Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
31 octobre 2008

Vous avez dit classique ?

Cette propriété, d’environ 90 hectares, encépagée en Cabernet Sauvignon (75%), et en Merlot (25%), plantés sur des sols et sous-sols de graves profondes, produit des vins de facture classique. Les millésimes solaires, offrent des maturités abouties pour les Cabernets Sauvignon de ce château, plus difficiles à atteindre dans les millésimes plus classiques. Les bouteilles que j’ai dégustées, dans les millésimes 1982, 1990, et 1995 sont de superbes réussites, 2000 est un peu en dessous, comme le millésime commenté aujourd’hui. Le... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 octobre 2008

Le deuxième vin d'une paire

J’aime bien servir les vins par paire, avec comme fil directeur, le même millésime, et la même région (au sens large). Pour les vins de Bordeaux, la paire est forcément bordelaise, compte tenu des nombreuses appellations présentes dans cette région. Avec Gazin, que j’ai commenté, auparavant, j’ai choisi d’associer un vin de la Rive Gauche, que j’ai du goûter 5 ou 6 fois en quatre ans, avec toujours autant de plaisir. Cette propriété, qui refait parler d’elle à partir du millésime 1994, a franchi un cap supplémentaire, à partir du... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2008

Et si l'on parlait du millésime 2007 ?

Cette propriété, située à Pujols sur Ciron produit des vins dans les trois couleurs, l’immense majorité des vignes est située sur un substrat de calcaires assez durs, recouverts, par une fine couche de sables argileux, présentant des caractères d’oxydation. La dureté du banc calcaire empêche les vignes de s‘enraciner profondément (une cinquantaine de centimètres). Les réserves d’eau contenue dans le calcaire évitent aux vignes de souffrir du stress hydrique, lors des étés trop secs. Le vin blanc que je commente aujourd’hui est un... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Et ce millésime 1995 à Bordeaux ?

Cette propriété d’une quarantaine d’hectares bénéficie d’une belle variété de sols et sous-sols, avec des graves reposant sur des sous-sols argilo-calcaires, qui affleurent même sans couverture, sur certaines parcelles. L’encépagement comporte 55% de Cabernet Sauvignon, 40% de Merlot et 5% de Cabernet franc, l’âge moyen du vignoble est d’une trentaine d’année, le grand vin est élevé 14 à 18 mois avec en moyenne 50% de bois neuf. Dans le millésime commenté aujourd’hui le Merlot est majoritaire. Saint Estèphe :... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 octobre 2008

Et toujours la rive gauche!!!

Ce millésime est incontestablement une réussite dans le Nord Médoc, les vins sont riches, concentrés, très lents à se faire et dotés d’un potentiel de garde remarquable, pour les plus réussis évidemment. Cette région a eu le privilège d’être épargnée par un gros orage, très violent qui a affecté Bordeaux, Pessac Léognan et la rive droite, le 23 septembre, les propriétés qui ont vendangées, à partir du 10 octobre, et qui ont été peu touchés par l’épisode orageux évoqué ci-dessus, ont vinifiées de très beaux cabernets sauvignons sains... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2008

Et ce millésime 1994 ?

Il y a quelques années, l’amateur pouvait se faire plaisir en achetant, une caisse de 12 bouteilles d’un vin qui lui plaisait, d’une propriété de renom, sans parler des premiers crus classés qui même s’ils étaient proportionnellement moins chers qu’aujourd’hui, nécessitaient d’avoir des revenus adéquats. Le vin commenté ici, fait partie d’un achat de ce type. Quand le vin est bon et bien né, c’est un grand plaisir, pour un passionné de le voir évoluer sur la durée, avec des sensations toujours un peu différentes, en fonction de la... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2008

Un Cos peut en cacher un autre

Il est fréquent de lire ou d’entendre des amateurs dire que Bordeaux n’a pas de terroir, au sens de la définition fine (petites superficies) des Bourguignons. En Médoc des études récentes et détaillées, ont mis en évidence des natures lithologiques assez variées au sein d’une même propriété, et de plus en plus, la délimitation des parcelles, tient compte de ces aspects. Par exemple à Saint Estèphe,  qu’y a-t-il de commun entre des vignes plantées sur des graves assez grossières et des vignes situées sur des terrains... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 septembre 2008

Un rive gauche somptueux

En détaillant mes notes de dégustation, je m’aperçois que j’ai bu, avec des copains amateurs, plus de vins de Bordeaux de la rive gauche que de vins de la rive droite. Une de ces dégustations m’a procuré un remarquable plaisir, avec un vin exceptionnel, qui a été, pour ma part un des sommets des dégustations et bouteille bues, cet été Le second vin commenté, quoique très bon à excellent n’était pas sur la même ligne. Pauillac Grand Puy Lacoste 1982 La robe, d’une bonne profondeur, de couleur rubis est légèrement évoluée (... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2008

O temps suspends ton vol....

Je déguste, assez peu souvent, pour ne pas dire pratiquement jamais des vins âgés, et encore moins très anciens, j’avoue que je trouve moins de plaisir à boire du vin qui a complètement perdu son fruit, fort heureusement, si l’on ne recherche pas des vins d’un âge canonique, il existe des Bordeaux d’une cinquantaine d’années, qui ont conservé certaines qualités de leur jeunesse, et que l’âge a amadoué. Un de mes bons amis m’a fait déguster une bouteille du millésime 1948, à l’aveugle. Un très beau et grand moment de convivialité... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2008

C'est la rive gauche!!!

Un des mes amis suisses est un grand amateur de vins de Bordeaux, au point d’avoir créé un site et une base de données, il vient chaque année, début Juillet, en Gironde, c’est l’occasion de nous rencontrer, de déguster, et… boire quelques vins de Bordeaux à l’aveugle. J’ai regroupé, dans cette rubrique, deux vins de la rive gauche, dégustés le même jour. Saint Julien : Gruaud Larose 1989 La robe est de profondeur moyenne, la teinte générale est de couleur rubis, le nez est net et expressif, avec des parfums, de poivrons... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]