Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
05 juin 2015

Des vins de l'appellation Pomerol à l'Union des Crus Classés

Les vins de l'appellation Pomerol confirment en bouteille la qualité que j'avais entrevue lors de la dégustation en primeurs. Mes évaluations en bouteilles correspondent à la fourchette que j'avais donné en avril 2013. C'est bien sur cette appellation que se situe les plus belles et homogènes réussites de la rive droite dans ce millésime. Les ténors de l'appellation adhérents à l' Union des Crus Classés, bien qu'il n'y ait pas de classement de Pomerol, ont réussi à élaborer d'excellents à grand vins. Le printemps calamiteux, suivi... [Lire la suite]

28 mai 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite du millésime 2012 (fin)

Cette troisième et dernière série est la plus qualitative. Valmy Dubourdieu Lange est la révélation de cette dégustation. Il s'est cependant montré un peu moins éclatant lors de la dégustation faite (bouteille découverte) le lendemain. La Voûte s'est bien comporté et laisse entrevoir une progression que 2014 (en primeurs) confirme. Pavie Macquin a tenu son rang. Franck qui élabore les vins de Fonplégade a souhaité mettre une bouteille de sa production à l'aveugle. Comme il n'avait pas pu apporter cette bouteille à l'avance, il l'a mis... [Lire la suite]
27 mai 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de la rive droite de Bordeaux : millésime 2012 (2)

Cette deuxième série a révélé quelques surprises avec pour ma part deux vins défectueux. Château Tailhas 2012 avec un vin décharné et amer en finale et des sensations légèrement vinaigrées. Le vin numéro 7 (Domaine de l'A 2012) a provoqué l'étonnement des dégustateurs, notamment de ceux qui l'avaient bien apprécié sur d'autres bouteilles, lors du dévoilement de l'étiquette, après l'évaluation et l'établissement des moyennes. André et moi l'avons trouvé nettement défectueux et ne l'avons pas noté. La plupart des dégustateurs, moins... [Lire la suite]
26 mai 2015

Dégustation à l'aveugle de vins de Bordeaux de la rive droite du millésime 2012 (1)

Nous nous retrouvons samedi 23 mai pour une séance de dégustation à l'aveugle dédiée aux vins de la rive droite de Bordeaux du millésime 2012. Comme le lecteur pourra s'en rendre compte une grande majorité des vins fait la part belle à des vins aux prix abordables. Les vins ont été mis en carafe deux heures trente avant le début de la dégustation par notre préparatrice habituelle qui n'évalue pas les vins. Cette dégustation n'a pour seule vertu que d'apprécier plus ou moins un vin à un instant t sans préjuger de son devenir ou de son... [Lire la suite]
14 mai 2015

Saint Emilion : Les Gravières 2005 et Larcis Ducasse 2009

Le beau temps, qui favorise la pousse de la vigne, est revenu depuis plusieurs jours à Saint Emilion. Nous en profitons pour réanimer le barbecue, et faire sur les sarments, des grillades de pièces de bœuf de l'excellent boucher Lavève, que nous accompagnons de quelques vins du cru. Nous avons dégusté les Gravières 2005 de Denis Barraud, une première fois après l'avoir mis en carafe deux heures avant de le goûter, puis le lendemain. Nous n'avons pas noté de signe d'évolution. Le vin est très jeune, riche, concentré et fruité, il... [Lire la suite]
09 mars 2015

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2007 et Clos Fourtet 2002

Larcis Ducasse est une bouteille que nous voulions faire goûter à notre fille, qui au cours de ses études, a fait un stage au domaine. Elle a donc pu apprécier le fruit du travail à la vigne, notamment pour le millésime 2007. Nous avons accompagné ce vin d'une fondue bourguignonne, pour de belles alliances entre ce que la gastronomie peut apporter des différentes régions viticoles.        La bouteille de Larcis Ducasse 2007, a été mise en carafe une heure et demie avant la première dégustation, il se goûte... [Lire la suite]

03 mars 2015

Saint Emilion : Pavie Macquin 2011 et Larcis Ducasse 2011

Nous n'avions pas regoûté en bouteille Pavie Macquin 2011 et Larcis Ducasse 2011 depuis la dégustation de l'Union des Grands Crus de Bordeaux en mai 2014. Nous avons profité de plats adaptés pour le faire ces jours derniers. Les vins ont été mis en carafe deux heures avant la première dégustation et sont toujours dégustés au préalable avant d'accompagner le mets. Pavie Macquin 2011 a accompagné un aloyau « rassis » cuit sur les sarments. Il est un peu renfrogné lors de la première dégustation, nous le laissons en carafe en cave... [Lire la suite]
23 février 2015

Saint Emilion : Mangot cuvée Todeschini 2009 et Fombrauge 2012

Une bouteille défectueuse de Clos de L'Oratoire 1998 nous a conduits à en ouvrir, sans préparation, une autre, un Château Mangot cuvée Todeschini 2009. Le vin se présentait de fort belle façon, même s'il ne s'offrait pas totalement. Le lendemain, il était totalement ouvert et se dégustait à son meilleur niveau, tel qu'il était apparu lors d'une dégustation à l'aveugle en juin 2011. Cette cuvée élaborée en vinification intégrale en barriques neuves, et élevée 15 à 18 mois en barriques de bois neuf a la particularité de résulter d'un... [Lire la suite]
19 février 2015

Saint Emilion : Château Bellevue : millésimes 2007 et 2009

En 2007 Hubert de Bouard rachète les parts que la famille De Coninck possédait dans le Château Bellevue, qui était géré par Nicolas Thienpont, et conseillé par Stéphane Derenoncourt sur la période 2000 à 2007. Il prend la direction de l'exploitation de cette propriété, avec ses équipes à partir du millésime 2008. Le Château Bellevue, jouxte le vignoble d'Angélus, est situé sur l'extension ouest du plateau calcaire de Saint Emilion. Cette propriété de 6,5 hectares, dispose d'un excellent terroir argilo-calcaire et même franchement... [Lire la suite]
09 février 2015

Saint Emilion : Grand Corbin-Despagne : millésimes 2012, 2011, et 2009

En 1996 François Despagne se voit confier par sa famille la direction du Château Grand Corbin Despagne. Depuis le début des année 1980, les vins n'offraient plus les qualités ( précision aromatique, rondeur, enrobage du tannin, et sphéricité en milieu de bouche, caractère truffé se développant au vieillissement et résultant de la spécificité du terroir). Cette même année la sanction tombe lors de la révision décennale du classement de Saint Emilion : Grand Corbin Despagne est déclassé. François Despagne engage avec énergie et... [Lire la suite]