Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 octobre 2022

Morey Coffinet : Chassagne-Montrachet Premier Cru : La Romanée 2017, Buisson-Charles : Meursault Premier Cru Les Charmes 2015

D'où vient que l'on attribue à Henri IV la recette  de la poule au pot?

D'un écrit de Hardouin de Perefixe ayant relaté que le roi aurait prédit au duc de Savoie : "si Dieu me donne encore de la vie je ferai qu'il n'y aura point de laboureur en mon Royaume qui n'ait moyen d'avoir une poule dans son pot ».

Ce que Henri IV a souhaité et signifié -  car le laboureur est un riche paysan, et il ne faut pas simplement y voir le souci de plus de prospérité - c'est la fin de toutes les guerres civiles. Henri IV veut restaurer les campagnes après plus de 40 ans de guerre de religion  et mettre fin aux picorées, nom que l'on donnait aux larcins dans les fermes.

Notre volailler présente depuis quinze jours une ou deux poules chaque dimanche. Elles sont grasses et énormes. Mais la tentation est trop forte. Elle sera cuite plusieurs heures durant sur deux jours et le bouillon est si gras et si parfumé, que les légumes sont extraordinaires.

Ce plat est un régal : cuisiné authentiquement dans le respect de la tradition béarnaise et parfumé divinement, il lui fallait un bon vin!

IMG_20221026_182500

IMG_20221026_182503

 

 

 

Pour accompagner cette poule au pot , j'avais choisi d'ouvrir une bouteille de Chassagne-Montrachet Premier Cru La Romanée 2017 du Domaine Morey-Coffinet. La réputation d'un millésime plutôt tendre en 2017 avait participé à faire ce choix . La bouteille est ouverte et dégustée une heure et demie avant le service initialement prévu. Une réduction assez marquée tant au nez qu'en bouche me fait réserver cette bouteille pour le lendemain. Elle sera regoûtée 24 heures plus tard, et une dernière fois 48 heures après l'ouverture avec une réduction qui diminue sans totalement disparaitre avec une palette aromatique manquant de ce fait un peu de précision; C'est dommage d'autant plus que le vin est élégant, velouté,délicatement charnu dans une construction allongée.

Pour remplacer cette bouteille La Romanée 2017, j'ai débouché un Meursault Premier Cru Charmes 2015 du Domaine Buisson-Charles. Le vin est très bon dès l'ouverture, et excellent lors de la première dégustation avec Isabelle une bonne heure plus tard, il est en plein forme 24 heure plus tard (voir le commentaire) et le reste près 48 heures d'ouverture. L'accord est très réussi avec ce vin



Morey-Coffinet : Chassagne-Montrachet : La Romanée 2017

IMG_20221026_182506_1

La robe jaune clair est brillante. Une réduction assez marquée à la première dégustation (qui ne s'estompera pas complètement ) laisse apparaitre après agitation des arômes de fruits blancs, d'agrumes, de noisettes et des notes briochées. La bouche est élégante, très veloutée, dans une construction longiforme , assez pleine (effet millésime). La finale est étirée par une fraîcheur de bon aloi, veloutée, assez expressive avec en fond cette légère réduction qui oblitère un peu les arômes. Noté 15,5 (90/100) , voire un peu plus si cette réduction s'estompe avec le vieillissement sous verre. Note plaisir 15



Buisson-Charles : Meursault : Premier Cru Les Charmes-Dessus 2015

IMG_20221026_182511_1

La robe or fin est brillante. Le nez expressif évoque les poires , les pêches, les fines épices, les fleurs capiteuses (dont le chèvrefeuille) avec des notes de noisettes et de légère vanille Bourbon. L'attaque est charnue et très veloutée , le milieu de bouche est ample et dense, rehaussé de fruits éloquents. La finale est longue , intense, très veloutée, aromatique avec une fraîcheur de bon aloi. Noté 17 (94/100), même note plaisir

IMG_20221026_182509

Posté par Daniel S à 21:00 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire