Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

12 avril 2022

Chassagne-Montrachet : Morey-Coffinet La Romanée 2015, Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2013

Nous aimons beaucoup nous rendre à Uzerche. C'est un magnifique village qui a gardé sa typicité et qui donne l'impression au moins le temps d'un week-end de nous plonger dans des temps reculés.

 

SAVE_20220320_102117SAVE_20220320_102123SAVE_20220320_102133SAVE_20220320_102140SAVE_20220320_102145

Nous agrémentons notre voyage d'un repas de belle facture, c'est à dire pas nécessairement gastronomique, mais composé de plats et de mets d'excellente qualité.

C'est un dîner pris en famille, avec enfants et petits enfants qui savent apprécier les plaisirs de la table.

Pour les mises en bouche - ou du moins les petites bouchées qu'on se plaît de manger lors de l'apéritif, ce sont du saucisson de coche, des saltimboccas, des olives.

L'entrée est composée de gravlax de saumon à l'aneth et au baies roses

Puis c'est un navarin d'agneau au fenouil.

Quelques fromages bien typiques de la région et nous terminons sur un biscuit au chocolat surmonté d'une crème à la menthe et d'une mousse au chocolat et menthe. C'est frais et aérien, ce dessert a été apprécié.

Les vins se sont bien comportés. Nous ne sommes pas dans la grande sommellerie mais nous nous plaçons sur des valeurs sûres. 

 

 

 

IMG_20220412_181647

Chassagne-Montrachet : Morey-Coffinet : Premier Cru : La Romanée 2015

IMG_20220412_181549

Mis en carafe une heure avant le service

La robe or vif est brillante. Le nez assez réduit fait place à l'agitation à des arômes de fruits blancs ( poires dominantes), de fines épices, de fleurs un peu capiteuses, avec des notes d'agrumes et légèrement fumées. La bouche est pleine et ample, dotée d'une chair bien formée et très veloutée, rehaussée de fruits expressifs. La finale est longue, d'un bon maintien, avec une fraîcheur perceptible et une bonne expression aromatique. Noté 16,5 (93/100) note plaisir 15,5. Il faut attendre encore ce vin en cave jusqu'à son dizième anniversaire.



Terrasses du Larzac : Mas Jullien 2013

IMG_20220412_181543

mis en carafe une heure avant le service

assemblage : Mourvèdre 40%, Carignan 40%, Syrah 20%

La robe est profonde sanguine à violine au bord du verre. L'olfaction expressive évoque la soupe de fruits noirs (cassis, mûres, myrtilles), les épices douces, avec des notes de fleurs mauves, et d'herbes aromatiques. La bouche est très veloutée, le vin prend de la densité et de la concentration dans un corps oblong doté d'une chair délicate et rehaussé de fruits expressifs.  La finale est allongée, fraîche, dynamique, veloutée, et aromatiqueNoté 17 (94/100) , note plaisir 16

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire