Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 octobre 2021

Pessac-Léognan : Haut-Brion 2002, Pauillac : Mouton Rothschild 2002, et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2010

Pour continuer le repas avec un Saint Nectaire, j'ai choisi un Haut-Brion 2002, mis en carafe une heure et demi avant le service. La discussion avait auparavant porté sur le millésime 2002 à Bordeaux. J'ai ajouté un Mouton Rothschild 2002 (carafé une heure) car dans le classement des vins " primeurs" du millésime 2002, fait par Alain, il avait placé Mouton Rothschild à la première place et Haut-Brion en deuxième position.

Le millésime 2002 est globalement un millésime océanique et frais. Après une fin d'hiver douce (températures pour janvier, février et mars supérieures de 2°C à la moyenne trentenaire) et peu arrosée (un peu plus en février). Le mois d'avril montre des températures légèrement supérieures à la normale et reste peu pluvieux. Le mois de mai est froid et très pluvieux avec pour conséquence la prolifération de maladies cryptogamiques ( dont le mildiou) , conduisant à une floraison hétérogène avec des phénomèmes de coulure et de millerandage sur les Merlots et en partie sur les Cabernets Sauvignon. Après un mois de juin dans le norme pour les températures, et peu arrosé ( 30 mm), juillet et août furent frais et même pluvieux au mois d' août. A compter du 9 septembre s'installe un temps frais et sec, interrompu seulement par un orage le 20 septembre, et un peu de pluie début octobre favorisant la maturation du Cabernet Sauvignon.

Haut Brion 2002 s'est très bien dégusté la première fois, Mouton Rothschild 2002 a montré toutes ses qualités sans être totalement épanoui. Les deux vins étaient proches de leur meilleur niveau le lendemain (voir les commentaires)

Le Clos Haut Peyraguey 2010 qui bénéficie de la fraîcheur inhérente au millésime a été très apprécié, même s'il n'a pas la richesse du millésime 2009. Il a accompagné une soupe de nectarine à la verveine.

 

IMG_20211018_185732

 

 

 

 

Pessac-Léognan : Haut-Brion 2002

IMG_20211018_185757

assemblage : Merlot 51%, Cabernet Sauvignon 40%, Cabernet franc 9%

La robe est assez profonde de couleur rubis à grenat. Le nez expressif évoque les fruits noirs variés (cerises noires et cassis ), les fines épices, l'âtre, avec des notes fumées, de légère réglisse, et d'humus. L'attaque est soyeuse, une chair délicate habille des tannins fins, la bouche devient plus dense, avec un corps bien dessiné dans le contexte du millésime, et agrémenté de fruits encore "frais". La finale est allongée, fraîche, dotée d'une texture très veloutée, élégante, avec une palette aromatique expressive (fruits un peu plus rouges). Noté 17, note plaisir 16,5

IMG_20211018_185736

Pauillac : Mouton Rothschild 2002

assemblage : Cabernet Sauvignon 78%, Merlot 12%, Cabernet Franc 9%, petit Verdot 1%; rendements 31hl/ha

La robe est profonde , de couleur rubis à grenat. Le bouquet est expressif avec des arômes de cassis (jus), de cèdre, d'épices douces, de tabac brun , et d'encens. La bouche est sérieusement construite, puissante, énergique, avec une chair veloutée enrobant les tannins, et rehaussée de fruits avenants. La finale est longue, appuyée ( avec des tannins au contour arrondi), fraîche, expressive, et d'une bonne complexité.Noté 17,5, note plaisir 17

IMG_20211018_185745

Sauternes : Clos Haut-Peyraguey 2010

La robe offre une teinte or vif, L’olfaction est séduisante et bien ouverte, avec des arômes d’oranges confites, d’épices orientales, et des notes d'abricot et de miel. La bouche est charnue, et onctueuse, la liqueur est dense et pure, le centre est ample, et souligné de fruits rôtis très purs exprimant un botrytis de grande qualité. La finale est longue, intense, tonifiée par la fraîcheur inhérente au millésime, soutenue, d’une grande qualité aromatique avec la rémanence des saveurs décelées à l’olfaction. Noté potentielle 17,5, note plaisir 17

IMG_20211018_185740

Posté par Daniel S à 21:00 - Bordeaux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire