Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
02 novembre 2015

Des Seconds Vins de Crus Classés (ou non) du Bordelais, à l' aveugle

André a organisé la semaine dernière, dans son domicile libournais une dégustation, à l'aveugle, de seconds vins de Crus Classés (ou non) du Bordelais. Il a souhaité faire partager à sa fille Alison et à une de ses amies Ariane cet exercice qui faisait suite à celui du mois d'août dont le thème était la différenciation à l'aveugle des vins de la rive droite et de la rive gauche de Bordeaux. Il nous a proposé de participer à cette dégustation. Comme je n'avais pas en cave de seconds vins, j'ai apporté deux premiers vins qui seront... [Lire la suite]

29 octobre 2015

Saint Emilion : Clos de l'Oratoire 1999 et Pessac-Léognan : Château Seguin 2009

J'ai retrouvé une bouteille solitaire du Clos de l'Oratoire 1999 dans la cave. Je l'ai ouverte et épaulée deux heures avant la première dégustation et regoûtée le lendemain. Le vin commence à être agréable avec un élevage qui se fond, alors que les bouteilles précédentes étaient marquées par un élevage très soutenu. La jeunesse de la robe laisse présager une évolution encore plus positive dans trois à cinq ans en fonction de la température de conservation des bouteilles. Nous avions bien goûté Château Seguin 2009 lors d'une... [Lire la suite]
16 octobre 2015

Saint Emilion : Grand Corbin Despagne 1998 et Haut-Médoc : Sociando-Mallet 2001

Des parents de mon épouse, en vacances dans le nord Médoc sont venus dîner un soir chez nous. Nous avons ouvert deux bouteilles de Bordeaux ( rive droite et rive gauche) pour accompagner des cèpes à la crème de marron, émulsion en persillade et de la joue de porc confite accompagnée d'épeautre au blé et lentilles…. puis un Saint Nectaire fermier. Les deux vins ont été mis en carafe trois heures avant la dégustation. Grand Corbin Despagne 1998 (Saint Emilion) s'aborde avec plaisir, le seul petit reproche que l'on peut lui faire... [Lire la suite]
11 septembre 2015

Saint Emilion : La Voûte 2012 et Haut-Médoc : Cornélie 2008

Le château La Voûte, appartenant à Gaétan Moreau est situé sur la commune de Saint Etienne de Lisse, pratiquement en face du Château Valandraud. Le vignoble de 1,4 hectare, qui entoure la maison d'habitation et le chai attenant, est planté sur les calcaires à astéries surmontés d'une couche d'argile. Une deuxième parcelle de 0,85 hectare de jeunes vignes de Merlot, sise près du château Canon La Gaffelière est cultivée sur des sous-sols sablo-argileux, cette production entre dans le second vin : La Clef de Voûte. Le millésime... [Lire la suite]
04 août 2015

Saint Estèphe versus Saint Emilion et satellites à l'aveugle (2)

Nous pousuivons les commentaires de notre dégustation à l'aveugle opposant les vins de Saint Estèphe (rive gauche) à ceux de la rive droite (Saint Emilion et satellites). Les vins de ces deux dernières séries sont servis en bouteilles habillées de « chaussettes » pour préserver l'anonymat. Ils ont été ouverts et aérés deux bonnes heures avant la dégustation. La première paire préparée par André est constituée de vins du millésime 2011, nous restons donc sur des vins jeunes, plus faciles d'accès pour ce petit jeu de la... [Lire la suite]
03 août 2015

Saint Estèphe versus Saint Emilion et satellites à l'aveugle (1)

Pour cette journée du premier août 2015, André avait convié sa fille Alison à une journée consacrée à la visite de deux propriétés de la rive droite qui se terminait par une dégustation à l'aveugle de vins de Saint Estèphe et de Saint Emilion ou satellites. Alison avait invité des amis, dipômés comme elle de Sciences Politiques dont une grande majorité venait de l'école de Strasbourg. Pour certains d'entre eux, c'était une journée à caractère initiatique. André nous a proposé de nous joindre à eux, ce que nous avons accepté avec... [Lire la suite]

19 mai 2015

Saint Julien : Léoville Poyferré 2005 et Côtes de Bourg : Haut-Guiraud : Péché du Roy 2012

Lors des dégustations des vins de bordeaux "primeurs" du millésime 2014 dans le cadre de l'Union des Crus Classés, nous avons la possibilité de déjeuner dans un château où se déroulent ces dégustations. J'ai pu goûter, lors du repas pris à la propriété un remarquable Léoville Poyferré 2005, que j'avais déjà approché en primeur, puis en bouteille au week-end des Grands Crus Classés. Cette nouvelle dégustation confirme la grandeur de ce vin une dizaine d'années après sa naissance ; il faudra l'attendre encore une bonne dizaine... [Lire la suite]
30 mars 2015

Données météorologiques du millésime 2014 à Bordeaux

Les données quantitatives ( pluviométrie et températures) sont issues des stations de Mérignac et du château Mangot (Saint Emilion)  (Cliquer sur les graphes pour les agrandir)       Après un hiver doux et très pluvieux (bien supérieur à la moyenne des trente dernières années), excepté la première quinzaine du mois de décembre 2013, les vignes sont gorgées d'eau. Un mois de mars assez chaud suivi d'un mois d'avril au dessus des moyennes saisonnières, et en dessous pour la pluviométrie, permet un... [Lire la suite]
23 mars 2015

Pauillac : Duhart-Milon 2002 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2002

Lors d'une visite chez mon fils en Corrèze, j'ai souhaité lui faire goûter Duhart-Milon 2002 en accompagnement d'un sauté d'agneau, un bon accord mets/vin classique. Cette bouteille mise en carafe une heure et demie avant la dégustation montre une évolution nette du vin avec des saveurs caractéristiques de l'appellation, que la bouteille précédente n'offrait que discrètement. Le fruit est de ce fait un peu moins intense, et le vin commence à entrer dans dans une phase de maturité qui apporte une complexité bienvenue. Nous verrons lors... [Lire la suite]
06 novembre 2014

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes Godard ( blanc) 2013 et Sauternes : Cantegril 2010

Nous avions bien goûté en « primeur » Les Charmes-Godard ( blanc) 2013, et cette dégustation nous avait incité à en faire l’achat. Nous avons ouvert notre première bouteille, goûtée, sans mise en carafe sur une durée de 24 heures. Le vin est tout à fait conforme à nos attentes, dans un style élégant, élancé, très frais et fruité. Avec mon épouse qui est très amatrice de l’appellation Sauternes-Barsac, nous avons l’habitude de boire quelquefois un verre de Sauternes au cours de la soirée, et la dégustation dure cinq jours... [Lire la suite]