Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
15 juin 2009

Week-end des Grands Amateurs : Margaux (1)

Margaux Cette appellation, une nouvelle fois, me parait être en retrait par rapport aux autres appellations communales de la rive gauche, étant entendu que les deux locomotives de l’appellation, Margaux et Palmer n’ont pas été goûtées. Il est surprenant qu’une majorité de propriétés ne prennent pas la décision de cueillir un peu plus mûrs, ce qui permettrait d’avoir des vins plus pleins et plus en chair. Le mouvement semble être amorcé, dans certains châteaux, nous verrons s’il se généralise dans quelques années. Les... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 juin 2009

Week-end des Grands Amateurs : Pauillac (2)

Comme d’ habitude, les vins présentés en fin de dégustation sont au sommet de l’appellation (nous ne parlons pas ici des premiers crus qui n’ont pas été dégustés);  depuis 2004, une propriété est en progression constante, avec des vins riches, purs, très pleins, aux fruits éclatants, c’est Pontet Canet. Il a, à mon avis, dominé cette dégustation, même si les deux Pichon (Comtesse et Baron) ont élaboré de fort beaux vins, qui devraient affronter le temps, avec sérénité. Haut-Bages Libéral Le nez est bien défini, assez... [Lire la suite]
11 juin 2009

Week-end des Grands Amateurs : Pauillac (1)

Pauillac 2006 Les vins de cette appellation sont une des réussites du millésimes, et d’un grand potentiel de garde, trois vins, éclaboussent la dégustation de toute leur classe, dont un va faire la nique aux premier crus, mon appellation préférée de la rive gauche est au diapason de la réussite, dans ce millésime, à caractère océanique, avec des vins qui sont faits pour être bus à table. Les robes sont profondes, parfois presque noires, avec des liserés assez étroits de couleur violine à sanguine. Batailley Le... [Lire la suite]
10 juin 2009

Week-end des Grands Amateurs : Saint Julien (fin)

Depuis une vingtaine d’années, l’appellation Saint Julien est d’une régularité exemplaire. Une dégustation de l’ensemble des crus classés du millésime 1990, faite,  il y a deux ans a montré un niveau très homogène. Certaines propriétés tiennent le haut du pavé (plutôt le centre de la barrique), et s’y maintiennent chaque année, c’est le cas, encore une fois, de Léoville Barton et de Léoville Poyferré. Léoville Las Cases, ne faisant pas partie, de l’Union des Grands Crus n’a pas pu être goûté. Léoville Barton Une... [Lire la suite]
09 juin 2009

Week end des Grands Amateurs : Saint Julien (1)

Saint Julien 2006 A partir d’aujourd’hui je vous propose les commentaires de dégustation des vins de l’appellation Saint Julien Comme d’habitude, l’appellation offre des vins d’une qualité remarquable et quasiment homogène, Saint Pierre a rejoint les meilleurs, le dernier millésime de Talbot (2008) est très prometteur. Encore un petit effort pour Beychevelle, pour recoller à un peloton qui roule à vive allure Des robes profondes, colorées, avec des teintes sanguines à violines, pour l’ensemble des vins de l’appellation.... [Lire la suite]
01 juin 2009

Week end des Grands Amateurs (3)

De très belles bouteilles ont été proposées dans cette dernière partie de la dégustation, les ténors sont  au rendez-vous .Ce qui reste étonnant contrairement à une appellation comme Saint Emilion, qui a été, à l’origine d’une petite révolution bordelaise, à savoir produire des vins mûrs, évolution qui a fait tâche d’huile dans le contexte de l’appellation, peu de propriétés de Pessac Léognan emboitent le pas des meilleurs châteaux. Les Carmes Haut Brion La robe est profonde, avec des reflets de couleur violine à... [Lire la suite]

29 mai 2009

Week end des Grands Amateurs (2)

Le millésime 2006 n’a qu’un seul défaut venir après le millésime 2005, qui a marqué les esprits avec des vins riches concentrés, mais dotés d’une acidité gustative et analytique remarquable, qui les équilibre fort bien pour les meilleurs. 2006 offre un caractère beaucoup plus océanique, qui ,à mon avis, aura l’avantage de proposer des vins de repas plus faciles d’accès que les 2005, mais nous reviendrons sur cette notion de vins à caractère océanique, ultérieurement. Poursuivons avec les commentaires des Pessac-Léognan ... [Lire la suite]
28 mai 2009

Week-End des Grands Amateurs (1)

Nous commençons ces commentaires, par la dégustation des vins de Pessac Léognan (rouges ), une série sans surprise, et pour tout dire conforme, à ce qu’avait montré la dégustation de ces même vins en primeurs. Pas de mauvaises surprises, ni de franches révélations parmi les vins présentés. De Chantegrive La robe est assez colorée, des arômes de petits fruits rouges s’associent à un élevage assez soutenu, un vin assez souple en entrée de bouche, aux tannins fermes, dans un milieu de bouche assez plein, la finale est un peu... [Lire la suite]
23 mai 2009

Une dégustation à Puisseguin (5)

Dans les vins présentés aujourd’hui, j’ai eu l’occasion d’en déguster un, plusieurs fois, j’avais trouvé ce vin fort bon, mais j’en attendais un peu plus. Les bouteilles n’avaient pas été achetées en primeurs, mais lors de lots aux enchères. Les niveaux dans la bouteille et la qualité des bouchons, après ouverture plaidaient en faveur d’une excellente conservation, et pourtant la dégustation montrait de petites, mais réelles inégalités dans la qualité des vins. Le vin commenté ce soir est, à ce jour, la meilleure bouteille du lot.... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 mai 2009

Une dégustation à Puisseguin (4)

Après cette série remarquable de Chardonnays bourguignons, nous avons choisi de retourner en Gironde, avec une dégustation qui fait la part belle à des vins du millésime 1990, en rive gauche, et un vin pirate de la rive droite qui était fatigué, ces années là, la propriété n’était pas très performante, j’avais goûté une bouteille de ce millésime il y a une petite dizaine d’années, sans davantage de satisfaction, par contre les vins de la rive gauche ont fort bien tenu leur rôle. Haut Bages Libéral 1985 La robe est encore... [Lire la suite]