Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 juin 2021

Vincent Bachelet : Maranges : La Fussière 2018, l'Agapé : Riesling Schoenenbourg 2017, Pavie Macquin 2015

Nous invitons notre ami André : pour le plaisir de la discussion, du partage, et de la détente. Il mène une vie trépidante entre réunions et déplacements. Une petite pause dans la fraîcheur de notre maison, le temps d'un soir, et le plaisir de l'échange autour des vins vous invite à devoir nous quitter malgré soi.

Il apporte un vin blanc que nous dégustons à l'aveugle et que nous plaçons sur un gravelax de saumon aux trois poivres.

Puis je propose des noix de Saint Jacques au chorizo, et une lotte entière cuite au four et à l'estragon. Après un fromage, une soupe de fraise au vin.

Nous nous sommes régalés. Le repas est simple mais les produits sont ceux qui marché de Libourne. Ils ne déçoivent jamais. Je précise que les noix ont été congelées par mes soins, car nous ne voulons pas de de produits d'importation.

Le vin rouge est apparu sur la table au moment du fromage. Il a divinement accompagné la soupe de fraise, en dépit de caractère marqué de la truffe. Mais la truffe n'est pas toujours une saveur à associer aux arômes tertiaires. ( Lire à cet égard l'article Le Commissaire dans la truffière, dans le numéro 20 de En Magnum, de septembre 2020) Ici elle se combine merveilleusement bien avec le fruit frais.

 

IMG_20210603_211723

IMG_20210603_213055

 

 

 

Vincent Bachelet : Maranges Premier Cru La Fussière 2018

vin servi en carafe à, l'aveugle pour nous par notre hôte

La robe or clair est brillante. Le nez est fortement marquée par une réduction soufrée (pétard-alumettes) qui après une sérieuse agitation laisse légèrement percevoir des arômes de fruits blancs et d'agrumes. La bouche est aérienne, élancée, veloutée, mais la palette aromatique est anesthésiée par la forte réduction soufrée qui persiste même 24 heures plus tard.

IMG_20210603_213102

 

Domaine de l'Agapé : Riesling Schoenenbourg 2017

vin mis en carafe une demi-heure avant le service

La robe or vif est brillante. L'olfaction est expressive avec des parfums de fruits exotiques, d'épices douces, d'infusion, avec des notes florales (roses et fleurs mauves) et de naphte fin. La bouche est riche, charnue, ample, pleine, veloutée, rehaussée de fruits mûrs légèrement épicés. La finale est allongée, fraîche, tonique, éclatante, aromatique , complexe, avec une fine amertume de peaux de fruits. Noté 17, note plaisir 16,5



Saint Emilion : Pavie Macquin 2015

IMG_20210603_215559_1

Le vin a été mis en carafe deux heures avant le service

La robe est profonde, de couleur sanguine à violine. L'aération amplifie des arômes cerises, de petites baies noires, d'épices, de violettes, avec des notes de réglisse et de truffe noire. La bouche est intense, fruitée, sphérique, naturellement concentrée , sans que la matière soit encore complètement développée (aération insuffisante), et dotée d'une chair veloutée. La finale est longue, fraîche, tonique, impactante (trame tannique serrée et tannins un peu fermes), aromatique et saline. Noté 18,5, note plaisir 16,5

IMG_20210603_213111

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire