Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 février 2023

Châteauneuf du Pape : Charvin 2012, Saint Estèphe : Meyney 2005

Pour accompagner un Pithiviers de canard, j'ai choisi un Châteauneuf du Pape 2012 du Domaine Charvin. La bouteille a été ouverte 6 heures avant une rapide dégustation qui m'a conduit à mettre le vin en carafe pour une véritable première dégustation deux heures plus tard. Le vin s'approche bien avec une palette aromatique ouverte, un milieu de bouche velouté et charpenté mais une structure assez ferme en finale qui n'est pas complètement épanouie.

Une bouteille de Meyney 2005 qui avait été ouverte il y a deux ans s'était bien goûtée, mais avec une très légère note animale qui laissait craindre la présence d'ethyl-phénols sur les autres bouteilles avec des vieillissements prolongés. Cette dernière bouteille a été mise en carafe deux heures avant le premier service, le vin s'est très bien goûté, sans défaut : aromatique, puissant, avec une texture veloutée, allongé et frais, il a accompagné une daube de boeuf. Le vin a remarquablement tenu à l'air dans les deux dégustations suivantes (24 et 48 heures plus tard). Il n'est pas encore tout à fait à son apogée qu'il devrait atteindre dans cinq ans.

IMG_20230215_142809

 

 

 



Châteauneuf du Pape : Charvin 2012

IMG_20230215_142814_1

La robe est soutenue, brillante de teinte rubis à grenat au bord du verre. Le nez bien ouvert évoque les fruits rouges (cerises dominantes), les épices douces (dont les baies roses) , avec des notes de petits fruits noirs, et de roses séchées. La bouche offre des tannins fins et mûrs bien tramés dans un corps dense, bien formé, velouté et fruité. La finale est allongée, bien tenue par des tannins encore un peu fermes, expressive d'un bon équilibre avec une température de service ajustée (15 à 16°C). Noté 16,5 voire un peu plus dans 5 ans, note plaisir 16



Saint Estèphe : Meyney 2005

IMG_20230215_142816

La robe est profonde grenat à légèrement orangée au bord du verre. L'olfcation est intense avec des arômes de cassis, de myrtilles, d'épices variées, avec des notes de réglisse, de cerises, et terriennes (truffes?). La bouche est charnue, veloutée, puissante, énergique, avec des tannins enrobés et fruitée. La finale est autoritaire, d'un bon maintien (tannins légèrement fermes), fraîche, et expressive. Note potentielle 16,5 (dans 5 ans), note plaisir 16.

 

IMG_20230215_142817

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire