Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
07 juin 2022

Allemagne : Reingold Riesling Trocken 2015, Rioja Remelluri blanc 2016, Sancerre Gérard Boulay La Côte 2014

Le plaisir des rencontres entre vignerons se font généralement autour de dîners qui permettent outre les discussions sur les accords, sur le vin et la profession, des échanges sur certaines considérations sociales et politiques. Les repas sont donc animés, principalement par une cohésion de points de vue - finalement les problèmes rencontrés par les uns sont aussi ceux des autres - et par des réseaux de connaissances qu'il est très agréable d'évoquer. Ce soir-là nous avons réuni deux vignerons d'appellations satellites ( Puisseguin... [Lire la suite]

05 juin 2022

Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2017, Vin du Pays de l'Hérault : Domaine Vaïsse : Pur 2018

Le billet de ce jour est dédié à deux vins dégustés avant la période des primeurs bordelais autour d'un bar pour le premier vin commenté et d'une daube de boeuf pour le second. Le riesling Pfersigberg Ortel 2017 de Paul Giglinger est issu d'un grand millésime alsacien, il en possède toutes les qualités : une palette aromatique expressive et déjà complexe, de la densité et de la présence en milieu de bouche et de la longueur dans une finale intense et expressive. La tenue à l'air est très bonne avec plus de complexité aromatique. Un... [Lire la suite]
02 juin 2022

Alsace : Paul Ginglinger : Pinot noir : Les Rocailles 2016, Morey Coffinet : Premier Cru : sous le Château 2017

Comme nous avons en cave maintenant quelques millésimes du Pinot noir Les Rocailles du domaine Paul Ginglinger (Alsace), nous continuons d'en suivre l'évolution pour nous faire une idée du potentiel de garde selon le millésime. Cette bouteille (millésime 2016) se goûte très bien en ce moment. Le vin est expressif, doté d'une chair délicate, allongé, mais encore un peu ferme dans la finale. Il devrait être à son meilleur niveau en 2026. Le Pinot noir Les Rocailles est issu de vignes situées sur le bas d'une parcelle du lieu Mittlerer... [Lire la suite]