Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

14 août 2022

Francs-Cotes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2018, Morey-Coffinet Puligny Montrachet Les Pucelles 2015, Saint Emilion Laroze 2006

Nous fêtons l'anniversaire de l'une de nos petites filles en présence de  membres de la famille de passage chez nous. La tablée est donc de dix personnes et nous organisons une grillade sur des sarments. C 'est une décision prise avant toute idée du menu global, car les amateurs de vin sont assez nombreux pour que nous puissions proposer le magnum de Laroze, un Saint Emilion Grand Cru Classé. Nous apprécions beaucoup ce vin et nous avons à coeur de le faire découvrir. 

 

Nous avons la possibilité de dîner sur notre terrasse qui est plutôt fraîche dès le soir. La table sera donc parfaitement décorée et nous investigons sur le marché de Libourne pour savoir ce que nous proposerons comme dîner.

Quelques verrines et des rouleaux de jamon au roquefort

Aumonière de chèvre chaud, baies roses et poires confites

Magrets de canard et tournedos de porc marinés, et cuits sur les sarments, accompagnés de pommes de terre fermières.

Quelques fromages

Panacotta à la framboise et citron vert.

 

 

 

 

IMG_20220805_193210

IMG_20220805_193218

 

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2018

La robe or léger est brillante. Des arômes de citron mûr, d'oranges, de léger pamplemousse, nuancés de notes florales , de légères épices et de menthe fraîche soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est fraîche, tonique, dotée d'une chair délicate et veloutée, d'un bon maintien et fruitée. La finale est étirée par une fraîcheur de bon aloi, dynamique, aromatique, avec une fine mâche calcaire. Noté 15,5, (91/100) voire un peu plus dans trois ans, note plaisir 15,5

 

Morey-Coffinet : Puligny-Montrachet : Premier Cru Les Pucelles 2015

IMG_20220814_160601

La robe or clair est brillante. Le nez intense et séduisant évoque les fruits blancs (poires et pêches) , les fines épices, les fleurs variées (fleurs de vignes et verveine), avec des notes d'agrumes fins et de noisettes. La bouche est charnue, très veloutée, pure, éclatatante, dense, d'une élégante concentration, rehaussée de fruits expressifs. La finale est longue, intense tant dans son expression aromatique que dans la qualité de sa structure, d'une juste fraîcheur, complexe et saline. Une grande bouteille . Note potentielle 18 (96/100); note plaisir 17,5

 

Saint Emilion Grand Cru Classé : Château Laroze 2006 (magnum)


IMG_20220814_160609

La robe est profonde, sanguine au bord du verre. Le bouquet est expressif et avenant avec des arômes de fruits noirs (cerises et cassis dominants), d'épices douces, de violettes, avec des notes graphitées et d'humus. L'attaque est bien en chair et veloutée, le vin se développe, dans un corps bien dessiné, cylindrique, rempli avec élégance, et agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, d'une bonne expression aromatique, avec quelques notes d'amertume qui ne sont pas rhédibitoire. Noté 16,5 (93/100), note plaisir 16,5

 IMG_20220814_160617

 

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire