climat tropical humide début octobre n'a pas été favorable au Cabernet Sauvignon du Médoc qui n'ont pas pu atteindre une maturité optimale. Les propriétés dont l'encépagement le permettait ont augmenté le pourcentage de Merlots mûrs dans l'assemblage. Les Cabernets Sauvignon ont été adroitement vinifiés, dans une grande majorité des propriétés de l'appellation Saint Julien avec des extractions douces, pour éviter de donner des goûts végétaux aux vins. Les... [Lire la suite]
03 juin 2015

Des vins rouges de l'appellation Pessac-Léognan à l'Union des Grands Crus

Nous avons commencé notre dégustation à l'Union des Crus Classés, dès l'ouverture à 10 heures par les vins rouges de l'appellation Pessac-Léognan. Les vins étaient un peu froids, ce qui accentuait les sensations d'élevage et nuisait à un bon épanouissement dans le verre. J'ai donc regoûté quelques vins parmi ceux qui s'étaient montrés un peu renfrognés en début d'après midi. Ce fut positif. Le millésime 2012 avec un printemps pourri, un mois d'août chaud et une fin de cycle marquée par des orages tropicaux n'a pas permis au Cabernet... [Lire la suite]
15 mai 2015

Saint Julien : Léoville Barton 2001 et Haut-Médoc : Belle-Vue 2008

J'avais acquis en primeur des bouteilles de Léoville Barton 2001 qui m'avait paru être fort réussi dans ce millésime. Depuis 3 à 4 ans, je l'avais dégusté quelquefois chez moi ou chez des amis, qui en possédaient également. Le vin se présentait bien, mais avec les caractères de la jeunesse, les tannins avaient encore besoin de se fondre. La bouteille ouverte récemment, mise en carafe deux heures avant la première dégustation, et regoutée le lendemain montre un vin qui arrive sur son plateau de maturité. Tout est en place, avec une... [Lire la suite]
11 mars 2015

Margaux : Paveil de Luze 2011 et Brane Cantenac 2006

Le château Paveil de Luze a été acheté en 1862 par le Baron Alfred de Luze. C'est aujourd'hui la sixième génération représentée par Frédéric de Luze qui gère la propriété. Cette propriété de 32 hectares d'un seul tenant est située à Soussans (Margaux). Le vignoble constitué de 65% en Cabernet Sauvignon, 30% en Merlot, et 5% en Cabernet franc est planté sur des graves profondes particulièrement favorables au Cabernet Sauvignon. Le vignoble est travaillé en agriculture raisonnée, les sols sont labourés, et tout est mis en œuvre ( taille... [Lire la suite]