Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

12 octobre 2022

Champagne Gimonet : Cuis Premier Cru, Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2018, Morey-Coffinet La Romanée 2015

Nous avons fêté le vingtième anniversaire de la cadette, et les circonstances ont permis de réunir toute génération confondue. Nous avons donc souhaité faire plaisir à toutes et à tous en offrant une multitude de plats et de boissons. Pour les amateurs de vins, nous avons ouvert de jolies bouteilles qui sont commentées dans le billet de ce jour et dans les deux suivants.

Nous sommes partis du principe que les bouchées apéritives, qu'elles soient froides ou chaudes, qu'elles soient cuisinées ou à base de crudités permettaient que nous ouvrions le Champagne. Bien qu'il y ait eu beaucoup de jeunes personnes plutôt habituées aux cocktails et autres alcools forts - naturellement accompagnés de chips et autres croustillants - nous avons été agréablement surpris de les voir apprécier le vin.

La Romanée de Morey-Coffinet a été apporté avec le plateau de charcuterie fine de chez Pierre Rollet.

Ce dernier, que nous ne présentons plus dans la mesure où tous les lecteurs de ce blog savent qu'il est notre fournisseur attitré de fromages, nous a présenté dans un plateau différents jambons et produits régionaux. Ils sont découpés et destinés à être prélevés directement sans avoir besoin de l'assiette. Un petit côté artistique pour mettre en valeur les produits!

Approximativement nous avons eu du jambon de coche, du jambon de pays, du fumé de sarde, du speck affiné, de la bresaola, de la coppa... et beaucoup d'autres spécialités charcutières.

Si les bouteilles de Coca cola ont valsé parmi les vins blancs, nous dirons que cela a participé du mélange générationnel attrayant et festif, initiateur d'intérêts, de discussions et de rires.

 

IMG_20221012_150214

 

 

IMG_20221008_191646

 

 

Même commentaire pour ce vin de Champagne que celui fait, il y a un mois.

Les deux vins blancs secs commentés ont été débouchés dégustés et épaulés deux heures avant le service.

Champagne : Gimonet : Cuis Premier Cru

IMG_20221012_150217_1

La robe or clair est traversée par un cordon de bulle fines assez actives. Le nez expressif évoque les fruits blancs , les agrumes, avec des notes florales et d'amande. La bouche est élégante, avec de la densité et une chair délicate sous l'effervescence agrémentée de fruits expressifs. La finale d'une très bonne allonge, est tonique, fruitée, florale, avec une légère amertume en ultime sensation. Noté 16,5 (93/100), même note plaisir



Franc-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2018

La robe jaune pale est brillante. L'agitation met en valeur des arômes d'agrumes ( dominante de citron et d'orange), de fleurs champêtres, et des notes épicées. L'attaque est nette, le vin se développe dans une construction cylindrique d'une bonne densité, délicatement charnue , veloutée et fruitée. La finale est allongée , fraîche, avec une élégante mâche calcaire, et une palette aromatique avenante. Noté 16 (92/100), même note plaisir.


IMG_20221012_150219_1

Chassagne-Montrachet : Morey Coffinet : Premier Cru : La Romanée 2015

La robe or clair est brillante. L'aération dissipe en grande partie une réduction qui fait place à des arômes de poire, de pêche blanche, de fleurs blanches avec des notes d'épices, d'amandes et de noisettes. La bouche est charnue, ample, pleine, très veloutée et fruitée. La finale est longue, veloutée, fraîche, avec une fine empreinte calcaire, aromatique et saline. Note potentielle 17 (94/100), note plaisir 16



Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire