Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

14 avril 2022

Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2017, Margaux : Château Du Tertre 2000

Nos goûts prononcés pour le cépage Riesling nous conduisent à déboucher une nouvelle fois une bouteille de Riesling Drei Exa 2017 du domaine Paul Ginglinger pour accompagner les huîtres et les noix de Saint Jacques. Le vin a toutes les qualités requises : aromatique expressive, belle structure, et allonge, le lendemain, il gagne en harmonie (voir le commentaire).

Le château Du Tertre est une propriété margalaise, située à Arsac appartenant depuis mars 2021 à la famille Helfrich. Le vignoble (52 hectares) est planté sur les croupes de graves fines de 3 à 5 mètres d'épaisseur avec les cépages Cabernet Sauvignon (43%), Merlot (33%) , Cabernet franc (19%), et petit Verdot (5%) à des densité variant entre 6500 et 9100 pieds/hectare. Les vendanges sont manuelles avec un tri sélectif. Les vinifications sont faites en cuves (béton , bois,et inox) thermorégulées. Les cuvaisons durent 25 à 30 jours. L'élevage est conduit sur une durée de 15 à 17 mois avec 45% de barriques neuves et 55 % de celles d'1 vin. Les soutirages sont effectués tous les 5 mois

Cette bouteille du millésime 2000 s'est bien goûté dès la première dégustation. Le vin est expressif , allongé, frais et soyeux à très velouté, il s'est montré un peu plus charnu et un peu plus dense le lendemain. (voir le commentaire)

 

IMG_20220413_180852

IMG_20220413_180857

IMG_20220413_180900

IMG_20220413_180903

IMG_20220413_180907

Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2017

La robe or léger est brillante. Le nez bien ouvert évoque le citron et l'orange mûrs, les épices orientales (dont le cumbawa) , avec des notes d'infusion et une touche de fleurs champêtres. La bouche est avenante, dense, avec de l'ampleur, dotée d'une chair veloutée et rehaussée de fruits expressifs. La finale est allongée, fraîche , tonique, avec une subtile mâche calcaire et une palette aromatique éloquente. Noté 16,5 (93/100) , même note plaisir.

 

Margaux : Château du Tertre 2000

La robe est assez profonde rubis à légèrement orangée au bord du verre. Le bouquet est d'une bonne intensité, avec des arômes de cassis, de cerises, de roses, et des notes sanguines, et de poivron rouge. La bouche est soyeuse, fruitée, avec une chair délicate, habillant un corps oblong à fuselé. La finale d'une bonne allonge est fraîche ( à très fraîche), d'un maintien élégant, aromatique, et assez complexe. Noté 16 (92/100) , même note plaisir

 

 

 

 

 

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire