Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
14 février 2017

Champagne : Roederer : Brut Premier, et Alsace : Josmeyer : Pinot Gris : Brand 2010

Puisque l'actualité est aux nouveaux étoilés Michelin, il est une maison que nous pouvons présenter! Nos amis Cathy et Emile ont le plaisir de cuisiner et de proposer des menus dégustations absolument remarquables! Nous avons la chance de profiter de leurs tables assez régulièrement et chaque fois c'est un plaisir renouvelé, sans faille, et des discussions qui n'en finissent pas jusque très tard dans la nuit. Le billet de ce jour et les suivants vont permettre de présenter les plats qui ont été spécialement conçus par  nos hôtes... [Lire la suite]

10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]
09 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Chablis : Dauvissat ; Les Clos 2007 et Pessac-Léognan : Carbonnieux blanc 2010 (1)

Je profite toujours des dîners familiaux pour tenter des recettes inventées, imaginées à partir de produits frais du marché. Dans la matinée du 31, mon menu n'était évidemment pas décidé! J'ai eu la chance de trouver à bon prix et d'une qualité irréprochable noix de saint Jacques et turbot, truffe et caviar d'esturgeon d'Italie. Une aubaine! Les mises en bouche se veulent un classique revisité de ce que j'ai déjà proposé, et que les lecteurs peuvent retrouver sur le blog. Le thème que je choisis est le parmesan, thème d'autant... [Lire la suite]
29 décembre 2016

Pessac-Léognan : Carbonnieux (rouge) 2006 et Albert Mann : Gewurztraminer : vendanges tardives : Altenbourg 2008

Le Carbonnieux 2006 a été apprécié sur un Brillat Savarin, légèrement affiné. Toutefois, le vin a été anticipé sur les palombes, en parallèle avec les deux autres rouges commentés dans le billet précédent, puis dégusté seul entre le plat et le fromage. Ce fromage a pour particularité de bien s'accorder avec des vins rouges. Il faut reconnaître que les vins blancs sont d'ordinaire des compagnons idéals, mais il faut admettre que le Brillat se marie très bien avec un vin de Bordeaux, et ce, à tous les stades de l'affinage. Ce fromage... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée 2001 et Saint Emilion : La Mondotte 2001

Les deux vins commentés ce jour ont été préparés pour accompagner des palombes cuites en basse température et au foie gras. Les deux vins ont bien convenu au plat. Comme bien souvent, nous aimons proposer un vin de Bordeaux et un autre du Rhône. Les goûts sont diversement représentés. La palombe est cuite avec le vin de la marinade et la sauce s’est élaborée avec du foie gras. La texture gagne en moelleux et peut-être que sur cet aspect les tanins fins et enrobés de La Mondotte jouaient de plus justes correspondances. ... [Lire la suite]
27 décembre 2016

Côtes du Jura : Ganevat : Les Chalasses vieilles vignes 2005 et Bouchard père et fils : Corton Charlemagne 2008

Pour convenir avec la blanquette de homard au curry,  nous avions pensé initialement à un vin du Jura. Celui choisi a vite été remplacé, car il n'offrait pas la tension nécessaire pour soutenir le plat. Le Corton Charlemagne a manifesté tout ce que nous espérions en revanche, de force et de caractère pour dominer le homard, et en particulier le bouillon. Le homard a été servi en morceaux entiers dans un bouillon au safran et curry, crémé légèrement et agrémenté de coriandre et de fines herbes. La recette est simple, et peut se... [Lire la suite]

26 décembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud : blanc 2014 et Domaine de l'Agapé : Riesling Osterberg 2010

  Un repas simple et convivial pour cette fin d'automne : nous nous retrouvons entre amis amateurs de vie, de vins et de bons produits et c'est la générosité de tous qui rend cette soirée si précieuse. Nous sommes heureux de discuter et d'évoquer les bonheurs de notre vie, nos enfants et nos petits-enfants, la joie des retrouvailles pour les fêtes de Noël qui approchent à grands pas. Finalement il fait bon vivre lorsque nous méditons la chance que nous avons d'être entre nous et de nous offrir le luxe de boissons divines pour... [Lire la suite]
25 novembre 2016

Sauternes: Rabaud Promis 1988, et Barsac : Château Bouyot 1967

Nous terminons le dîner avec une salade de fruits exotiques servie dans des coques de fruits de la passion. Deux vins liquoreux ont été présentés à l'aveugle en carafe par notre hôte. La région et l'appellation Sauternes-Barsac sont rapidement identifiées. Les accords mets/vins ont très bien fonctionné, la fraîcheur des fruits exotiques apporte un supplément d'acidité aux vins (surtout pour le second vin commenté). Rabaud Promis 1988, que j'ai dégusté plusieurs fois à un excellent niveau confirme la belle réussite de cette propriété... [Lire la suite]
24 novembre 2016

Pomerol : Château Gazin 1975, et Pauillac : Lynch Moussas 1971

Pour accompagner les deux plats suivants, notre hôte nous sert à l'aveugle deux vins de Bordeaux (région rapidement identifiée par les participants). La bouteille de château Gazin 1975 s'est accordé classiquement avec le filet de bœuf et les frites « maison » Cette bouteille a régalé tous les convives et s'est montrée être à un niveau que nous n'attendions pas. 1975 a souvent donné des vins très tanniques évoluant très lentement, avec des tannins asséchants et durs et des finales sans charme pour une grande majorité des... [Lire la suite]
23 novembre 2016

Côte Rôtie : Jamet 2006, et Bernard et Armelle Rion : Vosne Romanée : Les Chaumes 2006

Deux vins ont été servis avec le plat suivant : salmis de pintade et petites carottes.   Les vins sont dégustés à l'aveugle , après avoir été mis en carafe par notre hôte selon la durée qui lui a paru nécessaire pour chaque vin. La Côte Rôtie 2006 du domaine Jamet a réalisé un très bon accord avec le mets proposé. La caractère plutôt giboyeux de la pintade ( sans être celui d'un véritable gibier) était bien adapté à la palette aromatique et la structure du vin, sans que l'un ne domine l'autre. Cette Côte Rôtie arrive... [Lire la suite]