Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
16 juin 2017

Saint Julien : Lagrange : millésime 2000 et Branaire Ducru : millésime 2001

Ma fille et mon gendre, en compagnie de mes deux petites filles, nous ont conviés, samedi dernier, à un dîner dans leur maison de la banlieue bordelaise. J'ai apporté pour associer aux mises en bouche (melon et jambon cru) et à l'entrée ( soufflé aux fromages) , une bouteille de Riesling Hertacker 2014 du Domaine Paul Ginglinger (Eguisheim), que je commenterai ultérieurement. Pour accompagner un aloyau à la plancha, ils avaient sorti de leur cave deux vins de la rive gauche mis en carafe deux heures avant la dégustation. Lagrange... [Lire la suite]

08 juin 2017

Des vins de l'appellation Saint Julien ( millésime 2014) au Week-end des Grands Crus à Bordeaux (UGC)

Les vins de l'appellation Saint Julien ont été dégustés en milieu d'après-midi, au moment où l'affluence était à son comble. Des stands rajoûtés cette année au milieu de la salle rendaient la circulation difficile, ainsi que leur approche. Il était très difficile de pouvoir régoûter une deuxième fois un vin qui n'avait pas paru complètement convaincant, ce fut le cas avec Langoa Barton 2014, que de ce fait je ne commente pas. Les vins ont été servis à une température convenable. Cette dégustation montre la belle réussite dans ce... [Lire la suite]
17 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle : (fin)

Les vins qui ont été les plus appréciés par les dégustateurs se trouvent dans cette série, avec aussi une grande déception : une bouteille de Branaire Ducru 2014 (Saint Julien Cru Classé) déviante et défectueuse, probablement trahie par son bouchon. Les vins ont été regoûtés le lendemain (reste des carafes conservées en cave fraîche, et donc sans être à l'aveugle). La cuvée Elégance 2014 du Château Tourteau Cholet (Graves) s'est maintenue au très bon niveau de la veille. Le château Seguin 2014 ( Pessac-Léognan) s'est dégusté un bon... [Lire la suite]
16 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux millésime 2014 à l'aveugle (2)

Nous avons regoûté les vins 24 heures plus tard, après avoir conservé les carafes en cave fraîche. Pour les vins de la première série commentés hier, le château de Malleret 2014 s'est montré un peu plus aimable en finale, avec des tannins un peu plus enrobés, il s'est goûté un cran au dessus de la dégustation à l'aveugle. Bolaire 2014 n'a pas évolué, dans un sens positif comme négatif. Charmail 2014 manque de netteté, c'est d'autant plus regrettable que le vin offre un milieu de bouche charpenté et bien construit. Le Château de... [Lire la suite]
15 mai 2017

Des vins de la Rive Gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle (1)

Ce samedi 13 mai, la séance mensuelle de notre club de dégustation avait pour thème "des vins de Bordeaux de la rive gauche du millésime 2014". Notre groupe réunissait comme d'habitude des professionnels du vin (oenologue, sommelier, viticulteur) et des amateurs expérimentés. Isabelle qui n'évalue pas les vins, a collecté les bouteilles, et a choisi un ordre aléatoire de service. Les vins ont été mis en carafe une heure et demie avant la première dégustation, puis les vins ont été regoûtés une grosse demi-heure après la fin de la... [Lire la suite]
06 février 2017

Haut-Médoc : Sociando-Mallet 1999 et Belle-Vue 2008

Voici les commentaires de deux vins dégustés récemment. Ils ont été goûtés en bouteille, sans mise en carafe, ouverte une bonne heure avant la première dégustation et redégustés le lendemain. Sociando-Mallet 1999 offre une bonne approche le premier jour, sans être complètement épanoui, le lendemain il se livrera davantage, sans proposer encore un plaisir optimum. Il faudra l'attendre cinq ans pour qu'il gagne en complexité aromatique, avec une légère aération avant le service. Il confirme la remarquable longévité des vins de ce... [Lire la suite]

12 octobre 2016

FAV : Château de Chantegrive (Graves) : cuvée Caroline ( blanc) 2015 et Château de Chantegrive ( rouge) 2012

Lors de la Foire aux Vins du magasin Leclerc de Castillon, nous avons dégusté deux vins du Château de Chantegrive ( appellation Graves) que nous commentons aujourd'hui. Le Château de Chantegrive, d'une superficie de 96 hectares situé à Podensac (appellation Graves) est géré par Marie-Hélène Lévêque qui a pris la succession de ses parents (Henri et Françoise). Des vins blancs, rosés et rouges sont produits et se déclinent en cinq cuvées : Chantegrive blanc, Chantegrive blanc cuvée Caroline, La Grive Rose by Chantegrive,... [Lire la suite]
30 septembre 2016

Haut-Médoc : Château de Malleret 2014 et Médoc : Clos Manou 2014

J'ai pu goûter, lors d'une Foire aux Vins, le millésime 2014 du Château de Malleret, (en bouteille) que j'avais bien aimé lors de la dégustation des primeurs du même millésime. Cette dégustation a confirmé le potentiel du vin qui devrait commencer à offrir un bon plaisir dans une dizaine d'années. Cette propriété de 38 hectares est situé sur la commune de Le Pian Médoc ( au sud de l'appellation) . Le vignoble composé des cépages suivants (Merlot 50%, Cabernet Sauvignon 46,5%, et petit Verdot 3,5%) plantés sur des sols de graves,... [Lire la suite]
05 septembre 2016

Saint Estèphe : Montrose 2003 et Sauternes : Guiraud 2001

Bien que le repas d'anniversaire ait été publié, il n'empêche qu'il s'est quelque peu poursuivi le lendemain. La date réelle étant un lundi, il ne nous était pas possible d'inviter les amis. Nous n'avons pas mangé un menu élaboré ou gastronomique (sauf une bavette grillée aux sarments), mais nous avons ouvert deux bouteilles qui nous étaient précieuses.         Montrose 2003 a été mis en carafe deux heures, après avoir été dégusté à l 'ouverture. Le vin s'est montré très séduisant lors de... [Lire la suite]
25 août 2016

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2004 et Saint Julien : Lagrange 1996

Deux vins de Bordeaux sont commentés aujourd'hui. J'ai ouvert une bouteille de Haut Bailly 2004 mise en carafe une heure et demie avant la première dégustation, et regoûtée le lendemain. La dégustation précédente datait de plus d'un an et demi, le vin se présentait renfrogné, avec un élevage assez marqué. Nous n'avons pas remarqué d'évolution nettement positive lors de cette dernière dégustation. L'élevage n'est pas encore fondu, les tannins sont encore marqués dans une finale austère, et la palette aromatique est encore en partie... [Lire la suite]