Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
01 décembre 2019

Château Fleur de Roques (Puisseguin Saint Emilion) : des vins des millésimes 2015,2016, et 2017

Joseph Sublett propriétaire de l'hôtel-restaurant le Château Fleur de Roques à Puisseguin (Gironde) a récupéré début 2015 une belle parcelle de quatre hectares attenante au château et exploitée auparavant par son frère. Ce vignoble de haut de coteau est planté en Merlot (100%) sur des sols et sous-sols d'argile brune ( 50 centimètres à deux mètres d'épaisseur) reposant sur un substrat de calcaire à astéries.     C'est un terroir froid donnant des vins à Ph bas (3,20 à 3,30), ce qui nécessite d'obtenir une bonne maturité... [Lire la suite]

22 octobre 2019

L'appellation Saint Emilion ( millésime 2016 ) au Week-end des Grands Crus de l'UGC : 25/05/2019 : fin

  J'ai rappelé dans le billet précédent ( le premier volet de la dégustation des vins de l'appellation Saint Emilion à l'UGC) les conditions climatiques qui ont présidé à la naissance du millésime 2016 à Bordeaux. 2016 est un millésime de cycle long et de mûrissement lent résultant d' un printemps frais et pluvieux (floraison tardive) suivi d'un temps chaud et sec à partir du 20 juin qui a provoqué des blocages de maturité plus ou moins marqués selon les terroirs.     La fin de cycle idéale a permis aux divers... [Lire la suite]
20 octobre 2019

L'appellation Saint Emilion (millésime 2016) au Week-end des Grands Crus de l'UGCB (25/05/2019) : première partie

  Le Week-end des Grands Crus organisé par l' Union des Grands Crus Classés de Bordeaux s'est déroulé cette année le 25 mai au Hangar 14 à Bordeaux. Cette année le millésime 2016 était à l'honneur. Ce millésime est grand car il a été très favorable à toutes les appellations de la Gironde. Après un débourrement précoce (environ une semaine d'avance sur les observations de ces vingt dernières années) et un premier semestres très humide et pluvieux qui a vu le développement sévère de maladies cryptogamiques (dont un important... [Lire la suite]
13 octobre 2019

Les millésimes 2009,2001,1988, et 1949 du Château Saint-Georges Côte Pavie, dégustés lors d'un dîner au Château en fil rouge

Philippe Masson, sa mère et sa compagne Anne nous ont conviés avec Lauriane, David, Christine et Stéphane à un dîner dans leur Château Saint-Georges Côte Pavie à Saint Emilion. La famille Masson au sens large a été propriétaire de nombreux châteaux dans ce secteur de Saint Emilion, détenant entre autres : Simard vendu à Alain Vauthier, Pindefleurs acheté par Dominique et Bernard Lauret et Saint-Georges Côte Pavie conservé par la famille Masson Autour du repas ; potage aux cèpes, boeuf bourguignon, fromages et crumble aux pommes.... [Lire la suite]
03 octobre 2019

Les six derniers vins servis lors du repas de la Jurade de Saint Emilion du dimanche 22 septembre 2019

J'évoque aujourd' hui les six derniers vins proposés lors de ce repas qui en comportait 12. L'ordre de service choisi par les jurats est bien sûr très cohérent, même si quelques nuances peuvent exister pour les différents dégustateurs qui ont participé à ce déjeuner et avec lesquels nous avons échangé. L'effet millésime joue son rôle, bien que les vins présentés du millésime 2006 ( fin de cycle très pluvieuse) se soient très bien comportés. Les choix des millésime 2012 et 2011 ont été judicieux, car ils ont été globalement bien... [Lire la suite]
01 octobre 2019

Les six premiers vins dégustés au repas de la Jurade de Saint Emilion du dimanche 22 septembre 2019

Notre ami Bernard, intronisé à la Jurade de Saint Emilion, est vigneron d'honneur et bourgeois de Saint Emilion. Pour fêter les intronisations, un cocktail suivi d'un déjeuner est proposé. Nous figurons parmi les invités.   Le menu est attrayant : Fumet fumé de langoustine, jus tranché à la tomate/Risotto de pommes de terre au parmesan, jaune d'oeuf et copeaux de cecina de Léon/Aiguillette de volaille au foin, oignons confits aux blettes, vapeur de poireaux au foie gras/Fromages affinés/Crêpe Suzette revisitée, citron... [Lire la suite]

03 septembre 2019

Saint Emilion : Lynsolence 2012, Fronsac : La Rousselle 2010

Quelques vins de la rive droite de Bordeaux ont accompagné des grillades de boeuf au cours de ce mois d'août. Lynsolence 2012 (Saint Emilion) de Denis Barraud s'était excellemment dégusté, il y a deux ans. J'ai souhaité voir comment évoluait le vin. La bouteille a été mise en carafe une heure avant le service. Le vin a fait preuve d'une extrême jeunesse pour ne pas dire d'une jeunesse ...insolente. Des fruits éclatants, beaucoup de consistance, une texture charnue et veloutée, de la longueur et de la fraîcheur (un terroir à Ph bas) .... [Lire la suite]
08 août 2019

Lalande de Pomerol : Château Tournefeuille 2016, Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2017

Des grillades et des produits de la mer ont été propices à l'ouverture des deux vins commentés dans ce billet. Le château Tournefeuille se trouve sur la partie de l'appellation Lalande de Pomerol situé en coteaux à droite de l'ancienne Nationale 89 dans le sens Libourne-Périgueux, et dans le prolongement de l'appellation Pomerol sur l'autre rive de la Barbanne. Ce secteur est très riche en argiles et donc favorable au cépage Merlot. Cette bouteille du château Tournefeuille du millésime 2016 s'est bien goûtée. Il est aromatique,... [Lire la suite]
16 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : fin

Je commente dans ce billet les trois vins qui cloturent cette dégustation à l'aveugle. Le restant des vins en carafe est stoké en cave fraîche ( 13°C) puis redégusté 24 heures plus tard. Lynsolence 2004 offre une meilleur fondu des tannins, notamment dans la finale, avec une accentuation de son caractère sanguin ( ferrugineux) qui participe à l'équilibre. La Gaffelière 2004 confirme hélas son caractère déviant accentué ( ethyl-phénols) qui déséquilibre totalement le vin. Je rappelle qu'un défaut de bouteille n'implique pas la... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : première partie

Nous nous sommes réunis début juillet à notre domicile après la période chaude de la fin juin, sans être caniculaire en Gironde (si l'on de réfère à la définition du mot canicule) pour une dégustation de vins de Saint Emilion (rive droite) du millésime 2004. Cette dégustation a été préparée par Isabelle qui a réuni les apports des dégustateurs et a procédé à une mise en carafe des vins deux heures avant la première dégustation. Les vins ont été goûtés à l'aveugle, un première fois, puis regoûtés à l'aveugle une deuxième fois après... [Lire la suite]