Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
29 janvier 2016

Graves : Château Chantegrive 2001 et Haut-Médoc : Tour du Haut Moulin 2000

Nous avons ouvert notre dernière bouteille de Château Chantegrive 2001 (rouge) qui a été dégustée sur une durée de 24 heures sans mise en carafe (voir le commentaire) Ce Château d'une superficie de 96 hectares situé à Podensac (appellation Graves) est géré par Marie-Hélène Lévêque qui a pris la succession de ses parents (Henri et Françoise). Des vins blancs, rosés et rouges sont produits et se déclinent en cinq cuvées : Chantegrive blanc, Chantegrive blanc cuvée Caroline, La Grive Rose by Chantegrive, Chantegrive rouge... [Lire la suite]

14 janvier 2016

Pessac-Léognan : Domaine de La Solitude 2009 et Le Thil Comte Clary 2008

Nous avons souhaité revoir deux vins de la rive gauche que nous avions appréciés en 2015. Ces deux vins issus de l'appellation Pessac-Léognan ont été dégustés en bouteille sur une durée de 24 à 48 heures. Bons dès l'ouverture, il se sont présentés à leur meilleur niveau 24 heures après leur première dégustation, après avoir été conservés, sans être rebouchés dans une cave fraîche. Ils ont la particularité d' être élaborés à partir de raisins bien mûrs, ce qui se perçoit dès l'olfaction, par les senteurs fruitées vives, puis en... [Lire la suite]
18 décembre 2015

Lagrange ( Saint Julien) millésimes 2011 et 2008 à Bordeaux Tasting

Château Lagrange appartient au groupe japonais Suntory depuis 1983. Sous la direction technique de Marcel Ducasse (1983 à 2007) les vins ont gagné en qualité et en régularité, avec de très belles réussites que j'ai pu goûter ( 1990, 1996, 2000 et 2005). Matthieu Bordes qui lui a succédé en 2008 et le groupe Suntory poursuivent les investissements nécessaires pour apporter encore plus de précision aux vins. Le vignoble (118 hectares) est planté sur deux croupes de graves guntziennes (fines et grosses) associées à des sables ou à des... [Lire la suite]
30 novembre 2015

De grandes bouteilles dégustées sur la période 2011 à 2015 inclus : première partie

  Lors de rencontres entre amateurs et professionnels, nous abordons assez souvent la question des grands vins que les uns et les autres ont pu déguster. Cette fin d'année plus calme en manifestations oenophiles avant les fêtes m ' a permis de me replonger dans mes notes de dégustation des cinq dernières années. J'ai pu faire le bilan des grandes bouteilles (je préfère cette notion à celle de grand vin) dégustées et bues pendant cette période. Plusieurs billets évoqueront ce sujet dans les jours à venir. J'ai choisi de ne... [Lire la suite]
06 novembre 2015

Dégustation à Lafon Rochet (Saint Estèphe) : millésime 2006, 2009, 2010, et 2012

Nous nous sommes rendus en visite au mois d' août dernier au château Lafon Rochet (Saint Estèphe). Nous avions été invité par la compagne du fils d'un ami nordiste qui travaille à la propriété. Le chai de vinification était en pleine restructuration avec la pose de nouvelles cuves tronconiques en béton de plus petites tailles, mieux adaptées au parcellaire, et à ses subdivisions. Une véritable effervescence régnait dans le bâtiment, avec la présence des différents corps de métier qui devaient avoir terminé ces aménagements avant... [Lire la suite]
03 novembre 2015

Médoc : Clos Manou 2012 et Saint Julien : Lagrange 1996

Lors de la soirée de jeudi dernier, chez André, dédiée aux seconds vins de châteaux bordelais, j'ai apporté deux premiers vins qui ont été aérés quatre heures avant la dégustation. Je les ai dégustés une première fois une demi-heure après leur mise en carafe pour m'assurer qu'ils n'avaient pas de défaut. Clos Manou 2012 était assez marqué par son élevage après l'ouverture de la bouteille, et la longue aération lui a fait beaucoup de bien. L'élevage s'est bien estompé et a permis de développer et d'intensifier les saveurs fruitées.... [Lire la suite]

06 octobre 2015

Margaux : Prieuré-Lichine 2005 et Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2005

Nous poursuivons notre tour d'horizon du millésime 2005 à Bordeaux avec deux vins de la rive gauche, qui ont été dégustés pour eux-mêmes et ont accompagné des pièces de bœuf cuites au barbecue. Prieuré Lichine (Margaux) a été dégusté sur deux jours, après avoir été mis en carafe deux heures avant la première dégustation. Les tannins se sont montrés plus aimables le deuxième jour en finale, mais les promesses entrevues en primeurs comme en bouteilles lors de sa présentation à l'UGC en 2008 sont bien confirmées par cette dégustation. ... [Lire la suite]
08 juillet 2015

Pessac-Léognan : Domaine de La Solitude : blanc 2009 et Médoc : Clos Manou 2013

Nous avons ouvert une nouvelle bouteille du Domaine de La Solitude du millésime 2009 pour voir si le vin évoluait favorablement. Le terroir semble reprendre l'avantage sur le millésime avec un vin plus équilibré, doté sur cette bouteille d'une fraîcheur tout à fait convenable tout en conservant les belles qualités aromatiques observées précédemment. André qui s'est rendu chez Françoise et Stéphane Dief au Clos Manou, nous a fait déguster une bouteille de Clos Manou du millésime 2013. Le vin a été mis en carafe une demi-heure avant la... [Lire la suite]
29 juin 2015

L'appellation Pauillac : millésime 2012 à l'Union des Grands Crus

La dégustation des vins en bouteille confirme nos impressions de celle des vins « primeurs ». La sélection des lots entrant dans le premier vin a été probablement assez sévère, car très peu de vins sont marqués par des notes végétales. Un certain nombre de propriétés a choisi des extraction douces, offrant des vins plus longiformes qu'en centre et en densité, et conservant des fruits mûrs et frais, qui laisse au dégustateur une sensation agréable. Pichon-Baron nous a paru être le vin le plus construit et le plus mûr,... [Lire la suite]
23 juin 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive gauche de Bordeaux : millésime 2012

Cette deuxième et dernière série  a offert aux dégustateurs deux très bons à excellents vins: Beychevelle et la Lagune. Si La Lagune a été le plus apprécié, il convient de noter que la nouvelle dégustation, faite deux heures plus tard (bouteille découverte) a, pour ma part inversé, mon jugement de la dégustation à l'aveugle. La Lagune n'avait plus en finale la chair suffisante, qui participait à son harmonie lors de la première dégustation. Au contraire Beychevelle avait gagné en allonge, tout en conservant un très bon velouté de... [Lire la suite]